La FTC s’attaque à Microsoft et au rachat d’Activision, Microsoft réplique

Par Alexis Le Marec – le dans Actualités, Jeux vidéo

 

La FTC s’oppose au rachat d’Activision par Microsoft et dépose une plainte pour antitrust à laquelle Microsoft vient de répondre.

 

Alors que tout semblait bien engagé pour le rachat d’Activision par Microsoft, les principales autorités mondiales, dont l’Europe et la Chine, avaient donné leur accord, c’est sur le sol américain que rien ne va plus. La FTC (Federal Trader communication) a décidé de déposer une plainte contre Micorosoft et lance une procédure d’antitrust. L’autorité de régulation américaine estime que l’acquisition de Activison Blizzard par Microsoft le placerait en situation de monopole.

De son côté, Microsoft conteste cette décision et vient de faire parvenir un document de 37 pages dans lequel la société de Redmond détaille pourquoi cette acquisition lui est nécessaire et en quoi elle n’entrainerait pas de risque pour le marché des jeux vidéo.

 

C’est sur la page de son site que la FTC le proclame haut et fort

 

Agency alleges that maker of Xbox would gain control of top video game franchises, enabling it to harm competition in high-performance gaming consoles and subscription services by denying or degrading rivals’ access to its popular content

 

L’agence pense que le constructeur de la Xbox aura le contrôle sur des franchises importantes du jeu vidéo, ce qui lui donnerait le pouvoir de nuire à la concurrence des consoles à haute performance en interdisant l’accès ou en dégradant l’accès à un rival à du contenu populaire.

 

La FTC semble donc partager le point de vue de Sony, et reproche à Microsoft d’avoir fait de Starfield et Redfall des exclusivités. Cependant, la FTC oublie que des jeux comme Minecraft continuent d’être édités sur PlayStation et de faire l’objet de mise à jour et d’un support complet. D’autre part, Microsoft a beau promettre de garder Call of Duty sur PlayStation et de signer en ce sens un engagement de dix ans, puis d’annoncer le port de la franchise sur la Nintendo Switch, rien ne semble convaincre la FTC.

Activision-Blizzard-King semble surtout être un poisson trop gros, même pour Microsoft qui aurait peut-être dû sortir le chéquier pour du contenu exclusif, à l’image de Sony, et se rabattre sur des studios prestigieux tels que Bungie plutôt que de le laisser partir chez Sony.

D’un autre côté, si Sony hurle haut et fort depuis le début de ce rachat, la société oublie qu’en matière de privation de contenu à ses concurrents, le japonais est plutôt champion dans ce domaine et c’est même la tactique qu’il employait jusque-là.

 

Sony craint-il la médecine qu’il administre à la concurrence?     

 

L’attitude de Sony dans cette histoire est tout de même ironique. Du temps de la PlayStation et de la PlayStation 2, Sony a pesé de tout son poids sur les développeurs pour accaparer des exclusivités au détriment de Microsoft, Sega et Nintendo. Sony ne s’est pas gênée non plus pour s’emparer Spiderman sur ses consoles et en priver les joueurs PC et Xbox lors du lancement de Marvel’s Avengers, puis d’annoncer aux joueurs PlayStation que Spiderman serait une exclusivité sur les consoles Sony.  Lorsque Bungie refusa d’inclure des exclusivités pour la PS4 dans Destiny, pas de problème, après un chèque de quelques dizaines de millions de dollars à Activision, Bungie a été contraint de retirer du contenu de la version Xbox pour le laisser en exclusivité un an sur PlayStation.

 

Un rachat avorté?

Difficile pour Microsoft de contrer la décision de la FTC, d’autant plus que parmi les quatre votants de l’autorité de régulation américaine, trois membres se sont exprimés contre le rachat d’Activision par Microsoft et un seul pour.

Microsoft va sûrement vouloir prolonger l’affaire et jouer de tout son poids pour tenter de convaincre la FTC et faire inverser la décision, mais ce rachat semble désormais mal engagé.

 

 

 

 

 

 

 

Les dernières nouvelles

OnePlus 11 et Buds Pro 2: au tour d’Android adopter l’audio spatial

OnePlus 11 et Buds Pro 2: au tour d’Android adopter l’audio spatial

Un «dictionnaire de l’IA» en français voit le jour

Un «dictionnaire de l’IA» en français voit le jour

Retour de Serguei Brin et Larry Page, pourquoi Google est terrifié par ChatGPT 3 ?

Retour de Serguei Brin et Larry Page, pourquoi Google est terrifié par ChatGPT 3 ?

Plus d'actualités

Prise en mains : le M2 Max remet le «Pro» dans le MacBook Pro

Prise en mains : le M2 Max remet le «Pro» dans le MacBook Pro

Windows 10 passe en mode maintenance uniquement, un pas de plus vers la fin de son support

Windows 10 passe en mode maintenance uniquement, un pas de plus vers la fin de son support

Google développerait sa propre version de l’Apple AirTag

Google développerait sa propre version de l’Apple AirTag

Populaires

Yarbo : cette souffleuse autonome se transforme en tondeuse l’été

Yarbo : cette souffleuse autonome se transforme en tondeuse l’été

Avec Google Drive, regardez gratuitement des films en streaming

Avec Google Drive, regardez gratuitement des films en streaming

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis