Apple Maps gagne du terrain

Mobilité

Liste de tags

De plus en plus d’utilisateurs d’iOS optent pour l’application de cartographie d’Apple plutôt que de prendre la peine d’installer Google Maps.

Lors de son introduction en 2012, l’application Maps d’Apple était si médiocre que Tim Cook a rédigé une lettre aux utilisateurs d’iOS afin de s’excuser de la situation.

Selon les plus récentes statistiques compilées par ComScore, le nombre d’utilisateurs de Google Maps est en déclin depuis l’an dernier, tandis que le taux d’adoption d’Apple Maps augmente.

En septembre 2013, Google comptait près de 58,8 millions d’utilisateurs de son application mobile de cartographie – une importante chute de 22,3 millions par rapport à la même période l’an dernier. Apple quant à elle se retrouve avec 35 millions d’utilisateurs, soit plus de la moitié des utilisateurs de son principal concurrent.

Lors de son introduction en 2012, l’application Maps d’Apple était si médiocre que Tim Cook a rédigé une lettre aux utilisateurs d’iOS afin de s’excuser de la situation. Heureusement pour sa compagnie, ses effectifs sont parvenus à corriger l’application, qui est beaucoup plus fonctionnelle aujourd’hui. Un mal pour un bien?

«Google a perdu l’accès à un canal de données très, très important sur le marché nord-américain», a déclaré Ben Wood, analyste pour CCS Insight, une firme de recherche londonienne. «Apple a été catégorique à l’idée de ne pas renoncer à faire son propre logiciel de cartographie, même quand elle éprouvait des difficultés. C’est une guerre d’usure.»

Les données concernant le marché européen ne sont pas disponibles, mais tout porte à croire qu’elles pourraient refléter la même tendance.