Facebook modifie son fil d’actualité afin de privilégier vos amis proches

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
Incapable de demeurer fixé sur une idée, Facebook annonce aujourd'hui de nouveaux changements à son fil d'actualité, qui mettra davantage l'accent sur vos amis que sur les pages auxquelles vous êtes abonnés.

Fondamentalement, les changements imposés par Facebook se déclinent de trois façons. D’abord, on souhaite améliorer l’expérience des utilisateurs qui n’ont pas beaucoup de contenus à voir.

«Cette mise à jour tente simplement d’équilibrer les contenus afin qu’ils correspondent au besoin de chaque individu.»

«Auparavant, nous avions des règles pour prévenir l’affichage de plusieurs publications d’une même source», explique l’article de Facebook à propos des changements. «Avec cette mise à jour, ces règles seront moins strictes. Maintenant, tant que vous avez du contenu à consulter, et que vous souhaitez passer plus de temps dans le fil d’actualité, vous serez en mesure de voir plus de contenus.»

Malheureusement pour les gestionnaires de pages Facebook, un autre changement est plus susceptible de les affecter directement.

«La deuxième mise à jour tente d’assurer que le contenu partagé directement par vos amis proches, comme les photos, les vidéos, les nouveaux statuts ou les liens, sera affiché en priorité sur le fil d’actualité afin que vous ne manquiez rien d’important», poursuit l’entreprise. «Si vous aimez lire les nouvelles ou interagir avec les publications de vos pages préférées, ce contenu sera toujours affiché dans le fil d’actualité. Cette mise à jour tente simplement d’équilibrer les contenus afin qu’ils correspondent au besoin de chaque individu.»

Finalement, si l’un de vos amis interagit avec une publication, qu’elle provienne d’une page ou d’un autre utilisateur Facebook, elle est maintenant moins susceptible de s’afficher sur votre fil d’actualité.

Sans surprise, Facebook parvient difficilement à rassurer les gestionnaires de pages. Bien entendu, elle n’a pas intérêt à le faire, étant donné qu’ils représentent une source de revenus lorsqu’ils achètent de la visibilité sur Facebook par le biais de la publicité.

«L’impact de ces changements sur la distribution de votre page peut varier considérablement en fonction de la constitution de votre auditoire et de vos activités de publications. Dans certains cas, la portée des publications et le référencement pourraient diminuer. Dans l’ensemble, les pages devraient continuer à publier du contenu pertinent pour leurs abonnés, soit l’une des meilleures façons de générer du trafic de référencement», conclut Facebook.

Les dernières nouvelles

Ubisoft repousse Skull and Bones pour la cinquième fois

Ubisoft repousse Skull and Bones pour la cinquième fois

Mario, les Lapins Crétins, Overwatch, les chevaliers de Gotham et cie: Voici les principaux jeux à surveiller en octobre !

Mario, les Lapins Crétins, Overwatch, les chevaliers de Gotham et cie: Voici les principaux jeux à surveiller en octobre !

Pourquoi le numérique a-t-il été complètement absent de la campagne électorale?

Pourquoi le numérique a-t-il été complètement absent de la campagne électorale?

Plus d'actualités

On en sait déjà beaucoup sur les nouveaux Pixel 7 de Google

On en sait déjà beaucoup sur les nouveaux Pixel 7 de Google

Les batteries gonflables reviennent hanter les appareils Samsung

Les batteries gonflables reviennent hanter les appareils Samsung

Windows 11 n’est pas le système le moins énergivore…

Windows 11 n’est pas le système le moins énergivore…

Populaires

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

25 objets technos de votre enfance qui valent une fortune aujourd’hui

Avec Google Drive, regardez gratuitement des films en streaming

Avec Google Drive, regardez gratuitement des films en streaming

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .