All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

10 bonnes (et moins bonnes) séries animées tirées de jeux vidéo

Par Daniel Carosella – le dans Jeux vidéo

À l’exception de bouquins, les adaptations de jeux vidéo n’ont jamais eu une bonne réputation. En disant cela, on pense immédiatement aux nombreux longs-métrages épouvantables qui furent produits à partir de nos séries de jeux vidéo fétiches. Pourtant, le petit écran a aussi connu son lot d’adaptations de jeux vidéo, et ce pour le meilleur comme pour le pire. Netflix ayant récemment annoncé qu’elle transporterait le monde de Cuphead sur sa plate-forme, regardons ensemble quelques séries animées tirées de jeux vidéo qui ne nous ont pas toujours marqués pour les bonnes raisons !

Pokémon, l’emblème des séries animées inspirées de jeux vidéo

Probablement la série animée tirée d’un jeu vidéo la plus connue et pour cause: elle en est maintenant à sa 22e saison ! Ayant débuté en 1997, la série Pokémon continue d’attirer des fans qui, au fil des années, apprécient encore et toujours les aventures de Ash et Pikachu. Ainsi, malgré la popularité des jeux, la série animée a un succès bien distinct ayant notamment permis la réalisation de plusieurs films.

À noter que ce succès fut tout de même cahoteux au départ. En effet, la série d’origine a cessé d’être diffusée en 1998 au Japon. Alors que des versions piratées ont traversé les frontières du pays du soleil levant, Nintendo of America a approché 4Kids Entertainment afin de traduire la série pour le public nord-américain. À l’automne 1998, Warner Bros. diffuse les premiers épisodes de la série et le succès est instantané. Cette version « américanisée » de la série fut ensuite traduite à travers le monde et a ainsi servi de base pour le succès planétaire qu’on lui connaît depuis !

 

The Super Mario Bros.: Super Mario Bros. Show !

The Super Mario Bros.: Super Mario Bros. Show ! est l’un des meilleurs exemples d’une bonne série prenant sa source d’un jeu vidéo. Ayant marqué la génération d’enfants des années ’80 et ’90 dont je fais partie, l’émission Super Mario Bros. mettait en scène Lou Albano et Danny Wells en tant que Mario et Luigi. L’émission présentait des séquences avec de vrais acteurs avant de se transporter dans le monde animé alors que les deux frères plombiers devaient affronter les forces de Bowser.

The Super Mario Bros.: Super Mario Bros. Show ! fut en ondes de septembre à décembre 1989, pour un grand total de 52 épisodes. L’année suivante, NBC diffusa une série uniquement animée tirée de Super Mario Bros. 3 avant de laisser la place à une autre petite série animée basée sur Super Mario World en 1991. Depuis, la mascotte de Nintendo n’a plus eu droit à une adaptation animée de ses aventures.

Pac-Man

Le mythique Pac-Man ne fut pas seulement l’un des premiers héros du jeu vidéo : ce fut aussi l’un des premiers personnages à être adaptés en série animée. En effet, le célèbre duo Hanna et Barbera a adapté une série animée de deux saisons mettant en vedette la grosse boule jaune.

Au cours des 40 épisodes ayant composé la série, on suivait Pac-Man, héros de Pac-Land, alors qu’il devait protéger les habitants de son petit coin de pays contre cinq fantômes gloutons et leur maître Grille Pain. Malgré sa courte durée, la série fut appréciée et a même eu droit à deux épisodes spéciaux pour souligner les fêtes d’Halloween et Noël !

 

Mega Man

Le célèbre héros bleu de Capcom a eu droit à une série animée de 27 épisodes s’étant étalée sur deux saisons. Diffusée de septembre 1994 à décembre 1995, Mega Man était le fruit d’une collaboration entre Capcom Productions, Ruby-Spears Productions, Ashi Productions et Ocean Productions. On y suivait le petit guerrier alors qu’il devait affronter les sbires du sinistre Dr. Willy.

Même si l’accueil fut élogieux et que les petits appréciaient chacun des épisodes diffusés le samedi matin, la série fut annulée après deux saisons pour des raisons financières. En fait, Capcom était sous forte pression par Bandai qui n’atteignait pas ses objectifs de ventes de jouets, dont ceux de Mega Man. Incapable de redresser la situation, Capcom fut obligée d’annuler la série prématurément.

 

Princesse Zelda : quand jeux vidéo et séries animées ne font pas bon ménage

Ouf, je sens que plusieurs vont se rappeler de mauvais souvenirs avec cette série ! Fruit d’une collaboration canado-américaine, Princesse Zelda fut diffusée dans le cadre de l’émission The Super Mario Bros.: Super Mario Bros. Show ! On y suivait les aventures de Link et Zelda alors que Ganon tentait de s’emparer des morceaux de la Triforce qu’il ne possédait pas.

Même si la série s’inspirait des deux premiers jeux de la franchise The Legend of Zelda, elle n’était aucunement à la hauteur de ces derniers. En outre, les personnages étaient dénaturés et tombaient sur les nerfs, spécialement Zelda qui était une princesse tant au niveau de son apparence que de son caractère. Et que dire de cette idée de faire parler les trois morceaux de la Triforce ?

Conscient de la mauvaise réception que la série recevait, les producteurs de The Super Mario Bros.: Super Mario Bros. Show ! ont tout simplement annulé sa diffusion avant sa finale de sorte que la série n’a jamais connu de fin réelle.

À noter que la traduction française des épisodes fut particulièrement compliquée.  En outre, même si la série ne compte que 13 épisodes, pas moins de quatre actrices se sont relayées pour interpréter Zelda. Ainsi, la célèbre princesse n’avait pas toujours la même voix, et ce au sein même d’un seul épisode !

 

Donkey Kong Country

J’ai des souvenirs de cette série d’animation 3D et bien honnêtement, ils ne sont pas glorieux. Alors que la popularité de la franchise Donkey Kong Country était à son apogée, la France et le Canada se sont unis afin de créer une série animée originale relatant les aventures du gros singe et de ses amis.

La série était truffée de problèmes, à commencer par une animation 3D douteuse. Même si ce style d’animation 3D en était à ses balbutiements, il déformait plusieurs personnages du monde de Donkey Kong, à commencer par le gros singe en personne avec des yeux beaucoup trop bas et un corps plus svelte que musclé. Qui plus est, les intrigues étaient mauvaises et la personnalité des personnages n’avait pratiquement rien à voir avec celles qu’on a connues dans les jeux.

Après deux saisons et une quarantaine d’épisodes, les producteurs ont appuyé sur le bouton d’arrêt et Donkey Kong Country est depuis demeuré un mauvais souvenir pour les fans du gros singe à cravate !

 

Sonic

Si la série Sonic n’a pas toujours rencontré le succès espéré dans le jeu vidéo, il en fut de même dans l’univers des séries animées. En effet, de nombreuses séries tournant autour de la mascotte de Sega furent produites, mais très peu furent de bonne qualité.

La toute première s’intitulait tout simplement Les aventures de Sonic et fut diffusée de septembre à novembre 1993. Elle a totalisé 66 épisodes qui n’avaient que peu, voire pas de liens entre eux. Or, ils furent tout de même appréciés en nous permettant de découvrir des personnages n’ayant jamais été utilisés dans les jeux vidéo.

Par la suite, Sonic fut adapté en des séries plutôt douteuses, dont Sonic le Rebelle qui présentait un style artistique étrange ainsi que des intrigues qui ne faisaient pas de sens. Alors que 65 épisodes avaient été commandés au départ, seuls 40 épisodes furent réalisés et diffusés avant que la série ne soit annulée tant elle était mauvaise.

En 2003, Sega retenta de vendre son hérisson bleu sous format de série animée avec Sonic X. Bien meilleure que Sonic le Rebelle, Sonic X souffrait quand même de multiples incohérences, et ce même si elle fut produite par l’équipe de Sonic Team. En outre, dans les versions traduites et modifiées par 4Kids, certains passages furent supprimés tandis que les dialogues d’autres séquences furent complètement transformés. Résultat: l’histoire tombait dans des culs-de-sacs involontaires dans certains pays en raison du travail bâclé de 4Kids. Le public s’est lassé et la série a pris fin après trois ans.

Finalement, Sega a tenté une ultime fois de nous vendre Sonic sous plusieurs formes avec Sonic Boom. Ce devait être le renouveau, la grande série qui remettrait Sonic à l’avant-plan et…ça n’a pas du tout fonctionné. Au niveau du jeu vidéo, seuls deux opus lancés simultanément furent produits et ils ont été un échec tant critique que commercial. À la télévision, Sonic Boom a récolté un peu plus de succès puisque pas moins de 104 épisodes furent diffusés. Néanmoins, la série animée prit fin après seulement deux saisons, Sonic Boom ayant alors officiellement été reléguée aux oubliettes.

 

Viva Pinata

Microsoft avait vu gros pour la franchise Viva Pinata et elle avait raison. Personnellement, les deux jeux de cette série sont les meilleurs titres développés par Rare depuis que le studio fut acquis par la firme américaine. Or, au-delà du jeu vidéo, Microsoft croyait que les sympathiques personnages du monde de Viva Pinata pouvaient prendre vie et interpeller les enfants dans le cadre d’une série animée.

