Sony annule la sortie du film The Interview

Les pirates ont gagné

Devant le choix des plus importantes chaînes de cinéma des États-Unis de ne pas projeter le film The Interview, Sony Pictures Entertainment a choisi d’annuler sa sortie.

Après avoir dérobé près de 11 To de données des serveurs de Sony Pictures Entertainment, le collectif de pirates Guardians of Peace n’a manifestement pas apprécié le scénario de la comédie d’action The Interview coréalisé par Seth Rogen, qui partage également l’écran aux côtés de James Franco.

Le long métrage en question raconte l’histoire de deux journalistes devenus agents secrets de la CIA et dont la mission est d’assassiner Kim Jong-Un, dirigeant de la Corée du Nord.

«Nous nous rangeons du côté de nos cinéastes et de leur droit à la libre expression et sommes extrêmement déçus par la tournure des événements», a déclaré Sony Pictures Entertainment.

Les pirates n’entendent toutefois pas à rire.

«Nous allons clairement vous montrer, aux endroits où The Interview sera projeté, quel destin funeste attend ceux qui recherchent du plaisir dans la terreur», a déclaré Guardians of Peace. «Bientôt, le monde entier verra à quel point Sony a fait un horrible film. Le monde sera rempli de terreur. Souvenez-vous du 11 septembre 2001. Nous vous conseillons de garder vos distances de ces endroits à l’heure venue (si votre demeure est proche, vous feriez mieux de la quitter). Quoiqu’il puisse arriver dans les jours qui viennent sera causé par la cupidité de Sony Pictures Entertainment. Le monde entier dénoncera Sony.»

À noter que la version originale de ces propos est présentée dans un anglais très approximatif, qui a d’ailleurs fait croire que la cyberattaque et ses auteurs pourraient être originaires de la Corée du Nord.

La réaction des chaînes de cinéma et de Sony Pictures Entertainment

Devant la menace, les 3 plus importantes chaînes de cinéma des États-Unis – AMC, Regal et Cinemark – ont annulés la projection du film dans leurs salles. Au Canada, la chaîne Cineplex a également fait marche arrière.

En fin d’après-midi, le journaliste Brain Stelter de CNN a partagé sur Twitter un communiqué rédigé par Sony Pictures Entertainment annonçant l’annulation de la sortie de The Interview.

«À la lumière de la décision prise par la majorité de nos partenaires de ne pas projeter le film The Interview, nous avons décidé de ne pas aller de l’avant avec le lancement en salles prévu pour le 25 décembre», déclare l’entreprise dans son communiqué. «Nous respectons et comprenons la décision de nos partenaires. Bien entendu, nous partageons complètement leurs importantes inquiétudes à l’égard de la sécurité de leurs employés et spectateurs.»

«Nous sommes profondément attristés par cet effort éhonté de supprimer la distribution d’un film, dans un processus ayant pour objectif de nuire à notre entreprise, nos employés et le public américain», poursuit le communiqué. «Nous nous rangeons du côté de nos cinéastes et de leur droit à la libre expression et sommes extrêmement déçus par la tournure des événements.»

Selon les documents provenant de la cyberattaque en question, le film aurait coûté près de 44 millions de dollars US à produire.

  • Steve C

    Maintenant, à la moindre menace de groupes obscures … Les entreprises plient aux demandes ?
    pffff (soupir)

    • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      Si par malheur un incident comme celui qui est arrivé lors de la projection de The Dark Knight survient ne serait-ce que pour une seule représentation du film The Interview, Sony court le risque de ne pas se relever du scandale que pourrait avoir provoqué son inaction.

      • NukeThem

        Et c’est quoi la suite, on ferme les brasserie et on interdit l’alcool si un quelconque groupe islamiste fait des menaces contres les débits de boisson?

        Même si ce film ne semble pas se diriger vers un oscar (peut-être un prix Navet), c’est une question de liberté d’expression et le précédent de céder aux menaces d’un groupe issu d’un régime totalitaire.

        Et une attaque commanditée par la Corée du Nord serait un acte de guerre. Le régime Nord Coréen doit savoir ce qui suivrait un acte du genre en territoire américain.

        • fitfat

          Si c’était une question de liberté d’expression, Sony aurait diffusé le film gratuitement sur le net…

        • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

          Un drôle de commentaire venant de quelqu’un qui se prénomme NukeThem. :/

      • Steve C

        Et après ?? Maintenant ils peuvent dire à SOny de faire la propagande politique communiste de KiM dans tout leur film a défaut de quoi !!!??? ET pourquoi pas .. « Sony fait faillite car sinon les sbires auront ta peau  » ????!!?

        SOny cède sur son propre terrain , sur son propre marché pour des menaces qu’ils ne peuvent même pas se garantir qu’elles n’arriveront jamais ou pire même , des menace réellement crédible …

        du gros n’importe quoi à la sauce Hollywood une vraie farce monumentale cette histoire ..

        La seule vraie décision qui manque dans tout ce vaudeville , est la mise à la porte des responsables de Sony pour entretenir un système informatique tellement gruyère que des newbies de pirates le perces à tout les 2 ans , leurs mises à la porte pour simplement d’avoir osé plier l’échine devant une menace qui elle, nui directement à la vitalité et la raison d’être même de leur entreprises …….. Bref … les seules clown dans cette histoire ne se situe pas au cœur de la coré du nord mais au cœur d’une entreprises nippone qui se nomme Sony . 45 millions en perte sèche …… du grand MBA à la tête de SOny ????? on en DOUTE fortement

        ET juste pour mettre en perspective … une attaque terroriste en sol américains ou ailleurs d’un groupe inconnue contre une entreprise d’un pays allier de l’Otan , des États unis et de bien d’autres pays, pour des motif disons-le; politique … ça sonne la déclaration de guerre ouverte et très fort potentielle de la tonne de bombe sur la gueule de KIM du même coup …..

        Sentons nous réellement cette étape possible dans le présent des choses entre la Corée du Nord et le reste du monde ??? non pas du tout …… Kim ne partirait pas en guerre pour un torieux de film de Sony .. une fois ça dit … tout le reste n’est que de la niaiserie . ou bien des menaces que pour les services de polices locaux .rien pour arrêter la mise en marché d’un film .

  • http://Rhialto.com/ Rhialto

    Dans la situation actuelle je crois que c’était la meilleure chose à faire. Il faut savoir prendre les menaces aux sérieux parfois, ce n’était pas seulement « je vais te mettre moins poing à la figure si… »

    Qui sait, peut-être que bientôt il y aura un ‘leak’ de ce film, que ce soit par Sony ou autre… ce film a fait tellement jaser que les curieux chercheront à être satisfaits.

  • Ho Lee Fuk

    On parle de Kim Jong Un, mais il faut surtout se méfier des conseillers militaires du régime Nord-Coréen, ceux-ci en particulier :
    – Kil Yan Kee
    – Noo Kem
    - Chu Tem
    - Wi Kan Win

  • Gaston

    Même si le film est une production Américaine, Sony est une compagnie Japonaise et la Corée du Nord est tout de même pas très loin et possède des missiles pouvant atteindre le Japon, même que plusieurs suspecte La Corée du Nord d’avoir des ogives nucléaires. Des fois dans la vie, il vaut mieux ne pas tenter le diable…

  • momy

    Dejouer les pirates terroristes : proposer le film à faible coût ex. 5$ pour visionnement privé pendant 1 mois à TOUS les cablodistributeurs. Les pirates ne pourront pas s’attaquer à toutes les maisons! Et un petit montant récupérer chez beaucoup de monde (la promo du film a fait les manchettes!) ça peut faire un gros montant. Pas question céder!