Cet exosquelette vous donnera l’impression d’avoir 85 ans

Être vieux

Exclusif

S’il y a bien un de ces sujets que l’on n’aime pas aborder avant d’y être confronté, c’est définitivement celui de la vieillesse qui pourtant, sans distinction, nous concerne tous.

Qu’il est tentant de changer de chaîne à la télévision dès que l’on voit une publicité pour des assurances vie ou des régimes d’épargne retraite. Malheureusement, un jour ou l’autre, arrivera le temps où l’on cherchera avidement ce genre de solutions. C’est ce que s’est dit une entreprise américaine d’assurance nommée Genworth avec l’aide de la compagnie Applied Minds, en mettant de l’avant une tactique plutôt inusitée pour vendre ses services.

Ils font appel à un exosquelette et voici comment.

Un exosquelette pour faire comme les «vieux»

Constitué d’un vêtement souple et d’un exosquelette articulé, ce vêtement vieillissant simule plusieurs symptômes affectant les membres de l’âge d’or.

Le Genworth R70 Age Simulation Suit, tel est son nom, permet en effet à une personne jeune et en bonne santé de ressentir l’impact de la vieillesse dans la plupart des gestes de la vie quotidienne.

Difficile en effet, de se mettre à la place d’une personne âgée et de comprendre les raisons pour lesquels nous devons patienter calmement lorsqu’elles se déplacent ou que l’on doit leur céder notre place dans les transports en commun. Pour comprendre une situation, rien ne vaut mieux que de l’expérimenter soi-même.

Dans nos sociétés modernes où la jeunesse et l’efficacité sont toujours montrées en modèle, être vieux est rarement gratifiant et surtout rarement compris, à moins que justement on ne fasse appel à des assureurs ou des services médicalisés. Les méthodes utilisées par Genworth et Applied Minds sont pourtant simples et ne font pas appel à de la très haute technologie.

3038494-slide-s-3-carry-a-piece-of-knoll

En durcissant et en rigidifiant les articulations pour simuler l’arthrite, en augmentant le poids des chaussures et des gants pour représenter la perte de masse musculaire et en modifiant aussi leurs formes afin de matérialiser la perte d’équilibre, les concepteurs de ce costume ont simplement recréé tous les défis qui attendent le plus grand nombre d’entre nous, les années s’accumulant. Même le casque a été pensé pour refléter les différentes altérations de la vue (grâce à des lentilles simulant des glaucomes par exemple) et de l’ouïe, qui, évidemment, affectent aussi le quotidien des personnes âgées. 

Constitué d’un vêtement souple, mais aussi d’un exosquelette articulé et rigide, ce vêtement vieillissant simule plus d’une vingtaine de symptômes affectant les membres de l’âge d’or. Rien de tel pour convaincre les jeunes qu’ils auront définitivement besoin d’une assurance béton pour réussir à continuer à vivre confortablement. Car l’ambition de l’entreprise s’arrête malheureusement là, une simple campagne de sensibilisation pour promouvoir leur catalogue d’assurances vieillesse. En même temps, qui en aurait attendu plus de la part d’une compagnie d’assurance!?

D’autres idées?

On pourrait en effet facilement imaginer des usages éducatifs pour un tel exosquelette, notamment auprès des plus jeunes qui ont rarement une opinion très favorable de leurs aînés. Comme le montre la vidéo, les utilisateurs comprennent bien plus rapidement qu’avec un sermon moralisateur ce à quoi peut ressembler le quotidien de leurs grands-parents.

Et vous, quelles autres applications pourriez-vous trouver pour éduquer grâce aux exosquelettes?