Fujitsu développe un système de reconnaissance des veines de la main

Biométrie

Un nouveau système d’authentification développé par Fujitsu permet d’identifier une personne par les veines de sa main.

Des chercheurs nippons des laboratoires de Fujitsu ont conçu une nouvelle méthode d’authentification basée sur les caractéristiques des veines de la main. Contrairement aux méthodes biométriques conventionnelles, qui enregistrent l’image du réseau veineux de la main, la technologie développée par Fujitsu recueille les caractéristiques uniques du réseau veineux, permettant ainsi de générer une clé de 2 048 bits. Cette clé peut ensuite être utilisée avec divers services pour des fins d’authentification.

Afin d’accroître la sécurité, des conditions peuvent être appliquées à l’algorithme de conversion afin de produire diverses clés à partir d’une même main. Ainsi, si par malheur votre «mot de passe» est divulgué accidentellement par un service comme Facebook, la clé ne pourra être employée pour accéder à vos autres services (Gmail, Twitter, et cetera).

Selon les concepteurs de ce nouveau système, les probabilités d’erreur de lecture sont de l’ordre d’un sur 100 000. «Nous voulons rendre cette technologie accessible dès 2015. Nous ciblons des applications où l’aspect pratique est important : payer sa marchandise à l’épicerie, recevoir un colis, ou accéder à des sites web par exemple.»