Apple a enregistré 18 milliards de profits au dernier trimestre

Affaires

Les ventes de l’iPhone ont propulsé le rendement du fabricant de produits électroniques à un sommet encore jamais atteint par l’entreprise.

Le lancement de l’iPhone 6 et 6 Plus en septembre dernier a prouvé une fois de plus que l’engouement des consommateurs à l’égard du téléphone intelligent d’Apple est loin de s’être estompé.

Le marché chinois a été attiré par les fonctions proposées par l’iPhone 6 et 6 Plus, ou simplement par le statut prestigieux que reflète la marque Apple.

Selon le bilan financier déposé par l’entreprise mardi, 74,5 millions d’iPhone ont été vendus dans les trois derniers mois de 2014, une augmentation de 46% par rapport à la même période l’an dernier. La Chine occupe une bonne portion de ce nombre, à la surprise de plusieurs analystes qui croyaient qu’il était préférable pour Apple de proposer pour ce marché un téléphone moins dispendieux. Tout compte fait, une masse critique de consommateurs chinois a été attiré par les fonctions proposées par l’iPhone 6 et 6 Plus, ou simplement par le statut prestigieux que reflète la marque américaine.

Ainsi, les ventes en Chine ont engendré des revenus pour Apple de 16,14 millions de dollars US, soit 70% de plus que pour la même période l’an dernier.

À noter que parallèlement aux ventes globales enregistrées entre octobre et décembre 2014, Apple a également vendu 5,52 millions de Mac, une augmentation de 9% par rapport aux chiffres du dernier trimestre de 2013.

«Nous voudrions remercier nos clients pour ce trimestre exceptionnel, durant lequel la demande pour les produits Apple a atteint des niveaux historiques», a déclaré Tim Cook, PDG d’Apple. «Notre chiffre d’affaires a augmenté de 30% durant l’année écoulée, s’établissant à 74,6 milliards de dollars US, et le travail accompli par nos équipes pour arriver à ces résultats a été tout simplement fantastique.»

L’iPad, le mouton noir de l’entreprise

Tout n’est pas rose chez Apple par contre. En effet, alors que la demande pour sa gamme de téléphones et d’ordinateurs a augmenté, les ventes d’iPad ont diminué de 22% par rapport à l’an dernier pour atteindre 21,4 millions d’appareils.

ipadmini3

Cook demeure toutefois optimiste à propos de l’iPad. «Je perçois cela comme un dos d’âne, pas un énorme problème. Cela dit, nous voulons croître. Nous n’aimons pas les nombres négatifs sur ce genre de choses», a déclaré le PDG en octobre dernier au sujet des ventes de la tablette de son entreprise. «À long terme, je crois que l’iPad est destiné à un avenir prometteur.»

Le bilan financier s’est donc avéré plus important qu’Apple avait anticipé, ce qui est devenu pour l’entreprise une forme de tradition. L’entreprise avait prévu engendré des revenus oscillant entre 63,5 et 66,5 milliards de dollars US. De leur côté, les analystes de Wall Street s’attendaient à un chiffre d’affaires d’environ 67,5 milliards. La réalité a visiblement fracassé les attentes de tous.

Pour l’instant, Apple a le vent dans les voiles. Reste à voir si l’Apple Watch, la première montre connectée de l’entreprise qui doit intégrer le marché en avril prochain, connaîtra un succès équivalant à celui de l’iPhone.

  • kolis

    Si Apple investissait ses profits dans une armée privée, elle aurait la 3e armée mondiale…

    • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      #RiresDiaboliques

  • r2d3

    Samsung présentait son bilan financier hier. C’est quand même surprenant de lire que Samsung vend 2 fois plus de téléphone qu’Apple mais fait 3 fois moins d’argent. Dois-je comprendre que c’est du bas de gamme qui est surtout vendu?

    Je ne serais pas étonné qu’Apple se lance dans l’automobile. Avec 200G$ en banque et Jony Ive dont la première passion était le design automobile et que les nouvelles voitures sont électroniques, Apple pourrait arriver avec un produit avantgardiste.

    • Laurent Cauchon

      Apple fait plus de profits que les téléphones sur Android parce qu’il ne partage pas les dits profits avec d’autres compagnies. Apple vend ses propres téléphones, son OS n’est disponible que sur ses appareils, etc. Alors que Google a réussi a être présent sur de nombreux téléphones avec Android, mais il doit partager une part des profits avec Samsung, LG, et autres gros joueurs. Cela rogne ses bénéfices, malgré qu’Android occupe plus de 70% du marché.