Des pirates menacent d’exposer 37,5 millions d’infidèles

Ahsley Madison

Un collectif de pirates surnommé The Impact Team aurait réussi à s’introduire dans les serveurs de Ashley Madison, le populaire site de rencontre destiné aux relations extraconjugales.

La cyberintrusion a été confirmée aujourd’hui par Avid Life Media, l’entreprise canadienne qui opère les sites Ashley Madison et Established Men, un autre site légèrement différent dont la vocation est de mettre en relation «de jeunes et jolies femmes avec des hommes bien nantis».

La nature bien particulière des activités des membres d’Ashley Madison est susceptible de venir entacher plus sérieusement la réputation de l’entreprise.

Alors que de tels actes de piratages compromettent les renseignements confidentiels – et souvent bancaires – de millions d’internautes, la nature bien particulière des activités des membres d’Ashley Madison est susceptible de venir entacher plus sérieusement la réputation de l’entreprise aux yeux de ses clients.

«La confidentialité et les informations de nos clients ont toujours été une priorité dans l’esprit de notre entreprise, et les mesures de sécurité mises en place par les principaux spécialistes de l’industrie des TI étaient extrêmement rigoureuses», a déclaré l’entreprise dans son communiqué.

«Comme d’autres entreprises l’ont appris par le passé, ces mesures n’ont malheureusement pas pu nous immuniser contre cette attaque ciblant nos serveurs.»

The Impact Team a ainsi vandalisé la page d’accueil des deux services, invitant l’entreprise à les fermer indéfiniment. Selon The Telegraph, une portion des données dérobées aurait été transmise sur la Toile. Elles ne sont toutefois plus disponibles au moment d’écrire ces lignes.

Selon les pirates, la fonction permettant aux utilisateurs de «supprimer définitivement» leur compte (pour la somme de 19$ US) ne supprime pas de la banque de données d’Ashley Madison les numéros de carte de crédit, les noms et les adresses postales de ses clients. Par conséquent, The Impact Team revendique la fermeture de ces sites, sans quoi le groupe menace «diffuser tous les dossiers de leurs clients, y compris leurs profils, leurs fantasmes sexuels secrets, les numéros de carte de crédit correspondants, leurs noms, leurs adresses postales, et les courriels des employés de l’entreprise».

Avid Life Media souligne que toute entité ayant contribué à cette œuvre de cyberterrorisme sera traduite en justice. «Nous allons continuer à fournir des mises à jour au fur et à mesure que la situation évoluera», conclut l’entreprise.

  • Serge

    ahahah… quand j’ai vu le titre, je me suis dit que c’était un groupe de pirate Musulman. 37 millions d’ »infidèles ».. :D

  • Gumby

    Les avocats vont s’en mettre plein les poches si ça venait qu’à être diffusé et consultable facilement par les conjoint(e)s ainsi trompés ! :D Bonne chance !

  • Steve Rodrigue

    Ça pourrait être placer dans la catégorie: troll au cube!

  • Jean Racine

    Un rêve de maître-chanteur! Les hackers vont s’en mettre plein les poches. Mais ils vont surement se faire prendre aussi. Imaginez la souffrance que la publication de ces données pourrait causer!