Rockmelt, une autre acquisition de Yahoo

Affaires

Liste de tags

Incapable de résister à l’envie d’acheter des entreprises à gauche et à droite, Yahoo se porte acquéreur d’un agrégateur de contenu provenant des réseaux sociaux.

D’abord conçu comme un fureteur basé sur Chromium, la version libre de Chrome, Rockmelt s’est récemment transformé en un agrégateur de contenu provenant de Facebook et Twitter. Alors qu’une application mobile fût développée pour iOS, et plus récemment pour Android, le service a annoncé qu’il cesserait définitivement ses activités le 31 août prochain suite à son rachat par Yahoo. Le montant de la transaction demeure confidentiel.

«Yahoo et Rockmelt partagent un objectif commun : aider les gens à découvrir le meilleur contenu de partout sur la Toile», peut-on lire sur le blogue de Rockmelt. «Durant ces quatre dernières années, nous avons beaucoup appris sur la façon dont vous souhaitez naviguer le Web, découvrir du contenu, et partager vos dernières trouvailles. Vous avez été à nos côtés lorsqu’on célébrait nos réussites, lorsqu’on essuyait nos échecs, et lorsqu’on inventa de nouvelles façons de faire les choses. Vous nous avez beaucoup appris. Et nous avons l’intention de porter le fruit de notre savoir chez Yahoo.»

Les utilisateurs de Rockmelt peuvent exporter leur contenu par le biais de son site web. Nul ne sait si le service renaîtra à nouveau sous le règne de Yahoo, ou si le savoir de l’équipe sera simplement appliqué sur l’ensemble des produits de la nouvelle société mère.

  • Alexandre Beaulieu

    Je dois avouer que je ne m’attendais vraiment pas à ça… De navigateur basé sur Chromium à Yahoo! Wow…

  • Richard Picard

    Il est à espérer que Yahoo fera un melleur usage de Rockmelt qu’elle en a faite d’AltaVista qu’elle vient de laisser tomber…