Microsoft aurait l’œil sur ChatGPT

Par Alain McKenna – le dans Actualités

La guerre des moteurs de recherche pourrait être relancée grâce à cette nouvelle application d’intelligence artificielle… Il faut dire que ChatGPT a énormément fait parler d’elle depuis qu’elle a été rendue publique au début du mois de décembre…

Et déjà, Microsoft était un des premiers investisseurs dans OpenAI, la société derrière cette application web qui est capable de générer des textes sur-mesure et rédigés dans un langage tout à fait naturel, en réponse à presque toutes les questions qu’on peut lui poser. Le géant informatique avait déjà signé un chèque d’un milliard de dollars pour lancer OpenAI et voilà qu’il pourrait rajouter 10 milliards de dollars de plus pour en devenir le principal bailleur de fonds.

C’est en tout cas ce que rapportent des médias américains spécialisés depuis hier. La nouvelle confirme quelque chose qu’on savait déjà, soit que OpenAI cherchait à profiter de ses succès survenus en 2022 pour regarnir ses coffres. L’entreprise cofondée par le milliardaire Elon Musk aurait vu sa valeur doubler ces derniers mois et frôlerait les 29 milliards $US.

En investissant 10 milliards $US, Microsoft s’assurerait de pouvoir bénéficier des outils d’IA créés par OpenAI, dont ChatGPT, justement, qui pourrait être rapidement intégré aux applications web de Microsoft, notamment la suite Office et le moteur de recherche Bing. On imagine très bien comment on n’aurait qu’à demander à Word, à Excel ou à Powerpoint de produire un document automatiquement, à partir de quelques paramètres seulement, pour voir ce document être créé comme par magie en quelques secondes à peine.

Dans Bing, la formule pourrait être un peu plus révolutionnaire. Les moteurs de recherche fonctionnent tous de la même façon depuis leur création il y a 25 ou 30 ans déjà : on entre quelques mots-clés et on voit une liste d’hyperliens apparaître. Google a trouvé le moyen de faire de l’argent en insérant des liens publicitaires dans les résultats.

Ce que Bing pourrait proposer, c’est un moteur de recherche qui répond directement et pleinement aux questions des gens, d’une façon plus agréable à utiliser, ce qui menacerait le modèle de Google. Ce serait tout un coup de circuit pour Microsoft, qui n’a jamais réellement été capable de rivaliser avec Google jusqu’ici.

Bref, on saura bientôt si ça se concrétise. Si c’est le cas, Microsoft demanderait en échange de son implication de recevoir 75% des profits d’OpenAI jusqu’au jour où elle aura récupéré tout son investissement, après quoi elle conservera une participation de 49% dans l’entreprise.

Les dernières nouvelles

OnePlus 11 et Buds Pro 2: au tour d’Android adopter l’audio spatial

OnePlus 11 et Buds Pro 2: au tour d’Android adopter l’audio spatial

Un «dictionnaire de l’IA» en français voit le jour

Un «dictionnaire de l’IA» en français voit le jour

Retour de Serguei Brin et Larry Page, pourquoi Google est terrifié par ChatGPT 3 ?

Retour de Serguei Brin et Larry Page, pourquoi Google est terrifié par ChatGPT 3 ?

Plus d'actualités

Prise en mains : le M2 Max remet le «Pro» dans le MacBook Pro

Prise en mains : le M2 Max remet le «Pro» dans le MacBook Pro

Windows 10 passe en mode maintenance uniquement, un pas de plus vers la fin de son support

Windows 10 passe en mode maintenance uniquement, un pas de plus vers la fin de son support

Google développerait sa propre version de l’Apple AirTag

Google développerait sa propre version de l’Apple AirTag

Populaires

Yarbo : cette souffleuse autonome se transforme en tondeuse l’été

Yarbo : cette souffleuse autonome se transforme en tondeuse l’été

Avec Google Drive, regardez gratuitement des films en streaming

Avec Google Drive, regardez gratuitement des films en streaming

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis