Dévoilement du HTC One A9, vendu à partir 549$ au Canada

Dévoilement

HTC est loin d’avoir jeté l’éponge. Le fabricant taïwanais a dévoilé aujourd’hui son tout nouveau téléphone phare, qui se présente comme un amalgame du meilleur d’Apple et de Google.

Oui, il ressemble drôlement aux plus récents iPhone. Seulement le HTC One A9 est drôlement moins cher. Pour 549$ CA, le modèle 32 Go peut être précommandé dès aujourd’hui sur le site de son fabricant. Maintenant, qu’en est-il de ses spécifications techniques?

D’abord, le HTC One A9 est équipé d’un écran 1080p de 5 pouces protégé par un verre Corning Gorilla Glass 4. Il est propulsé par un Snapdragon 617 octocœur, soit un système sur puce pourvu de huit processeurs Cortex-A53, dont la moitié est cadencée à 1,5 GHz, et l’autre à 1,2 GHz.

En ce qui concerne sa mémoire vive, on se retrouve devant un fait plutôt inusité : elle est variable selon la capacité de stockage choisie. Le modèle de 16 Go de stockage intègre 2 Go de mémoire vive, tandis que le modèle de 32 Go propose 3 Go de mémoire vive. Dans les deux cas, le téléphone inclus un lecteur de carte Micro SD pouvant accepter une carte d’un maximum de 2&nbsp:To. À noter qu’il se pourrait que la version de 16 Go ne soit pas offerte sur le marché canadien.

Sa caméra principale de 13 mégapixels intègre un objectif ƒ/2.0, même chose pour sa caméra frontale HTC UltraPixel (préalablement employée dans le One M9). Dans les deux cas, la capture vidéo est limitée à 1080p.

htconea9x2

Enfin, le téléphone est équipé d’une pile de 2 150 mAh dont le chargement rapide est compatible avec Quick Charge 2.0 (et 3.0 lorsque la norme sera lancée), de Bluetooth 4.1, du Wi-Fi 802.11 a/b/g/n/ac (2,4 et 5 GHz), de capteurs de lumière ambiante et de proximité, de accéléromètre, de compas, d’un gyroscope, d’un magnétomètre et d’un lecteur d’empreinte digitale.

Le déploiement des MAJ d’Android sera plus rapide

Sans surprise, le HTC One A9 vient avec Android 6.0 Marshmallow. Toutefois, dans le contexte actuel où les failles de sécurités semblent se multiplier, le président de HTC America, Jason Mackenzie, a promis que le HTC One A9 allait recevoir les mises à jour d’Android à l’intérieur d’un délai de 15 jours suivant leur déploiement sur les appareils Nexus.

Cette promesse ne s’applique toutefois qu’aux téléphones déverrouillés : si vous choisissez de vous procurer le nouveau téléphone dans le cadre d’une entente de deux ans, votre fournisseur de services cellulaires est susceptible de vous mettre des bâtons dans les roues à ce niveau.

Somme toute, le HTC One A9 n’est pas un appareil «à tout casser», mais sur papier, il a tout pour faire drôlement bien le travail, surtout compte tenu de son prix. Les gens qui le précommandent dès aujourd’hui peuvent s’attendre à recevoir l’appareil le mois prochain. Reste à voir maintenant s’il sera le rédempteur dont le fabricant taïwanais a critiquement besoin ces derniers temps.