Sony ouvrira l’accès au 7e cœur de la PlayStation 4

Fuites

Face à Microsoft, Sony est loin d’avoir dit son dernier mot. C’est du moins ce que la documentation destinée aux développeurs laisse croire.

Aurons-nous la chance de voir les développeurs tirer le maximum de la puissance que peut générer la PlayStation 4? Selon GameSpot, c’est du moins ce que la documentation liée à la plus récente mise à jour de l’outil audio FMOD laisse croire. Parmi les changements listés, il est question de permettre l’accès au septième cœur du processeur de la PS4, autrefois inaccessible.

Reste à voir maintenant si l’accès au septième cœur du processeur de la PS4 se traduira par une amélioration notable du rendu de ses jeux par rapport à leurs équivalents sur Xbox One.

À moins qu’il s’agisse d’une erreur de frappe, cela signifie que Sony a fait d’importantes modifications à son système d’exploitation, permettant ainsi de réaffecter une partie de ses ressources à d’autres tâches.

Sur papier, la PlayStation 4 avait un avantage technique par rapport à la Xbox One lors de son lancement. Dans les deux cas, les consoles sont propulsées par un processeur octocœur d’AMD (plus précisément, deux modules quadricœurs) dont deux cœurs réservés au système d’exploitation. Toutefois, en janvier dernier, Microsoft a permis aux développeurs d’accéder à un septième cœur, à l’origine consacré à la gestion de la Kinect, afin d’atténuer son handicap par rapport à son concurrent.

Le processeur de la PlayStation 4 (Photo : iFixit).

Le processeur de la PlayStation 4 (Photo : iFixit).

Résultat? La différence entre les plus récents jeux PS4 et Xbox One est beaucoup plus difficile à percevoir que lors de la première vague de jeux disponible au lancement.

Reste à voir maintenant si l’accès au septième cœur du processeur de la PS4 se traduira par une amélioration notable du rendu de ses jeux par rapport à leurs équivalents sur Xbox One.