Mark Zuckerberg répond aux propos de Tim Cook

Vie privée

Liste de tags

Le PDG de Facebook a tenu à défendre la stratégie commerciale de son entreprise lors d’une entrevue avec le magazine Time publié ce mois-ci.

Tout au long de cet entretien, Mark Zuckerberg s’est montré calme et serein selon le journaliste Lev Grossman. Toutefois, le seul moment où le fondateur de Facebook paru particulièrement irrité fût au moment de parler de la notion de vie privée en ligne.

«Notre mission est de connecter chaque personne sur la planète. Ça ne peut pas se faire en ayant un service pour lequel les gens doivent payer.»

«Une de mes frustrations est que beaucoup de gens semblent de plus en plus penser qu’un modèle d’affaires basé sur la publicité n’est en quelque sorte pas en adéquation avec ses clients», a répondu Zuckerberg. «Je pense que c’est le concept le plus ridicule. Quoi, vous pensez que parce que vous payez Apple vous êtes en adéquation avec eux? Si vous étiez en adéquation avec eux, ils vendraient leurs produits beaucoup moins cher!»

Cette réplique fait référence à des propos tenus par Tim Cook en septembre dernier, alors qu’Apple était aux prises avec les conséquences du Celebgate.

«Il y a quelques années, les utilisateurs de services Internet ont commencé à comprendre que lorsqu’un service en ligne est gratuit, vous n’êtes pas le client. Vous êtes le produit», a déclaré Cook. «Chez Apple, nous croyons qu’une bonne expérience client ne doit pas se faire au détriment de votre vie privée.»

Bien que les journalistes s’entendent pour dire que ces déclarations étaient surtout destinées à Google, il s’applique évidemment au modèle d’affaires de Facebook.

Pour une planète entièrement connectée

«Notre mission est de connecter chaque personne sur la planète», souligne Zuckerberg, parlant de son ambitieux projet de proposer un accès Internet au monde entier. «Ça ne peut pas se faire en ayant un service pour lequel les gens doivent payer.»

Lorsque le journaliste répondit que les utilisateurs de Facebook payaient déjà pour le service, avec leur attention et leurs informations personnelles plutôt qu’avec de l’argent, le relationniste responsable de l’entrevue a demandé de changer le sujet de la conversation.

  • Jean-François Fortin

    La réaction de Mark Zuckerberg n’est pas étonnante. Elle met en relief l’exactitude du constat de Tim Cook, mais Facebook demeure conséquent avec sa vision. Je ne suis pas d’accord, mais le bonhomme sait clairement où il va.

    • Gaston

      À la banque ???