Le Snapdragon 835 serait plus écoénergétique

CES 2017

Si l’autonomie de votre téléphone est quelque chose qui vous préoccupe, vous auriez intérêt à patienter avant de passer à un nouvel appareil.

C’est du moins ce que laisse croire une fuite au sujet du prochain système sur puce de Qualcomm, gracieuseté d’Evan Blass, dont la réputation en matière de révélations technologiques n’est plus à refaire.

Selon un communiqué préparé en marge de sa conférence prévue aujourd’hui à 17h HNE (ou 23h HNEC) dans le cadre du CES 2017, Qualcomm présente le Snapdragon 835 comme ayant une finesse de gravure de 10 nm intégrant plus de 3 milliards de transistors «ultra-efficients». Conséquence? Ce système sur puce est 30% plus petit que le Snapdragon 820.

Le Snapdragon 835 consommerait 40% moins d’énergie que son prédécesseur tout en offrant une augmentation en puissance de 27%.

«Cette significative réduction de taille et cette augmentation de rendement permettent aux fabricants d’appareils de concevoir des téléphones plus minces avec de plus grandes batteries qui pourront fonctionner en nécessitant moins d’énergie et sur une plus longue durée», résume l’entreprise. Selon Qualcomm, le Snapdragon 835 consomme 40% moins d’énergie que son prédécesseur tout en offrant une augmentation en puissance de 27%.

Qui plus est, le Snapdragon 835 propose également des bénéfices en matière de réalité virtuelle. Qualcomm vante ainsi son système sur puce en soulignant qu’il est 25% plus rapide lorsque vient le moment de générer de la 3D, et affiche 60 fois plus de couleurs que ce que propose le Snapdragon 820 actuellement. Il est également question d’une réduction importante de la latence observée par les mouvements de tête dans le cadre d’une expérience de réalité virtuelle, en plus d’un positionnement sonore plus précis et immersif.

Ce nouveau processeur est également optimisé pour mieux gérer la capture d’images. Il gérera mieux la stabilisation vidéo en 4K et la mise au point automatique, laissant ainsi croire à des photos plus nettes et des vidéos plus agréables à regarder sur grand écran.

Enfin, la mise à niveau d’un système sur puce Qualcomm ne serait pas complète sans un nouveau modem, ici le Snapdragon X16 LTE. Toujours selon l’entreprise, celui-ci peut soutenir des vitesses de téléchargement maximales jusqu’à 10 fois supérieures aux appareils 4G LTE de première génération.

Bien entendu, il est important de souligner que nous sommes ici à plusieurs degrés de la vérité. D’abord, si l’authenticité de cette fuite est très crédible, il s’agit tout de même d’un texte rédigé par le fabricant même du processeur. Reste à voir maintenant si les capacités avancées par Qualcomm seront à ce point observable au quotidien.

Tout porte à croire que le Snapdragon 835 sera intégré à certains Galaxy S8 (si Samsung choisit de l’utiliser en Amérique du Nord) et au cœur du LG G6. Bien entendu, on le retrouvera aussi au sein de plusieurs appareils haut de gamme en 2017.