BioWare répond aux attaques liées aux animations faciales de Mass Effect : Andromeda

Cyberharcèlement

Le studio a effectué une mise au point au sujet d’une ancienne employée faussement décrite comme seule responsable de certains problèmes observés dans Mass Effect : Andromeda.

Alors que les premières critiques à son sujet sont plutôt favorables, le dernier chapitre de la série Mass Effect accuse de sérieuses lacunes à l’égard de l’animation faciale de ses personnages. D’étranges grimaces, des démarches paranormales, et un regard absent ont pu être aperçus dans les images du jeu diffusées sur Twitch et YouTube depuis la semaine dernière par des journalistes et influenceurs ayant reçu le jeu avant sa sortie officielle prévue demain en Amérique du Nord.

pasfacile

Bien entendu, des mèmes ont alors envahi les réseaux sociaux.

La situation a cependant pris un drôle de tournant vendredi dernier lorsque des joueurs frustrés ont commencé à cibler une membre de l’équipe de développement de BioWare, Alilie Rose-Marie Leost, en la blâmant directement pour les animations de Mass Effect : Andromeda.

La raison? Leost a été présenté comme lead facial animator pour Andromeda – mais aussi comme une cosplayer inexpérimentée pour occuper un tel poste – dans un article publié sur The Ralph Retort, un blogue notamment engagé dans la lutte aux social justice warriors. Cette information, pourtant tirée de son profil Twitter, n’était toutefois pas à jour, selon BioWare :

«Récemment, une ancienne employée de EA a été faussement identifiée comme membre responsable de l’équipe de développement de Mass Effect : Andromeda. Ces rapports sont faux.»

«Nous respectons l’opinion de nos joueurs et communauté, et accueillons les commentaires à propos de nos jeux. Mais attaquer un individu, peu importe son niveau d’implication dans le projet, n’a jamais été acceptable.»

Bien qu’on ignore quel était le rôle de Leost à l’égard de Mass Effect : Andromeda, il ne faut pas perdre de vue que le jeu est en développement depuis 2015. Février 2015 est d’ailleurs la date à laquelle Leost affirme avoir commencé à travailler pour EA à titre d’animatrice faciale (sans la mention lead ou notion de responsabilité). On comprend par la déclaration précédente qu’elle n’est plus employée chez EA. En réaction à la campagne de salissage dont elle a été victime, Leost semble avoir restreint l’accès à ses comptes sur les réseaux sociaux.

Mais surtout, il est absurde de porter la responsabilité entière de problèmes liés à un jeu de l’ampleur de Mass Effect : Andromeda sur le dos d’une seule personne.

Selon le concepteur du jeu, Ian Soon Frazier, les joueurs ne doivent pas s’attendre à ce qu’une mise à jour de Mass Effect : Andromeda venant corriger les problèmes d’animations faciales soit déployée dès demain. Il apparaît évident par contre que BioWare est parfaitement conscient du phénomène, et que le studio travaille à atténuer ou corriger la situation.

  • Thomas Mongeau

    Aurons-nous droit à un test sur Branchez-Vous? J’essaie de faire la distinction entre le « hate » sur Internet lié aux attentes déçues vs est-ce que c’est vraiment si problématique que ça dans l’ensemble, et j’ai pour l’instant du mal à me faire une idée conséquente. Une vue d’ensemble plus neutre sur la question me semble difficile à obtenir, et ce site m’a toujours satisfait à cet égard.

    • Mathieu Lapalme

      spécial MEAndromeda sur Radiotalbot, lundi soir avec Ian Richards, c’est le meilleur moyen d’en savoir plus.

    • http://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      Ce ne sera malheureusement pas possible.

  • Alex Poirier

    Mmmmh. C’est incroyable comment pointer du doigt est facile. J’aime bien entendre quand un joueur vient me parler  »des devs » et se met à faire plein de procédés d’intentions.  »Les méchants devs qui veulent offrir un produit de pas qualité pour faire du $$$, pis le monde cave qui achète pareil! »

    Assez incroyable le nombre de fois que j’entends ça en une seule journée.

    C’est une team de centaines de personnes. Même les décisions sont prises à l’intérieur de multiples conseils, avec multiples designers et plusieurs équipes. Comment est-ce que ça pourrait être la faute d’une seule personne!

    Bref, bon texte. Merci beaucoup!

  • Galgator

    C’est gratuit comme attaque et c’est très malsain de la part des ces joueurs compulsifs qui parle sans réfléchir aux conséquences de leurs mots. Je déteste cette chasse aux sorcières improvisée pour trouver un coupable à tout prix! Le jeu vidéo ça se développe en équipe. Il y a bien sûr un travail technique qui est fait par des personnes mais il y a aussi des décisions qui sont prises en équipe lorsque fait face à des choix. Dans ce cas-ci, on peut-être décidé d’y aller de l’avant même si on avait détecter ce problème ou sinon l’assurance qualité n’a pas trouver ce problème lors des tests. La compagnie a très bien fait de supporter son employé dans leur communiqué.

  • Jean-Gilles Roy

    Je voulais télécharger sur Origin la version d’essais, E/A incapable de me confirmer si le jeu offre le support de manette. Je n’ai jamais compris pourquoi les versions précédentes vendues sur consoles sont uniquement clavier et souris sur PC

    • Bernard Cadieux

      oui, tu peu utiliser une manette, je l’ai essayé, mais je préfère le clavier

      • Jean-Gilles Roy

        Merci, oui un clavier donne toujours plus d’options pour les menus mais pour les déplacements durant le jeu, je préfère la manette

  • sylvain tremblay

    Mass Effect : Andromeda ,je peut pas mettre le lien il vas être supprimer
    1) version ps4 , tourne en 1080p 30fps baisses jusqu’à 24fps durant les phases de gameplay et 900p lors des cinématiques
    2) xbox one , tourne en 900p 30fps baisses jusqu’à 24fps durant les phases de gameplay et 756p lors des cinématiques

  • FrankieSab

    J’espère que les gens ne vont pas s’attarder à ça, il y a évidemment énormément d’animations faciales dans ce jeu, et toutes n’ont pas ce problème. Pour ma part je suis au début du jeu et j’adore, j’ai le même engouement que pour les précédents opus. Je suis déchiré entre jouer à Mass Effect ou Zelda, la vie n’est pas simple…