All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Andy Rubin, le père d’Android, dévoile l’Essential Phone (MAJ)

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
Après avoir quitté Google pour fonder Essential, l'homme derrière le système d'exploitation mobile le plus utilisé au monde a dévoilé aujourd'hui son premier téléphone.

MISE À JOUR : Invité a discuté avec Walt Mossberg dans le cadre d’un événement organisé par Recode, Andy Rubin a profité de l’occasion pour faire la démonstration de l’Essential Phone. Si vous êtes curieux de voir le téléphone en action, c’est à partir de 14:40 ci-dessous.


Ce nouveau produit se présente comme un projet plutôt audacieux : ce n’est pas tous les jours qu’une startup américaine se lance dans un marché aussi concurrentiel qu’est l’industrie du matériel mobile.

À la manière de OnePlus, tout indique que ce premier téléphone sera d’ailleurs distribué au compte-gouttes. Mais qu’est-ce que l’Essential Phone, modèle PH-1, au juste?

essentialphone02

D’abord, il s’agit d’un téléphone Android. Pas question pour Andy Rubin et ses complices de réinventer la roue en matière de système d’exploitation.

Il présente un écran de 5,71 pouces aux coins arrondis d’une définition de 2 560 × 1 312 pixels (ratio 19:10) qui se prolonge jusqu’à la tête de sa façade, laissant un espace dégagé pour sa caméra frontale. De face, le téléphone est pratiquement sans bordures, à la manière du Xiaomi Mi MIX (et de façon plus prononcée que les LG G6 et Galaxy S6).

Le PH-1 intègre un Snpadragon 835, 4 Go de mémoire vive, 128 Go d’espace de stockage, un jeu de deux caméras de 13 mégapixels (ƒ/1.85), une caméra frontale de 8 mégapixels (ƒ/2.20), une batterie de 3 040 mAh à recharge rapide, et les incontournables : lecteur d’empreinte digitale, haut-parleurs, quatre microphones (annulation du bruit ambiant), capteurs de proximité et d’éclairage, baromètre, accéléromètre, magnétomètre, gyroscope, Bluetooth 5.0 LE, Wi-Fi 802.11a/b/g/n/ac (MIMO), NFC, GPS et GLONASS.

Ce téléphone se démarque par son châssis en titane, présenté comme étant plus résistant que les téléphones en aluminium, tandis que sa coque est en céramique et que sa façade est protégée par un verre Corning Gorilla Glass 5.

Son jeu de caméra est également différent de la concurrence. Rappelant ce que Huawei propose avec le P9 et P10, le capteur de la seconde caméra est monochrome, et pourra accueillir plus de lumière qu’un capteur RGB. Par conséquent, la capture nocturne soutenue par cette technologie devrait offrir des images plus nettes et dépourvues de parasites.

Mais surtout, le PH-1 puise une partie de son inspiration dans le concept du téléphone modulaire en offrant un port magnétique pour accessoires. Situé sur la partie supérieure droite de sa coque, celui-ci pourra accueillir le premier accessoire d’Essential : une caméra à 360 degrés.

essentialcamera360

On peut évidemment imaginer que ce port pourra également accueillir d’autres types d’accessoires, comme des hauts-parleurs à haute fidélité ou une caméra haut de gamme. Quoi qu’il en soit, le branchement du périphérique à ce port semble beaucoup plus simple et rapide qu’un branchement via le port USB-C, situé au bas du combiné.

Non, on ne retrouve malheureusement aucun port audio analogique (un adaptateur USB-C est inclus avec l’appareil). Il n’est pas question non plus de lecteur microSD.

Affiché à 699$ US (943$ CA), l’Essential Phone est pour le moment réservé qu’aux résidents des États-Unis. Un ensemble incluant la caméra à 360 degrés est offert à 749$ US, alors que cet accessoire seul est vendu 199$ US. Il peut être précommandé en noir ou blanc, et sera par la suite également offert en gris avec des accents argentés ou vert avec des accents dorés.

Bien entendu, ça prenait un haut-parleur intelligent

En parallèle à ce dévoilement, Essential a également dévoilé son propre haut-parleur intelligent, nommé Essential Home (oui, comme celui de Google). Il se distingue par son écran circulaire situé au-dessus de sa forme cylindrique, et est alimenté par Ambient OS. Selon Wired, ce produit est compatible avec les normes SmartThings (Samsung), HomeKit (Apple), Nest (Google) «et tout le reste», laissant entendre que le produit pourrait fonctionner également avec Alexa, Siri et Google Assistant.

essentialhome

Contrairement à l’Essential Phone toutefois, il est impossible pour le moment de commander l’Essential Home. On ignore ainsi son prix et à quelle date le produit sera officiellement commercialisé.

Les dernières nouvelles

«Lesbienne» : l’algorithme Google ne renvoie plus (seulement) vers de la pornographie

«Lesbienne» : l’algorithme Google ne renvoie plus (seulement) vers de la pornographie

Matthieu Carlier -
Nouvelle Nintendo Switch : l’autonomie va quasiment doubler !

Nouvelle Nintendo Switch : l’autonomie va quasiment doubler !

Branchez-vous -
Twitter change d’interface : voici toutes les nouveautés

Twitter change d’interface : voici toutes les nouveautés

Branchez-vous -

Plus d'actualités

Fizz : le service Internet du futur?

Fizz : le service Internet du futur?

Branchez-vous -
Neuralink : Elon Musk se dit prêt à connecter votre cerveau à un ordinateur

Neuralink : Elon Musk se dit prêt à connecter votre cerveau à un ordinateur

Branchez-vous -
Instagram inondé de photos d’une ado égorgée, la communauté se mobilise

Instagram inondé de photos d’une ado égorgée, la communauté se mobilise

Branchez-vous -

Populaires

Saint Seiya sur Netflix : pourquoi le nouveau trailer déçoit les fans

Saint Seiya sur Netflix : pourquoi le nouveau trailer déçoit les fans

Branchez-vous -
« Agent Smith », ce malware qui a contaminé 25 millions de smartphones Android

« Agent Smith », ce malware qui a contaminé 25 millions de smartphones Android

Branchez-vous -
C’est confirmé, la Nintendo Switch va gagner en puissance

C’est confirmé, la Nintendo Switch va gagner en puissance

Branchez-vous -

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .