Instagram rejette Windows Phone

Mobilité

Alors que la plupart des applications tendance travaillent sur une version Windows Phone de leur produit, Instagram continue d’ignorer la plateforme.

Vine, Flipboard et Path ne sont que quelques exemples d’applications dont une version Windows Phone est en chantier. Alors qu’il existe une alternative non officielle pour le système d’exploitation mobile de Microsoft, Instance, les développeurs d’Instagram s’amusent à supprimer les photos provenant de l’application illicite. C’est du moins ce qu’affirme Daniel Gary, le développeur d’Instance.

Lors de la conception d’Instance, Gary est parvenu à faire de l’ingénierie inversée en étudiant le comportement d’Instagram pour en comprendre son fonctionnement. Cette méthode plutôt commune en informatique permet à des développeurs indépendants de produire leur propre client d’un service populaire. L’application non officielle est généralement tolérée, surtout lorsqu’elle est gratuite.

Dans le cas d’Instance, l’application qui fonctionnait jusqu’à tout récemment permet le téléversement d’une image sur le réseau social d’Instagram. La photo est visible quelques instants sur le profil de l’utilisateur en question, avant de disparaître sans explication.

Gary affirme qu’Instagram semble supprimer systématiquement les photos provenant d’applications non officielles. «C’est leurs serveurs, leur service. Ce que j’ai fait n’a pas été approuvé par eux, et j’ai utilisé leur interface de programmation (API) privée», a déclaré Gary à The Verge. Le développeur tente de trouver un moyen de contourner le problème, mais ne jette pas le blâme sur Facebook (propriétaire d’Instagram).