Le premier épisode fut diffusé en août 2006 et il fut suivi de 25 autres épisodes ayant composé la première saison. Le succès ayant été au rendez-vous, une seconde saison fut commandée pour l’année suivante. Or, même si les personnages étaient attachants et la série très colorée, Viva Pinata ne survécut pas au-delà de ces deux saisons de sorte qu’après un grand total de 52 épisodes, les jeunes spectateurs des mignonnes pinatas ont dû leur faire leurs adieux.

 

Kirby

La série animée tirée des aventures de Kirby est un phénomène plutôt étrange. En effet, elle connut un succès diamétralement opposé d’un coin à un autre du monde de sorte que tous n’ont pas eu la même opinion à son sujet.

Intitulée Kirby: Right Back at Ya! en anglais, la série fut totalement originale de sorte qu’elle ne collait avec aucun jeu de la franchise Kirby. On y suivait la petite boule rose et ses alliés alors qu’ils combattaient le sinistre Ennemy. Même si le ton était léger, certains moments des épisodes étaient beaucoup plus sombres et nous permettaient de connaître des personnages de l’univers de Kirby sous des angles encore jamais vus.

Comme je le disais, la série n’a pas été appréciée au même niveau dans le monde. Au Japon, elle fut plutôt bien accueillie, et ce tout au long de ses 100 épisodes. Or, en Occident, le style d’animation mélangeant le 2D et le 3D n’a pas convaincu le public tandis que certains personnages agaçaient fortement petits et grands.

Néanmoins, c’est en France que la déception se fit davantage ressentir. Le public n’était tellement pas au rendez-vous que seule la moitié de la série fut doublée avant que sa diffusion ne soit annulée. Ce fut une sérieuse claque au visage pour Nintendo, qui y voyait non moins qu’une série avec le même potentiel que Pokémon.

 

Castlevania

Terminons cette liste avec une série beaucoup plus récente et exclusive à la plate-forme Netflix. Dès son dévoilement, Castlevania a suscité l’engouement des fans de la franchise de Konami puisqu’elle semblait respecter le ton et le style des aventures nous confrontant à Dracula et ses sbires depuis des décennies.

Inspirée des jeux Castlevania III: Dracula’s Curse et Castlevania: Curse of Darkness, la série suit les aventures de Trevor Belmont alors qu’il doit repousser les créatures de Vlad Dracula Tepes. Elle fut extrêmement appréciée par le public, mais sa courte durée fut tout de même soulevée. En effet, pour l’instant, elle ne compte que deux saisons comportant respectivement quatre et huit épisodes de 23 à 27 minutes chacun.

Devant le succès rencontré, Netflix a approuvé la production d’une troisième saison qui devrait être lancée d’ici la fin de l’année, probablement en octobre prochain. On a déjà hâte !

Dernière mise à jour le 2019-08-25 at 13:50 / Liens affiliés / Images de l'API Amazon Partenaires

Les dernières nouvelles

Imprimante 3D : comment trouver des modèles 3D gratuits

Imprimante 3D : comment trouver des modèles 3D gratuits

Branchez-vous -
Comment mettre à jour sa RAM ? 

Comment mettre à jour sa RAM ? 

Branchez-vous -
Google Hangout : sursis avant la mort annoncée du service

Google Hangout : sursis avant la mort annoncée du service

Branchez-vous -

Plus de jeux vidéo

Ils ont marqué l’histoire du jeu vidéo : voici 10 créateurs de légende

Ils ont marqué l’histoire du jeu vidéo : voici 10 créateurs de légende

Daniel Carosella -
Ninja accuse Twitch de publier du porno sur son ancienne chaîne

Ninja accuse Twitch de publier du porno sur son ancienne chaîne

Matthieu Carlier -
Plagiat : des fans de Zelda s’insurgent contre Genshin Impact

Plagiat : des fans de Zelda s’insurgent contre Genshin Impact

Branchez-vous -

Populaires

Faille sur Windows 10 : 800 millions de personnes touchées

Faille sur Windows 10 : 800 millions de personnes touchées

Branchez-vous -
EMUI 10 : les 35 smartphones compatibles

EMUI 10 : les 35 smartphones compatibles

Branchez-vous -
Comment payer son accès Netflix (vraiment) moins cher

Comment payer son accès Netflix (vraiment) moins cher

Branchez-vous -

Daniel Carosella

Passionné de jeux vidéo depuis une trentaine d'années, Daniel est chroniqueur en jeux vidéo depuis plus de 21 ans. Il a commencé sur Quebec64 puis sur JeuXpress.ca avant de devenir rédacteur en chef de HardGamers.com jusqu'à la fermeture du portail. Depuis 2010, il collabore au magazine AffairesDeGars en tant que chroniqueur, en plus de participer au podcast Réalité Augmentée.Diplômé en criminologie, Daniel est aussi intervenant psychosocial dans la vie de tous les jours. S'il est conscient qu'il ne peut sauver le monde, il essaie tout de même d'aider le maximum de personnes entre deux parties de jeux vidéo !