Apple annonce un nouveau record pour les ventes d’iPhone

Résultats financiers

Liste de tags

Forte des ventes d’iPhone, de Mac, de ses services et de l’Apple Watch selon son PDG Tim Cook, Apple croit à de bonnes perspectives pour l’année qui s’amorce.

Le chiffre d’affaires d’Apple pour le premier trimestre de son année fiscale 2017, du début octobre à la fin décembre, s’élève à 78,4 milliards de dollars US, totalisant 17,9 milliards de profit. Un record selon l’entreprise, bien que légèrement plus élevé que ses performances à pareille date l’an dernier, alors que la pomme annonçait 75,9 milliards de revenus, mais 18,4 milliards de profit.

«Nous avons vendu plus d’iPhone que jamais et établi un nouveau record de chiffre d’affaires pour l’iPhone, les services, le Mac et l’Apple Watch.»

«Nous sommes ravis d’annoncer que les chiffres correspondant à la période des fêtes représentent les meilleurs résultats trimestriels jamais enregistrés pour Apple et battent plusieurs autres records au passage», a déclaré Tim Cook, PDG d’Apple.

«Nous avons vendu plus d’iPhone que jamais et établi un nouveau record de chiffre d’affaires pour l’iPhone, les services, le Mac et l’Apple Watch. Le chiffre d’affaires de nos services a fortement augmenté l’an dernier, stimulé par une activité client record sur l’App Store et nous sommes très enthousiastes quant aux produits que nous avons en chantier.»

L’entreprise prédit qu’elle encaissera entre 51,5 et 53,5 milliards de dollars US pour le deuxième trimestre de l’année fiscale en cours, avec des profits situés aux alentours de 38 et 39%. Ces chiffres sont au-delà de ce qu’Apple a enregistré pour la même période lors de l’exercice de 2017, mais toujours inférieure au deuxième trimestre de 2015, alors que l’entreprise a généré 58 milliards de revenus.

L’iPhone domine à nouveau

Sans surprise, l’iPhone est le principal produit qui a porté le chiffre d’affaires d’Apple à son niveau annoncé aujourd’hui. Au total, 78,3 millions d’unités ont trouvé preneurs, générant des recettes de 54,4 milliards, une augmentation de 4,7% par rapport aux ventes réalisées en 2016. Ces revenus liés à l’iPhone représentent 70% du chiffre d’affaires de ce premier trimestre de 2017.

iphone10ans

Cela dit, comme le souligne Maxime Johnson, il est important de préciser que l’iPhone 7 a été lancé plus tôt cette année, et que ce trimestre s’est étiré sur 14 semaines, alors qu’il correspond habituellement à 13 semaines. Tout juste suffisant pour donner la fausse impression que les ventes ne stagnent pas à Cupertino.

Selon Apple, la demande pour l’iPhone 7 Plus était particulièrement forte, et ce modèle s’est mieux vendu que l’iPhone 7, et cette marge étant plus forte que celle des iPhone 6s Plus et 6 Plus par rapport à leurs homologues de 4,7 pouces.

De son côté, l’iPad est toujours en difficulté, distribué auprès de 13 millions de personnes avec des revenus de 5,5 milliards – des chiffres inférieurs aux 16,1 millions d’unités et 7 milliards de revenus du premier trimestre de 2016. Il faut dire qu’Apple n’a pas lancé de nouvel iPad cet automne, ce qui explique cette chute de près de 19% en terme de ventes.

macbookpro02

Le Mac va mieux, avec un chiffre d’affaires de 7,2 milliards de dollars US pour 5,4 millions d’ordinateurs vendus, soit une hausse de revenus de 500 millions et des ventes ayant progressé de 62 millions d’unités. Cette performance est attribuable aux nouveaux MacBook Pro qui ont vu le jour à l’automne, le premier véritable nouveau modèle depuis sa troisième génération, le MacBook Pro à écran Retina lancé en 2012.

Inutile de rappeler que l’adoption exclusive de l’USB-C pour celui-ci, imposant aux propriétaires l’achat d’une panoplie d’adaptateurs supplémentaires en plus du prix déjà élevé de l’appareil, n’a certainement pas aidé Apple à réaliser de meilleures performances sur le marché informatique.

Tim Cook insiste pour dire qu’il s’agit là du meilleur trimestre à vie de l’Apple Watch.

Le fourre-tout que représente ses «autres produits», incluant l’Apple TV, l’Apple Watch, les produits Beats, ses multiples adaptateurs et autres accessoires, est en perte de vitesse avec des revenus de 4 milliards de dollars US, une diminution de 8% par rapport à la même période l’an dernier. Tim Cook insiste pour dire qu’il s’agit là du meilleur trimestre à vie de l’Apple Watch, laissant croire que ce déclin est attribuable aux ventes décevantes de l’Apple TV, dont le prix plus élevé et l’absence d’une compatibilité 4K par rapport à la concurrence font mal.

Enfin, les services incluant Apple Music, iCloud, l’App Store et iTunes ont généré des recettes de 7,2 milliards de dollars US, en hausse de 18% en comparaison avec 2016.

À cet égard, le directeur financier d’Apple, Luca Maestri, a précisé que ces revenus en hausse ont bénéficié d’un paiement de 548 millions de dollars US provenant d’une poursuite pour violation de brevets. À noter que ce montant représente avec exactitude la somme qu’a dû verser Samsung dans le cadre de son interminable procès avec Apple. Une somme qui sera d’ailleurs à nouveau remise en question.