All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

La production de Nintendo Switch menacée par Apple et ses semblables

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités, Jeux vidéo
À l'heure où la demande de composantes informatiques est en augmentation, Nintendo se heurterait à une féroce concurrence de la part d'entreprises au carnet de commandes plus important.

Bien qu’officiellement, Nintendo envisage produire 10 millions d’unités de sa console hybride d’ici mars 2018, l’entreprise est parfaitement consciente du momentum de la Nintendo Switch. Elle souhaite ainsi doubler son volume de production à 20 millions afin de répondre à la forte demande, mais selon le Wall Street Journal, les géants de l’industrie mobile lui barrent la route.

Les fournisseurs de ces composantes préfèrent répondre aux besoins plus élevés de ses clients plus importants pour une raison évidente : l’argent.

La raison? Ces dernières sont gourmandes en composantes, comme de la mémoire flash NAND, des écrans LCD, des capteurs, voire même les moteurs utilisés par la Joy-Con pour le HD Rumble, toutes nécessaires à la fabrication de la Nintendo Switch.

Essentiellement, les fournisseurs de ces composantes préfèrent répondre aux besoins plus élevés de ses clients plus importants pour une raison évidente : l’argent. Risquer de perdre Apple ou Samsung comme client simplement pour conserver une bonne relation avec Nintendo menacerait la rentabilité même de leurs activités.

De son côté, le blogue MacRumors rappelle que la division responsable de la fabrication de mémoire flash de Toshiba – principal fournisseur pour la Nintendo Switch – est en sérieuses difficultés financières, et qu’en avril dernier, des rumeurs suggéraient qu’Apple souhaite y investir plusieurs milliards de dollars afin d’en faire l’acquisition, ou du moins d’en contrôler une partie substantielle.

«Les gens de l’industrie disent que l’expansion rapide des services web destinés aux entreprises entraîne une forte demande de serveurs informatiques utilisant la mémoire flash», a souligné une porte-parole de Toshiba. «La demande prolongée de l’iPhone 7 d’Apple et d’un modèle 10e anniversaire attendu plus tard cette année force également les fabricants de pièces informatiques à agir à plein régime, ce qui contribue à stimuler l’économie japonaise vers son plus haut sommet depuis 2006.»

«La demande pour notre mémoire flash NAND a été largement supérieure à notre capacité, et la situation devrait se maintenir d’ici la fin de l’année», a-t-elle conclu.

Vidéo récente
- Actualités

Votre vie privée est encore sur vos vieux ordinateurs

Les dernières nouvelles

FaceApp : l’appli manipule-t-elle vos données personnelles ?

FaceApp : l’appli manipule-t-elle vos données personnelles ?

Branchez-vous -
«Lesbienne» : l’algorithme Google ne renvoie plus (seulement) vers de la pornographie

«Lesbienne» : l’algorithme Google ne renvoie plus (seulement) vers de la pornographie

Matthieu Carlier -
Nouvelle Nintendo Switch : l’autonomie va quasiment doubler !

Nouvelle Nintendo Switch : l’autonomie va quasiment doubler !

Branchez-vous -

Plus d'actualités

Twitter change d’interface : voici toutes les nouveautés

Twitter change d’interface : voici toutes les nouveautés

Branchez-vous -
Fizz : le service Internet du futur?

Fizz : le service Internet du futur?

Branchez-vous -
Neuralink : Elon Musk se dit prêt à connecter votre cerveau à un ordinateur

Neuralink : Elon Musk se dit prêt à connecter votre cerveau à un ordinateur

Branchez-vous -

Populaires

« Agent Smith », ce malware qui a contaminé 25 millions de smartphones Android

« Agent Smith », ce malware qui a contaminé 25 millions de smartphones Android

Branchez-vous -
Saint Seiya sur Netflix : pourquoi le nouveau trailer déçoit les fans

Saint Seiya sur Netflix : pourquoi le nouveau trailer déçoit les fans

Branchez-vous -
C’est confirmé, la Nintendo Switch va gagner en puissance

C’est confirmé, la Nintendo Switch va gagner en puissance

Branchez-vous -

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .