Ubisoft inaugure deux studios à Berlin et Bordeaux

Expansion européenne

Liste de tags

Alors qu’il est toujours convoité par Vivendi, l’éditeur français Ubisoft annonce l’ouverture de nouveaux studios en Allemagne et en France pour augmenter sa capacité créative en Europe.

«Nous sommes fiers d’attirer et de conserver les talents les plus créatifs du monde, et d’établir les jeux vidéo comme étant une option de carrière viable ainsi qu’un facteur de développement économique dans de nouveaux endroits.»

Présent à Paris, Montpellier et Annecy, Ubisoft poursuit son expansion en France après une excursion à l’international, notamment au Canada où il a beaucoup investi. L’éditeur fera de même également en Allemagne, alors qu’un nouveau studio accompagnera Blue Byte, l’une des premières acquisitions d’Ubisoft, conclue en 2001.

Ubisoft Berlin et Ubisoft Bordeaux participeront ainsi au développement de jeux AAA «sur certaines des plus grosses franchises d’Ubisoft» aux dires de l’entreprise, qui prévoit y embaucher plus de 100 nouveaux employés pour la première année.

«Nous sommes fiers d’attirer et de conserver les talents les plus créatifs du monde, et d’établir les jeux vidéo comme étant une option de carrière viable ainsi qu’un facteur de développement économique dans de nouveaux endroits», a affirmé Christine Burgess-Quémard, directrice exécutive des studios d’Ubisoft.

«Ouvrir de nouveaux studios en France et en Allemagne nous permettra d’offrir plus d’opportunités aux diplômés compétents, mais également aux vétérans de l’industrie dans ces régions, qui en retour aideront nos équipes talentueuses pour le développement de certaines de nos plus grosses franchises.»

Le studio de Bordeaux sera sous la responsabilité directe de Xavier Poix, directeur des studios français. Il est question pour la nouvelle équipe de collaborer au développement «des marques les plus importantes jamais créées en France». Ubisoft cite en exemple les jeux Just Dance, mais aussi Steep et Ghost Recon Wildlands – des «marques importantes» pourtant si jeunes. Dans son communiqué, l’éditeur souligne le fort héritage numérique de Bordeaux, dont l’industrie du jeu vidéo est en pleine expansion et bien appuyé par les écoles et formations locales spécialisées.

ubisoftrecrutement

En Allemagne, c’est Benedikt Grindel, actuel directeur de Blue Byte, qui sera responsable d’Ubisoft Berlin. Le nouveau studio viendra prêter main-forte sur un projet secret actuellement en chantier chez Blue Byte à Düsseldorf et Mayence. Réputé pour les séries The Settlers et Anno, Blue Byte a plus récemment réalisé la version PC de For Honor, Assassin’s Creed Identity sur Android et iOS, en plus d’offrir un soutien à Ubisoft Montréal pour les DLC de Rainbow Six Siege. Ubisoft ne manque pas de rappeler que Berlin est renommée pour les arts, la mode, le design et la musique, en plus d’être une destination très prisée en Europe pour les startups du secteur technologique.

Pour connaître les offres d’emplois attachés aux studios de Berlin et de Bordeaux, visitez le site d’Ubisoft.

Quand Montréal est plus important que la France

En terme de main d’œuvre, Ubisoft est plus présent à Montréal, avec 3 000 employés, que dans toute la France, où il est représenté par environ 2 000 personnes.

Comme le souligne l’AFP, Ubisoft n’avait pas fondé de nouveau studio en France depuis 20 ans. La nouvelle constitue une première étape importante liée à une déclaration du PDG d’Ubisoft, Yves Guillemot, qui a annoncé l’an dernier vouloir recruter de 500 à 1 000 nouveaux employés en France au cours des 10 prochaines années.

Alors qu’il compte un bassin de plus de 10 000 employés à l’échelle internationale, l’éditeur français est plus présent en terme de main d’œuvre à Montréal, avec 3 000 employés selon Ubisoft Montréal, que dans toute la France, où il est représenté par environ 2 000 personnes selon les estimations de l’AFP.

Pendant ce temps, la menace d’un détournement hostile de la part de Vivendi pèse toujours sur Ubisoft.

Aux dernières nouvelles, la participation de Vivendi dans Ubisoft a dépassé le cap des 25% en décembre dernier. Rappelons que selon la législation française, un actionnaire est contraint de déposer une offre publique d’achat lorsque sa participation dans une société atteint 30%. Vivendi persiste à dire qu’elle n’a nullement l’intention de déposer une offre publique ni d’acquérir le contrôle d’Ubisoft; elle ne fait qu’investir selon les conditions du marché.

  • Alex Poirier

    Au nombre de franchises faites à Montréal, je ne suis pas surpris:
    -Rainbow Six, Assassin’s Creed, Watch Dogs, For Honor, Far Cry et je crois même en oublier.

    J’Veux dire: Ubisoft Montpellier ont rayman
    Ubisoft Paris ont Ghost recon et Just Dance

    Alors considérant le nombre de franchises faites ici, contrairement aux autres sutdios qui ont (Si je ne me trompe pas) 3 franchises au maximum par établissement, c’est normal d’en avoir plus :D

    On peut bin être fiers de notre ti-bout d’pays

    • Sébastien Marleau

      Je te corrige, Rainbow Six c’est Red Storm qui on été les premiers développeur et créateur de Rainbow Six

      Montréal on crée Splinter Cell en Jeux Video

      Meme chose pour Far Cry, le premier c’étais Crytek, mais c’est vrais que les suite on été créé à Montréal

      Les franchises créé par Ubisoft Montréal
      - Assassin’s Creed
      - Child of Light
      - For Honor
      - Tom Clancy’s Splinter Cell (mais je sais plus si il avais des livre avent ou après la sortie du premier jeux.
      - Watch Dog

      Les licences qui on reboot ou prise en charge

      - Far Cry
      - Prince of Persia
      - Tom Clancy’s Rainbow Six

      On dois pas oublier le point le plus important Ubisoft Montréal est leur plus grand studio et si je dis pas de connerie tous les studios canadien c’est genre plus de la moitié des employés de Ubisoft..

      • Alex Poirier

        Évidemment, je sais très bien qu’il y a des franchises que Montréal a repris.

        Je ne parle pas de création de contenu, je parle d’avantage des  »franchises en cours ». J’aurais dû préciser, pardons. Par  »faites » je n’entendais pas  »créer des IP originaux » mais bien tous les projets sur lesquels MTL a travaillé au courant des dernières années :). Comme Splinter Cell, par exemple, a été transféré à Toronto, la raison pour laquelle ne l’ai pas mentionnée ;)

        Toutes les oeuvres de Tom Clancy peuvent être considérée comme étant déjà une franchise reprise, considérant que les livres sont sortis avant.

        Depuis la mort de Tom Clancy, les oeuvres sont devenu originales, par contre.

        En effet Ubisoft Montréal est un des studios les plus importants en terme d’employés. Ca fait des party de noël assez fou! :)