All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Microsoft ne partagera plus les chiffres de ventes de la Xbox One

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
Désormais, Microsoft mettra davantage l'accent sur le niveau d'engagement des utilisateurs de Xbox Live plutôt que de déclarer le nombre de consoles livrées en magasins.

Un changement de pratique s’opère chez Microsoft. Alors que l’entreprise avait l’habitude de fournir des statistiques concernant les ventes de ses consoles au courant de l’année, cette information ne se retrouvera plus dans ses bilans trimestriels. La raison? Ces chiffres ne sont plus importants aux yeux de l’entreprise, selon ce qu’elle a déclaré au magazine Game Informer.

Microsoft préfère miser sur le bassin d’utilisateurs de Xbox Live, une communauté qui englobe à la fois les propriétaires de Xbox One et Xbox 360.

La seule chose que l’on apprise à cet égard est que les revenus liés à la vente de matériel ont diminués par rapport à la même période l’an dernier, une chute attribuable aux ventes en déclin de la Xbox 360. Par conséquent, aucune précision concernant les ventes par console n’a été fournie par Microsoft.

Plutôt que de donner des munitions à Sony, qui pourrait utiliser les statistiques officielles de la Xbox One afin de vanter le succès de sa PlayStation 4 (dont le total des ventes est supérieur depuis le lancement desdites consoles en 2013), Microsoft préfère miser sur le bassin d’utilisateurs de Xbox Live, une communauté qui englobe à la fois les propriétaires de Xbox One et Xbox 360.

Ainsi, c’est avec fierté que Microsoft annonce que le nombre d’abonnés de Xbox Live a augmenté de 28%, comptant désormais 39 millions d’utilisateurs. Les recettes liées aux jeux vidéo ont quant à elles augmentées de 6% après ajustement en devises constantes.

Enfin, les revenus globaux de l’entreprise ont chuté de 12% à 20,4 milliards de dollars US par rapport à la même période l’an dernier, tandis que ses bénéfices nets ont progressé de 2% à 4,6 milliards.

Microsoft n’est-elle pas obligée de donner ces chiffres?

Si une société d’actions est légalement dans l’obligation de fournir des rapports financiers sur ses activités, divulguer des statistiques de ventes de ses produits est à sa discrétion. Cela dit, cette décision pourrait nuire à la relation de Microsoft avec ses investisseurs. Toutefois, ce n’est pas parce que l’entreprise a choisi de ne pas révéler cette information dans ses bilans trimestriels que cela signifie que cette information ne se retrouvera pas dans son rapport annuel.

Comme le souligne le journaliste Paul Tassi du magazine Forbes, cette nouvelle fait en quelque sorte la démonstration d’une culture du secret qui semble s’amplifier dans l’industrie du jeu vidéo, notamment après qu’Activision ait décidé de ne pas divulguer les chiffres de ventes des jeux Call of Duty et Destiny.

Les dernières nouvelles

Test du jeu Kingdoms of Amalur: Re-Reckoning: quand 2020 rime avec 2012

Test du jeu Kingdoms of Amalur: Re-Reckoning: quand 2020 rime avec 2012

Test de Super Mario 3D All-Stars: trois époques de Mario en un !

Test de Super Mario 3D All-Stars: trois époques de Mario en un !

Test du jeu Marvel’s Avengers: des superhéros nouveaux genres

Test du jeu Marvel’s Avengers: des superhéros nouveaux genres

Plus d'actualités

Superhéros et voyages dans le temps: 6 jeux à surveiller en septembre !

Superhéros et voyages dans le temps: 6 jeux à surveiller en septembre !

D’avions aux grenouilles mutantes: 10 jeux à surveiller en août !

D’avions aux grenouilles mutantes: 10 jeux à surveiller en août !

Disney+ est désormais disponible en France!

Disney+ est désormais disponible en France!

Populaires

5 façons de gagner de l’argent en ligne 

5 façons de gagner de l’argent en ligne 

Facebook déploie les conversations secrètes à Messenger

Facebook déploie les conversations secrètes à Messenger

Comment payer son accès Netflix (vraiment) moins cher

Comment payer son accès Netflix (vraiment) moins cher

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .