Le Passport de BlackBerry

Banc d'essai

Exclusif

Ah, BlackBerry! Vous connaissez sûrement cette entreprise canadienne de mobilité qui a, disons-le, eu quelques difficultés ces dernières années.

Après une grande restructuration et des changements drastiques au niveau de la tête de l’entreprise, BlackBerry présente son premier téléphone intelligent de l’ère John Chen, le BlackBerry Passport.

Design et prise en main

Le Passport est excellent pour regarder ou modifier des présentations PowerPoint ou des documents, mais il n’est vraiment pas fait pour regarder des vidéos ou lire votre fil Twitter. Vous pouvez le faire, mais vous n’aurez pas la meilleure expérience.

Débutons avec la chose la plus évidente, oui le Passport est de la même taille qu’un passeport canadien. Avec son écran de 4,5 pouces d’une résolution de 1 440 x 1 440 pixels, il peut afficher 60 caractères par ligne, ce qui se rapproche des standards d’impression de 66 lignes. L’expérience de lecture est géniale. Le texte est clair et la consultation d’un site web est plus agréable.

Le Passport est certes gros et sa forme carrée n’est pas très commune, mais il est léger et très solide. Vous avez vraiment l’impression de tenir un téléphone de qualité entre les mains.
L’utilisateur BlackBerry idéal est la personne qui n’a pas le temps de jouer à des jeux sur son mobile ou qui n’envoie pas de message sur Facebook. Cette personne est plutôt en mode affaires et BlackBerry leur a donné un nom : les Power Pros. Le Passport a été conçu pour elles.

Le Passport est particulièrement excellent pour regarder ou modifier des présentations PowerPoint ou des documents, mais il n’est vraiment pas fait pour regarder des vidéos ou lire votre fil Twitter. Vous pouvez le faire, mais vous n’aurez pas la meilleure expérience.

Matériel

L’écran est tactile et le téléphone est muni du traditionnel clavier physique BlackBerry. Par contre, il y a des nouveautés sur ce dernier. Certaines sont bonnes et d’autres demanderont un certain ajustement.

blackberrypassport_clavier

Commençons par le côté positif. Le clavier est lui aussi tactile, ce qui vous permet de facilement naviguer sur le Web, sélectionner des mots-clés lors de la rédaction ou même supprimer des mots très rapidement. Plus besoin de poser vos doigts sur l’écran lorsque vous souhaitez défiler une page ou apporter des corrections à votre texte. C’est très intuitif et facile à utiliser.

Le clavier n’a que trois rangées de lettres, la touche majuscule a disparu pour faire place à une quatrième rangée virtuelle qui comprend les virgules, les points et l’accès aux chiffres. Naviguer du clavier virtuel au clavier physique est bizarre, mais on s’y habitue après un certain temps.

Là où selon moi il faudra un peu d’ajustement : il n’y a maintenant que trois rangées de lettres, la touche majuscule (ou shift) a disparu pour faire place à une quatrième rangée virtuelle (sur l’écran) qui comprend les virgules, les points et l’accès aux chiffres. Naviguer du clavier virtuel au clavier physique est bizarre, mais on s’y habitue après un certain temps.

Pour ce qui est de taper vos messages à seulement une main, oubliez ça. Le clavier étant trop large, vous utiliserez définitivement vos deux mains. Par contre, les touches sont un peu plus larges, donc les personnes avec de grandes mains apprécieront.

Le BlackBerry Passport roule sur le tout nouveau système d’exploitation 10.3 et cette version est définitivement plus belle et performe mieux à tous les niveaux.

Caractéristiques techniques

  • Système sur puce Snapdragon 801 (MSM8974AA)
  • Écran LCD IPS de 4,5 pouces d’une résolution de 1 440 x 1 440 pixels (densité de 453 ppp)
  • Système d’exploitation : BlackBerry OS 10.3
  • Caméra principale : 13 mégapixels (autofocus, stabilisation optique, flash LED), 1080p à 60 i/s en mode vidéo
  • Caméra frontale : 2 mégapixels en mode photo, 720p en mode vidéo
  • Mémoire vive : 3 Go
  • Capacité de stockage : 32 Go, lecteur de carte Micro SD (128 Go au maximum)
  • Autres : Clavier QWERTY
  • Pile : 3&nbs;450 mAh (non remplaçable)
  • Dimensions : 128 mm x 90,3 mm x 9,3 mm
  • Poids : 196 grammes

Logiciels intégrés

La plus grosse nouveauté de BlackBerry OS 10.3 est l’assistant virtuel, un genre de Siri, Google Now ou Cortana sur Windows Phone. Il fait exactement ce que les autres assistants personnels font, comme vous permettre d’ajouter des rappels, envoyer des courriels, faire des recherches sur le Web et créer des rendez-vous dans votre calendrier. Ça fonctionne en général très bien, mais il est tout de même un peu plus lent que ses équivalents sur Android et iOS.

_DSC1242

Pour ce qui est des applications, vous pouvez maintenant télécharger certaines conçues pour Android à partir de la boutique d’Amazon, ce qui vous permet d’avoir un choix plus large que sur BlackBerry World. Par contre, vous n’avez pas accès à toute la panoplie d’applications du Play Store. Même si cette situation s’améliore pour BlackBerry, ce n’est pas encore parfait. Le BlackBerry World demeure l’endroit où vous trouverez les meilleures applications pour rester au sommet de votre productivité.

Performance et autonomie

Point de vue de la performance, le Passport est une bête. Il est propulsé par le système sur puce Snapdragon 801 de Qualcomm cadencé à 2,26 GHz et 3 Go de mémoire vive. Sa caméra de 13 mégapixels peut filmer en 1080p et la qualité des photos est généralement très bonne, même en situation où il y a peu de lumière. Il possède aussi une pile de 3 450 mAh, ce qui est énorme pour un téléphone intelligent. J’ai pu l’utiliser sans problème pendant plus d’une journée sans avoir à le recharger.

blackberrypassport02

Mais la caractéristique qui m’a le plus impressionné, c’est le nouvel outil qui vous permet d’avoir accès à vos documents de travail à partir de n’importe quel ordinateur ou tablette, et cela de manière sécurisée grâce au nouveau BlackBerry Blend.

Blend vous permettra d’accéder à tous vos documents stockés sur votre téléphone à partir de n’importe quel ordinateur (PC ou Mac), iPad, tablette Android ou Windows. Vous n’avez qu’à installer l’application Blend sur l’appareil de votre choix pour avoir accès à vos documents les plus importants. Soulignons que Blend n’utilise pas de système infonuagique : vos documents restent stockés sur votre téléphone. Le risque qu’ils tombent entre les mains d’une autre personne dans le cadre d’une cyberattaque ciblant les serveurs de BlackBerry est donc éliminé.

Conclusion

Soyons clairs, si vous cherchez un téléphone pour vous amuser sur les réseaux sociaux ou jouer à des jeux, vous pourrez le faire ici, mais vous n’aurez pas la meilleure expérience. Ce n’est définitivement pas l’objectif du Passport.

D’ailleurs, John Chen a bien indiqué qu’il ne prévoit pas que le Passport soit le plus grand vendeur des appareils BlackBerry, mais souhaite en vendre plusieurs millions afin de garder l’entreprise rentable. Lors de sa première journée de vente, le Passport ne s’est vendu qu’à un peu plus de 200 000 exemplaires. BlackBerry prévoit lancer un téléphone grand public avant la fin de l’année, le BlackBerry Classic.

Au final, le BlackBerry Passport est un excellent téléphone pour les gens d’affaires. Il vous permettra définitivement d’accomplir du travail sérieux sans être obligé d’aller sur un ordinateur. Ce n’est pas parfait, et je vous avoue que l’expérience est très différente de la concurrence, mais ça fait le travail.

Évaluation

Verdict

Le Passport est un excellent téléphone pour les gens d'affaires, mais propose une expérience est très différente de la concurrence

Note finale : 4.0
Critères
Design
3.5
Performance
4.5
Autonomie
4.5
Prix
3.5

Points forts

  • Qualité de construction
  • Grande autonomie
  • BlackBerry Blend

Points faibles

  • Pas pour le grand public
  • Clavier nécessite un certain apprentissage
  • Écosystème d'applications restreint (malgré la compatibilité avec les applications d'Amazon)
  • BaffTech

    Merci pour cette revue. Une petite remarque que je ne comprends pas est la mention à Twitter: cela doit être plutôt agréable de lire ses tweets sur cet écran non? Pourquoi est-ce qu’il ne serait pas fait pour ça? Pour les vidéos, c’est sûr que la forme n’est pas très adaptée mais ce n’est pas si gênant au fond si on ne passe pas sa journée à en visionner (de mon expérience sur Q10)

    • Carl-Edwin Michel

      J’ai trouvé que l’application Twitter était très lente sur le Passport si l’on compare au iPhone ou autres téléphones Android. Mes notifications arrivaient parfois bien après les autres appareils. Mais pour ce qui est de lire sont fil Twitter, c’est effectivement bien d’avoir plus d’espace sur l’écran pour voir ses messages. Je pense, qu’en général, l’utilisateur du BlackBerry n’est pas nécessairement sur Twitter… Il a bien d’autres choses à faire ;)

      • BaffTech

        Et bien, je suis utilisateur de Blackberry (depuis environ 1 an) et twitter est une des applications que j’utilise principalement… Je n’ai pas noté de lenteurs en particulier mais je n’ai effectivement pas fait de comparatif de performances avec IOS ou Android; en tous cas pour mon utilisation, ça me va plutôt bien comme cela mais je comprends mieux le bémol du coup, merci :)

  • DNA47

    Vous oubliez de dire que 200k la première journée c’est par internet seulement et il était sold out jusqu’à tout récemment. Il n’est même pas encore officiellement sortie aux US.

  • DNA47

    Et le classic et loin d’être le prochain téléphone grand public, il vise plutôt ceux qui sont encore attaché au ‘tool belt’ que l’on retrouve sur les anciens BlackBerry. Les prochains blackberry grand public sont supposés être annoncé en mars prochain sous le nom de code visa et victoria

    • Carl-Edwin Michel

      @DNA47 On n’a pas de confirmation officielle de BlackBerry sur visa et victoria donc
      pour l’instant d’après l’annonce faite par John Chen sont prochaine téléphone
      grand public est le Clasic :)

  • Steve C

    Mon problème avec BlackBerry n’était pas et n’est pas leurs appareils, mais bien leurs services ..,
    Par exemple une mise à jour de Météomédia qui fait planter le téléphone
    Le BBM qui parfois décide de ne plus fonctionner pour une raison obscure …
    Certaine application pseudo compatible qui ne fonctionne pas .
    Et plein d’autres petits irritants de la sorte qui fait en sorte que je préfère encore un windowsPhone qu’Un BB ou mieux encore un Android ou un iOS …….

    • Nico

      Steve : de quel BlackBerry parlez vous ? OS 7 ou OS 10 ? Car c’est souvent la confusion des utilisateurs. Nombre d’entre eux pensent encore BlackBerry à l’époque du bold ou du 9900.
      Nous en sommes très loin aujourd’hui. Le nouvel OS sur noyau QNX est d’une stabilité impressionnante. Aucun plantage sur BBM, quand une application peut éventuellement recevoir un soucis, le système ne plante pas mais seule l’application s’arrête (et encore… vous parlez sans doute de certaines applications Android et non natives).
      Votre commentaire de fin est étonnant : une vague se propage actuellement sur le net depuis la sortie du Passport : ceux qui utilisent/utilisaient un android ou iOS (les windows phones sont encore à la marge) sont unanimes : une fois essayé, on range son iPhone ou son Android. Et s’agissant de ces OS, ils sont loin d’être parfaits et exempts de défauts eux aussi, surtout Android…

  • Pierre Paul Fafard Allard

    Il faut mentionner Mémoire de 32 Gb extensible à 160 GB (!!!) avec une carte micro SD (beaucoup plus flexible et économique qu’avec mémoire interne). Par contre, l’appareil n’est pas pliable :P

  • Licopeau

    Je suis toujours étonne que l’on ne parle pas de points cruciaux tels que les pièces jointes en mail qui sont un casse tête chez Apple et qui ne reste que très peu fiable ou la qualité du son dans des conversations. Et n’oublions pas non plus lqje le clavier physique ne viendra plus masquer ce que l’on tape à l’écran.

    • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      Tant sur Android que sur iOS, le clavier virtuel ne masque plus énormément l’écran comme auparavant. Pour ce qui est de la qualité du son lors d’appels téléphoniques, je n’ai jamais été témoin de problème de fiabilité.