Masaya Nakamura, le fondateur de Namco, est décédé

Le père de Pac-Man?

Celui que les médias ont récemment surnommé «le père de Pac-Man» s’est éteint la semaine dernière à l’âge de 91 ans.

Non, le véritable père de Pac-Man, Toru Iwatani, celui-là même qui a imaginé et conçu le célèbre jeu d’arcade, est bel et bien vivant. C’est plutôt son patron de l’époque, Masaya Nakamura, qui est mort dans la nuit du 21 janvier. Ce n’est qu’aujourd’hui que Bandai-Namco a annoncé son décès.

Nakamura suggéra de changer le titre de Puck-Man par crainte qu’on vandalise le P pour en faire un F.

Namco, l’une des plus importantes entreprises de l’histoire japonaise de l’industrie du jeu vidéo, a été fondée par Nakamura en 1955, d’abord sous le nom de Nakamura Manufacturing. À l’époque simple fournisseur de manèges mécaniques pour enfants dans la région de Yokohama, Nakamura étendit ses activités dans les années 70 vers la fabrication et la distribution de bornes d’arcades sous le nom de Nakamura Amusement Machine Manufacturing Company (NAMMCo).

La seule véritable intervention de Nakamura que l’on peut associer à Pac-Man est par le changement de son nom. Il faut savoir qu’au Japon, le jeu s’appelait Puck-Man, et que c’est Nakamura qui suggéra à Iwatani de changer ce titre avant d’en faire la présentation à Midway (qui allait distribuer le jeu en Amérique du Nord) par crainte que des Américains vandalisent le P pour en faire un F.

Avant son décès la semaine dernière, Nakamura occupait toujours un poste honorifique sur le conseil d’administration de Bandai-Namco depuis 2005, moment où Namco fusionna avec le fabricant de jouets Bandai. En 2007, il s’est vu décerner l’Ordre du Soleil Levant par le gouvernement japonais pour l’ensemble de ses réalisations.