Facebook annonce un projet pour renforcer le journalisme sur son réseau

Réseaux sociaux

Le réseau social de Mark Zuckerberg souhaite ainsi renforcer ses relations avec les médias et valoriser davantage les véritables nouvelles dans l’espoir de rendre ses utilisateurs mieux informés.

Accusé d’être en grande partie responsable de la propagation de fausses nouvelles au cours des derniers mois, Facebook poursuit son objectif visant à encourager la diffusion d’articles authentiques. Sa nouvelle initiative, nommée The Facebook Journalism Project, se déploiera à trois niveaux.

D’abord avec les médias, en collaborant avec eux au développement de produits d’information. Facebook veut notamment permettre aux médias de s’exprimer en présentant leur contenu d’une nouvelle façon.

L’entreprise explorera diverses avenues, dont notamment un format permettant aux lecteurs de naviguer à travers plusieurs sujets d’un seul média à la fois. Concrètement, il s’agit d’un amalgame de plusieurs Instant Articles, et l’implantation de cette mise à jour – accessible à tous pour la consultation, mais exploitable que par des partenaires privilégiés dans un premier temps – est prévue au courant des prochaines semaines.

Les journalistes pourront bénéficier de nouveaux produits, outils et services, en plus d’obtenir la formation nécessaire pour les exploiter.

Facebook a également mentionné qu’elle souhaitait trouver un moyen de soutenir les médias locaux et indépendants, permettre aux médias dont les services sont accessibles selon un abonnement payant d’offrir aux membres du réseau social une période d’essai gratuite, explorer les options de monétisations en permettant notamment d’inclure des pauses publicitaires lors des diffusions de vidéo en direct, et inviter les programmeurs à participer à des hackathons ayant pour objectif de trouver des moyens permettant de promouvoir l’information authentique.

Ensuite, les journalistes pourront bénéficier de nouveaux produits, outils et services, en plus d’obtenir la formation nécessaire pour les exploiter. Facebook souhaite étendre cette formation vers neuf langues, et pourra compter sur son partenariat avec Poynter pour lancer un programme de certificat pour les journalistes dans les mois à venir.

Parmi les outils accessibles aux journalistes, l’entreprise a annoncé que CrowdTangle – permettant de connaître les sujets d’actualités, de mesurer leur performance sociale, et d’identifier les influenceurs selon leur catégorie – deviendra gratuit pour les employés d’organismes avec qui elle est partenaire.

Les administrateurs de page Facebook peuvent dès maintenant désigner les profils de ses journalistes comme étant des contributeurs afin qu’ils puissent diffuser une vidéo en direct à partir de la page du média pour lequel ils travaillent. À terme, les profils d’utilisateurs pourront bénéficier de la même flexibilité qu’une page Facebook, et ainsi exploiter de l’équipement professionnel dans le cadre de leur diffusion Live.

Enfin, Facebook travaillera avec des organismes tiers dans le but de promouvoir la littératie médiatique pour l’ensemble de ses utilisateurs, et de leur permettre de faire des choix éclairés lorsque vient le moment de s’informer sur un sujet d’actualité. Le public pourra également compter sur les récentes fonctionnalités leur permettant de repérer les fausses nouvelles et canulars, et de signaler les articles de nature suspecte.