Lorsqu’une recherche Yahoo rapporte à des sinistrés

Pour une bonne cause

Liste de tags

Il y a trois ans aujourd’hui, un tremblement de terre frappait la côte Pacifique du Japon, provoquant le pire désastre nucléaire de son existence. La reconstruction suit son cours, et Yahoo Japan a proposé un moyen intéressant d’y contribuer.

Pour une journée seulement, la filiale japonaise de Yahoo s’est engagée à verser 10¥ pour chacune des recherches du terme «3.11» (le format nippon pour identifier la date du 11 mars) à l’organisme Great East Japan Earthquake Recovery Initiatives Foundation, jusqu’à concurrence de 5 millions de yens.

Puisque les Japonais vivent dans le futur, la période d’admissibilité des recherches est déjà terminée.

L’initiative est intéressante, bien qu’elle se limite à un don d’un peu plus de 50 000$ CAD (ou un peu plus de 35 000€). À noter également que puisque les Japonais vivent dans le futur, la période d’admissibilité des recherches est déjà terminée.

L’organisme en question est responsable de la tenue de sports et d’activités éducatives destinées aux enfants vivants dans les 3 préfectures de Tohoku ayant été les plus durement touchées par la catastrophe : Iwate, Miyagi et Fukushima.

Demain, Yahoo Japan fera savoir quel est le nombre de requêtes enregistrées dans le cadre de cette initiative. En attendant, pour ceux qui lisent le japonais, il est possible de suivre l’évolution des recherches liées à la tragédie depuis le 11 mars 2011 par le biais d’un outil développé par l’entreprise.