Les Québécois disent être prudents en ligne, sauf que…

Par Alain McKenna – le dans Actualités

Octobre est le mois de la sensibilisation à la cybersécurité et ça explique peut-être pourquoi vous voyez passer beaucoup de nouvelles à propos de la sécurité en ligne depuis quelques jours. En voici une de plus, et on ne sait pas si elle est rassurante ou inquiétante, étant donné qu’elle semble se contredire un peu.

En fait, ce qui intrigue, ce sont les résultats d’un sondage qui vient d’être publié par Telus et qui porte sur les pratique des consommateurs québécois en matière de sécurité en ligne.

Selon ce sondage, donc, 78 pour cent des Québécois se disent assez prudents quand ils naviguent le web pour éviter de tomber dans le piège d’une cyberattaque comme un site web frauduleux, un courriel d’hameçonnage ou une de ces fameuses pièces jointes malicieuses qui se transforment en rançongiciel quand on clique dessus.

Trois Québécois sur quatre, donc, se disent à l’affût des risques de surfer le web.

En même temps, 49 pour cent des répondants au sondage de Telus disent qu’eux-mêmes ou qu’un de leurs proches ont été victimes récemment d’une tentative de vol d’identité, ou qu’ils ont vu un de leurs comptes en ligne être piraté.

Autrement dit, si on généralise, les internautes québécois sont peut-être un peu trop sûrs d’eux-mêmes quand ils naviguent la Toile, étant donné qu’ils sont nombreux à se croire en sécurité mais qu’ils sont aussi plus nombreux qu’on le pense à avoir été victimes d’une cyberattaque.

Ça va même un peu plus loin. Telus ajoute que 83 pour cent des répondants à son sondage, soit un peu plus de quatre Québécois sur cinq, ignorent si leurs données personnelles se trouvent sur ce qu’on appelle le « web obscur », cet espace sur Internet où il est possible d’obtenir l’accès à des comptes piratés pour quelques dollars seulement.

La réponse simple à cette question est la suivante : si vous ne savez pas si vos données personnelles se trouvent sur le web obscur, alors probablement qu’elles s’y trouvent… Il existe des outils en ligne pour le vérifier, et Telus en propose d’ailleurs un sur son site.

Allez vérifier, c’est gratuit, et ça confirmera si oui ou non vous faites réellement partie de ceux qui naviguent sur Internet de façon tout à fait sécuritaire…

Les dernières nouvelles

32 millions d’utilisateurs connectés, qu’est-ce qui fait le succès de Steam?

32 millions d’utilisateurs connectés, qu’est-ce qui fait le succès de Steam?

Une nouvelle ombre plane sur l’achat d’Activision-Blizzard par Microsoft

Une nouvelle ombre plane sur l’achat d’Activision-Blizzard par Microsoft

Alexa coûte extrêmement cher à Amazon

Alexa coûte extrêmement cher à Amazon

Plus d'actualités

Une autre semaine, une autre histoire sur Twitter, qui… embauche?

Une autre semaine, une autre histoire sur Twitter, qui… embauche?

Qu’est-ce qui se passe au juste dans les cryptomonnaies?

Qu’est-ce qui se passe au juste dans les cryptomonnaies?

La Coupe du Monde fait aussi le bonheur des pirates

La Coupe du Monde fait aussi le bonheur des pirates

Populaires

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer