Et si l’Univers était une simulation informatique?

Physique

Après une réflexion philosophique sur le sujet, voilà que des physiciens s’intéressent à la théorie.

Sommes-nous en plein contrôle de notre destinée, ou simplement un amalgame d’algorithmes complexes faisant partie d’un vulgaire programme informatique?

Une question soulevée à maintes reprises par le passé dans certaines œuvres de science fiction, notamment dans le roman The Hitchhiker’s Guide to the Galaxy – qui soutient que la Terre est non pas une planète, mais un ordinateur conçu pour trouver la question ultime du sens de la vie (dont la réponse est 42) – et dans le film The Matrix – qui présente la race humaine comme les esclaves d’un monde virtuel contrôlé par des robots, qui considèrent ni plus ni moins l’être humain comme un virus.

Nick Bostrom, professeur de philosophie à l’Université d’Oxford, s’est intéressé à la théorie selon laquelle l’humanité serait le fruit d’une simulation informatique. À son avis, au moins une des trois hypothèses suivantes est vraie :

  • L’espèce humaine va très probablement s’éteindre avant d’atteindre un stade posthumain.
  • Il est peu probable pour toute civilisation posthumaine d’exécuter un nombre important de simulations de l’histoire de son évolution.
  • Il est presque certain que nous vivons dans une simulation informatique.

Il estime également que la forte probabilité que l’humanité atteigne un stade posthumain lui permettant de diriger des simulations de ses ancêtres est nulle, à moins que nous ne vivions déjà dans une telle simulation.

Si l’Univers est une simulation, les êtres responsables de son exécution pourraient également être en train d’effectuer des simulations en parallèle. Reste à savoir, pouvons-nous communiquer avec ces autres univers si leurs simulations sont en cours d’exécution sur la même plateforme que la nôtre?

Récemment, une équipe de physiciens de l’Université de Washington s’est penchée sur la question.

Actuellement, des supercalculateurs utilisent une technique appelée la chromodynamique quantique en réseau qui leur permet de simuler une petite portion de l’Univers à partir des lois fondamentales de la physique. Selon Martin Savage, professeur de physique à l’Université de Washington, l’échelle obtenue est de 100 millièmes de milliardième de mètre, soit légèrement plus grande que le noyau d’un atome.

Éventuellement, des simulations plus puissantes pourront être modélisées à l’échelle d’une molécule, d’une cellule, et même d’un être humain. Mais il faudra des décennies avant que des chercheurs puissent être en mesure d’exécuter des simulations primitives de l’Univers d’une échelle suffisamment grande pour comprendre les contraintes des processus physiques qui indiqueraient que vivons (ou pourrions vivre) dans un modèle informatique.

Cependant, selon le professeur Savage, il existe des signatures de certaines de ces contraintes dans les simulations actuelles qui sont susceptibles d’exister également dans les simulations futures, incluant l’empreinte d’un réseau sous-jacent qui pourrait être utilisé afin de modéliser le continuum espace-temps.

Les supercalculateurs qui exécutent des calculs chromodynamiques quantiques en réseau divisent essentiellement l’espace-temps sur une grille en quatre dimensions. Ce procédé permet aux chercheurs d’observer ce que l’on nomme l’interaction forte, l’une des quatre forces fondamentales de la nature qui permet de lier les particules subatomiques pour former le cœur des atomes.

«Si vous faites des simulations suffisamment grandes, quelque chose comme notre Univers devrait émerger», déclare le professeur Savage. Il suffirait par la suite de trouver la signature analogue aux simulations à plus petite échelle.

Si l’hypothèse de Savage et ses collègues s’avère exacte, cela soulèverait d’autres possibilités. Par exemple, selon Zohreh Davoudi, une étudiante en physique diplômée de l’Université de Washington, si l’Univers est une simulation, les êtres responsables de son exécution pourraient également être en train d’effectuer des simulations en parallèle.

Davoudi termine avec une nouvelle question : «Pouvons-nous communiquer avec ces autres univers si leurs simulations sont en cours d’exécution sur la même plateforme?»

  • Jean-Philippe Murray

    Ou quand la science cherche Dieu, qu’il conçoit avec ses propres termes techniques pour ne pas effrayer le reste des puristes… ;-) (À go, je risque d’attirer les foudres de plusieurs, go?)

    • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      Hahahaha!

      • Yogalactik

        Quelques soient l’origine les motivations les buts de ceux qui ont créé cette simulation,cela ne change malheureusement rien pour nous,cette réalité virtuelle est notre seule réalité ,quelle différence y a t’il au final que se soit un  » dieu  » qui nous ai créé , comme le disent la plupart des religions? Ou que se soient des intelligences du future ?pour nous aucune! Le seul intérêt serait de pouvoir interfère sur le programme pour améliorer la condition humaine! Mais un tel programme le permettait il?le fait que cette discution soit possible ne pourrait être qu’un leurre , nous faisant croire à notre libre arbitre.

      • Charles Benca

        Bonjour, je suis programmeur de 14 ans. Par le passer, j’ai cree un programme qui s’appelle ‘World3.vbs’ qui faisait parti d’une serie projet de cree un univers dans un programme. J’en parle pour vous faire signaler que pour cree un univers, on n’est pas obliger de recree le notre comme mon programme le prouve. Ce programme simule un univers en 2 dimention 21 x 61 atome. Je DONNE se programme a tout le monde SANS CONDITION pour que chacun de vous puisse aider a comprendre les question qui sont sans reponce. Personellement, je suis en trait de continuer mon euvre en assayant de rajouter une sorte de physique quantique mais bon, voici mon programme :

        ‘===========================================

        dim StartWithPresetArray : StartWithPresetArray = false

        dim RndValue : RndValue = 100

        Dir_Not = 0

        Dir_Up = 1

        Dir_Down = 2

        Dir_Right = 3

        Dir_Left = 4

        dim PresetArray(60, 20)

        for y = 0 to 20

        for x = 0 to 60

        PresetArray(x, y) = Dir_Not

        next

        next

        PresetArray(0, 5) = Dir_Left

        dim start

        set start = createobject(« WScript.shell »)

        on error resume next

        cls()

        if err then

        start.run(« CScript.exe  » & WScript.scriptfullname)

        WScript.quit(0)

        end if

        sub writeline(text)

        WScript.stdout.writeline(text)

        end sub

        sub write(text)

        WScript.stdout.write(text)

        end sub

        sub cls()

        for z = 0 to 300

        writeline(«  »)

        next

        end sub

        function readline()

        readline = WScript.stdin.readline()

        end function

        sub sleep(time)

        WScript.sleep(time)

        end sub

        ‘///////////////////////////////////////////////////////////////////////

        dim TheWorld(60, 20)

        if StartWithPresetArray = false then

        for y = 0 to 20

        for x = 0 to 60

        TheWorld(x, y) = GetRndDir()

        next

        next

        else

        for y = 0 to 20

        for x = 0 to 60

        TheWorld(x, y) = PresetArray(x, y)

        next

        next

        end if

        ‘====================

        do

        ‘////l’affichage est upgrader pour diminuer le flash entre les frame

        dim AllLine(20)

        for y = 0 to 20

        AllLine(y) = «  »

        next

        for y = 0 to 20

        for x = 0 to 60

        AllLine(y) = AllLine(y) & TheWorld(x, y)

        next

        AllLine(y) = Replace(AllLine(y), « 0″,  » « ) & « | »

        next

        cls()

        for y = 0 to 20

        writeline(AllLine(y))

        next

        sleep(100)

        NextWorldFrame()

        if err then

        ‘msgbox(err.number)

        end if

        loop

        ‘====================

        sub NextWorldFrame()

        ‘//cree le monde qui sera utiliser pour ‘saver’ les deplacement

        dim NewWorld(60, 20)

        for y = 0 to 20

        for x = 0 to 60

        NewWorld(x, y) = Dir_Not

        next

        next

        ‘//calcule la physique de chaque ‘atome’

        for y = 0 to 20

        for x = 0 to 60

        ‘//optien la direction actuel

        dim ActualDir : ActualDir = TheWorld(x, y)

        if ActualDir Dir_Not then

        dim Switch : Switch = false

        ‘////////emule l’atome’

        on error resume next

        select case ActualDir

        case Dir_Up:

        if x 0 and y < 20 and TheWorld(x – 1, y + 1) = Dir_Right then Switch = true

        if x < 60 and y < 20 and TheWorld(x + 1, y + 1) = Dir_Left then Switch = true

        if y = 20 or Switch = true then

        NewWorld(x, y) = Dir_Down '//si il est sur la first ligne de la map

        else

        if TheWorld(x, y + 1) = Dir_Not then '//si il y a pas d'autre atome en face

        NewWorld(x, y + 1) = Dir_Up

        else

        NewWorld(x, y) = Dir_Down

        end if

        end if

        case Dir_Down:

        if y 0 and x 0 and TheWorld(x – 1, y – 1) = Dir_Right then Switch = true

        if y 0 and x < 60 and TheWorld(x + 1, y – 1) = Dir_Left then Switch = true

        if y = 0 or Switch = true then

        NewWorld(x, y) = Dir_Up

        else

        if TheWorld(x, y – 1) = Dir_Not then '//si il y a pas d'autre atome en face

        NewWorld(x, y – 1) = Dir_Down

        else

        NewWorld(x, y) = Dir_Up

        end if

        end if

        case Dir_Right:

        if x 60 and y 0 and TheWorld(x + 1, y – 1) = Dir_Up then Switch = true

        if x 60 and y < 20 and TheWorld(x + 1, y + 1) = Dir_Down then Switch = true

        if x = 60 or Switch = true then'//si y'a pu de map

        NewWorld(x, y) = Dir_Left

        else

        if TheWorld(x + 1, y) = Dir_Not then'//si y'a pas d'atome devant

        NewWorld(x + 1, y) = Dir_Right

        else

        NewWorld(x, y) = Dir_Left

        end if

        end if

        case Dir_Left:

        if x 0 and y 0 and TheWorld(x – 1, y – 1) = Dir_Up then Switch = true

        if x < 60 and y 0 and TheWorld(x – 1, y + 1) = Dir_Down then Switch = true

        if x = 0 or Switch = true then’//si y’a pus de map

        NewWorld(x, y) = Dir_Right

        else

        if TheWorld(x – 1, y) = Dir_Not then’//si y’a pas d’atome devant

        NewWorld(x – 1, y) = Dir_Left

        else

        NewWorld(x, y) = Dir_Right

        end if

        end if

        end select

        end if

        next

        next

        ‘//recopi le nouveau monde recalculer

        for y = 0 to 20

        for x = 0 to 60

        TheWorld(x, y) = NewWorld(x, y)

        next

        next

        end sub

        ‘/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

        ‘\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\

        ‘/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

        ‘\\\\\\\\\\\\\\\ function \\\\\\\\\\\\\\\\\\\\

        ‘/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

        ‘\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\

        function GetRndDir()

        Randomize()

        dim Rep : Rep = cint(Rnd() * RndValue)

        GetRndDir = Rep

        if cint(Rep) > 4 then

        GetRndDir = 0

        end if

        end function

        ‘===================================

  • Benoit Vendette

    La question du déterminisme versus le libre arbitre! Sommes-nous maître de nos action ou chaque décision que nous prenons font partit d’une suite logique d’ensemble de conditions prédéterminées?

    • Jean-Philippe Murray

      Je crois vraiment que ces recherches vont ultimement chercher plus loin que le déterminisme. Une réalité « simulé » nécessite un « simulateur » qui crée la simulation. Il y a quelque chose de beaucoup plus métaphorique dans le fond de ces questions!

      • Benoit Vendette

        Est -ce que le libre arbitre peut exister dans cette simulation?

        • Jean-Philippe Murray

          Ça dépend du but de la simulation j’imagine. Était-ce nécessaire pour le but de sa simulation de laisser le libre arbitre? Est-ce que toutes nos vies ont été programmés? Est-ce que tout est décidé sur le moment, notre univers étant un The Sims pour ce simulateur?

          Je lisais il y a quelque temps un théoricien (et je n’ai plus la source, malheureusement) qui parlait de l’univers simulé, qui rêvassait en se disant que nous sommes peut-être une simulation de nous-même, fait par une version future de l’humanité qui cherche à comprendre d’où elle vient. Super intéressant, mais un peu trop « je suis scientifique et je refuse toute métaphysique » … ;-)

  • marco

    Quel théories fumantes mes chers amis ! Nous somme bien loin de E=MC² !

  • http://stech72.tumblr.com/ Steve C

    M=13e lettre de l’alphabet
    A=1
    T=20
    H=8

    MATH ….

    13+1+20+8 = 42 …………… le sens de la vie ……..

    • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      Je demeure sceptique…

      • http://stech72.tumblr.com/ Steve C

        C’est un trait de caractère qui caractérise un mathématicien ……

      • toot

        Il me semble que la « double slit experiment » rend obsolète l’idée d’un monde matériel (qui pose de toute façon le problème insoluble de la dualité esprit/matière), il est informationnel, donc une « simulation », d’une façon ou d’une autre. Maintenant il n’est pas du tout dit que le « simulateur » soit quelque chose de représentable pour nous autres, quelque chose de comparable à un monde, ni même une « chose » au sens ordinaire… Il est probable que ce soit dans la nature même du monde d’être une « simulation » (cad de la perception, du ressenti, de la pensée, sans objet).

  • Psonio

    Cette théorie ne fonctionne pas, vous regardez trop de films et jouer à trop de jeu vidéo, cela vous monte à la tête.
    Vous pensez vraiment que si on n’était une simulation, la « personne » qui a créer tout sa aurait permis qu’on trouve cette théorie?. Admettre une telle théorie, montre à quel point vous réduisez l’homme et ces capacités.s

  • Carl

    Si on part du fait qu’Einstein avait raison, en fait, ca ferait tout son sens donc, puisque selon lui, tout peut être expliqué par les mathématiques. En fait donc, puisque l’univers est mathématique, l’univers est donc un supercalculateur. … de dire que ce supercalculateur est contrôle dans le but d’une expérience, c’est pousser un peu fort… mais je trouve que l’idée a son charme, tout de même :) Avec l’informatique quantique qui approche à grand pas – la réelle se fait toujours attendre – il est fort probable qu’un jour, des ordinateurs quantiques fassent une telle expérience. :)

  • Susie333

    en tout cas, si simulation il y a, c,est surrement parceque c’est utile à ceux qui l’ont mise en place,
    c’est si difficile de changer les choses ; tout ça est trop « rentable » pour que nous puissions avoir vraiment l’occasion d’y changer quoi que ce soit,
    mais ce n’est pas pour ça que je me découragerais de vouloir mener des projets personels, ça ne changerait pas grand-chose à ma volonté.

    Par contre je dirais ; que les concepteurs de cette simulation se dépêchent, SVP, d’ajouter des « mods » qui améliorent le tout !!

    • Charles

      lol! Les mods c’est bien penser. Il vont rajouter des mods du genre ‘MoreLife’ ou encore ‘MoreLogics’.

  • Pierre

    Bon mais qui a créé le créateur de la simulation, un être(c quoi?) d’un monde sans début, création ni temps ?
    On est un peu prisonniers de nos règles de logique pour aller plus loin… règles inspirées de celles de la simulation? on serait bridés….