Samsung dévoile deux modèles de Gear 2 (MAJ)

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
Pour sa montre intelligente, le fabricant sud-coréen tire une croix sur Android au profit de Tizen, l'autre système d'exploitation mobile sur sa planche à dessin.

En marge du Mobile World Congress, Samsung a dévoilé samedi dernier les successeurs de la Galaxy Gear, sa montre intelligente lancée il y a à peine 6 mois.

Afin de mieux répondre aux différents types de consommateurs, Samsung diversifie sa gamme en y ajoutant un modèle moins dispendieux, la Gear 2 Neo, aux côtés de l’attendue Gear 2. Puisqu’il associe la marque Galaxy à Android, et que ces montres ne sont plus propulsées par cet OS, le fabricant a retiré le nom de ces deux nouveaux produits.

Il sera intéressant de voir à quel points les applications développées pour la première Galaxy Gear seront reconduites pour ces nouvelles montres; la communauté de développeurs devra sans doute recompiler leurs logiciels.

En terme de spécifications techniques, les deux produits sont similaires. Les montres sont équipées d’un écran Super AMOLED de 1,64 pouces d’une résolution de 320 x 320 pixels, d’un processeur bicœur cadencé à 1 GHz, de 512 Mo de mémoire vive, d’une capacité de stockage de 4 Go et d’une pile de 300 mAh. La Gear 2 se démarque par l’inclusion d’une caméra de 2 mégapixels qui permet de filmer en haute définition (la Gear 2 Neo est dépourvue de caméra).

En ce qui a trait au système d’exploitation, Samsung change complètement de registre en choisissant Tizen au détriment d’Android. Le système d’exploitation basé sur Linux, dont l’espérance de vie a récemment été remise en question par un de nos chroniqueurs, semble être préférable pour les fonctions de ce type d’accessoire intelligent. Il sera intéressant de voir à quel points les applications développées pour la première Galaxy Gear seront reconduites pour ces nouvelles montres; la communauté de développeurs devra sans doute recompiler leurs logiciels.

Une variété d’applications liées à l’exercice physique et la santé – un capteur de rythme cardiaque et un podomètre entres autres – seront intégrés aux produits. Tout comme leur prédécesseur, la Gear 2 et la Gear 2 Neo permettent au porteur de recevoir des appels et des notifications. Une application WatchON permet également d’utiliser la montre comme télécommande afin de contrôler une variété de produits Samsung.

Samsung n’a pas révélé de prix pour ces nouveaux produits. Le lancement de la Gear 2 et la Gear 2 Neo est prévu pour avril. Les montres seront compatibles avec «plus d’une douzaine de produits Galaxy» lors de leur lancement, selon le fabricant.

Mise à jour : Nous avons d’abord présenté ces accessoires comme membres de la famille Galaxy alors que ce n’est pas le cas.

Les dernières nouvelles

Un iPad à écran pliable à l’horizon 2024 pour Apple?

Un iPad à écran pliable à l’horizon 2024 pour Apple?

On a des mauvaises nouvelles pour le métavers…

On a des mauvaises nouvelles pour le métavers…

Facebook draine-t-il la pile de votre téléphone à votre insu?

Facebook draine-t-il la pile de votre téléphone à votre insu?

Plus d'actualités

Samsung Galaxy S23 : de la «grosse» photo, de la «belle» photo

Samsung Galaxy S23 : de la «grosse» photo, de la «belle» photo

Huawei sur le point d’être banni aux États-Unis

Huawei sur le point d’être banni aux États-Unis

OnePlus 11 et Buds Pro 2: au tour d’Android adopter l’audio spatial

OnePlus 11 et Buds Pro 2: au tour d’Android adopter l’audio spatial

Populaires

Yarbo : cette souffleuse autonome se transforme en tondeuse l’été

Yarbo : cette souffleuse autonome se transforme en tondeuse l’été

Un «dictionnaire de l’IA» en français voit le jour

Un «dictionnaire de l’IA» en français voit le jour

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .