All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Snapchat élimine la contrainte de temps imposée à ses snaps

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
La plus récente mise à jour de Snapchat permet à ses utilisateurs de produire des snaps pouvant dorénavant être affichés pour une durée indéterminée.

Cherchant sans doute à se dissocier des nombreux «emprunts» de sa propre formule par certains de ses concurrents (dont Facebook et Instgram), Snap a déployé aujourd’hui un ensemble de nouvelles fonctions à son application de messagerie éphémère.

snap01snap02

Un aperçu des nouveaux délais proposés par Snapchat (Captures d’écran : The Verge).

D’abord, le délai de 1 à 10 secondes imposé à l’affichage d’un snap peut être désactivé si vous le souhaitez. Concrètement, cela signifie que votre œuvre restera visible sur l’écran du destinataire tant que celui-ci ne décide pas de passer à autre chose. Dans le cas du partage d’une vidéo, sa capture est toujours restreinte à un maximum de 10 secondes, tandis qu’une nouvelle option permet sa diffusion selon une boucle perpétuelle. Oui, ici, on peut dire que Snapchat s’inspire d’Instagram et de son application Boomerang.

«Nous avons tous déjà senti la frustration de ne pas pouvoir profiter pleinement d’un snap – même après l’avoir rejoué – et nous voulions vous offre l’option de permettre au destinataire de profiter de votre snap aussi longtemps qu’ils le souhaitent», explique l’entreprise. «Une fois que votre ami aura terminé de regarder le snap et le fermera, il se supprimera comme d’habitude.»

L’interface de l’écran de capture a également été légèrement remaniée pour faire place à de nouvelles fonctions.

Bien entendu, l’aspect éphémère de ces transmissions demeure : les snaps et vidéos s’autodétruiront après leur consultation.

L’interface de l’écran de capture a également été légèrement remaniée pour faire place à de nouvelles fonctions. On retrouve l’outil magic eraser (effaceur magique), comparable à la fonction content aware fill de Photoshop, comme fonction secondaire à l’outil de découpage (les ciseaux). En frottant les éléments indésirables dans le but de les faire disparaître, Snapchat tentera de prédire l’arrière-plan selon le contenu visuel situé à proximité.

Vous pouvez également dessiner à partir de quelques emojis, mais la sélection est plutôt restreinte : on ne retrouve qu’un cœur, un visage pleurant de joie, du feu, la trace d’un baiser, une étoile, une fleur de cerisier, et des étincelles. Il ne semble pas y avoir de moyen de choisir l’emoji de son choix.

«Ces changements nous permettent de continuer à travailler sur le développement du service Snapchat et de fournir une fondation qui nous permettra d’introduire de nouveaux outils encore plus créatifs pour produire des snaps amusants», conclut Snap.

La mise à jour liée à ces changements est offerte dès aujourd’hui sur Android et iOS.

Les dernières nouvelles

Test du jeu Kingdoms of Amalur: Re-Reckoning: quand 2020 rime avec 2012

Test du jeu Kingdoms of Amalur: Re-Reckoning: quand 2020 rime avec 2012

Test de Super Mario 3D All-Stars: trois époques de Mario en un !

Test de Super Mario 3D All-Stars: trois époques de Mario en un !

Test du jeu Marvel’s Avengers: des superhéros nouveaux genres

Test du jeu Marvel’s Avengers: des superhéros nouveaux genres

Plus d'actualités

Superhéros et voyages dans le temps: 6 jeux à surveiller en septembre !

Superhéros et voyages dans le temps: 6 jeux à surveiller en septembre !

D’avions aux grenouilles mutantes: 10 jeux à surveiller en août !

D’avions aux grenouilles mutantes: 10 jeux à surveiller en août !

Disney+ est désormais disponible en France!

Disney+ est désormais disponible en France!

Populaires

Facebook déploie les conversations secrètes à Messenger

Facebook déploie les conversations secrètes à Messenger

5 façons de gagner de l’argent en ligne 

5 façons de gagner de l’argent en ligne 

Comment payer son accès Netflix (vraiment) moins cher

Comment payer son accès Netflix (vraiment) moins cher

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .