L’iPhone 6s Plus d’Apple

Banc d'essai

Exclusif

Avec l’iPhone 6s Plus, Apple propose à nouveau sa stratégie visant à améliorer la performance d’un modèle établi l’année précédente. Mais le saut de l’iPhone 6 à 6s est-il impressionnant?

Design

Le boîtier de l’iPhone 6s Plus conserve les mêmes dimensions que son prédécesseur, ou presque. On parle d’un gain négligeable de 0,1 à 0,2 mm dans les trois directions. Ainsi, tous les étuis et accessoires conçus pour l’iPhone 6 Plus sont compatibles avec l’iPhone 6s Plus.

Une des nouveautés de cette année, et celle avec laquelle vous aurez le plus grand nombre d’interactions, est sans aucun doute le Touch ID 2. Le lecteur d’empreinte digitale qu’Apple lancé il y a deux ans se voit amélioré cette année. Apple annonce une meilleure précision et une plus grande rapidité. Non seulement Apple dit vrai, mais il m’est impossible de consulter l’écran verrouillé en appuyant sur le bouton principal tellement Touch ID 2 déverrouille le téléphone rapidement!

iphone6splustouchid

La précision de la reconnaissance s’est aussi grandement améliorée. Que j’aie les mains moites ou légèrement sales après avoir travaillé à l’extérieur, le lecteur n’a aucune difficulté à reconnaître mes doigts. Au cours des quatre dernières semaines à une seule reprise, j’ai dû changer de doigt pour réussir la reconnaissance digitale. En comparaison au iPhone 6 qui me donnait de la difficulté presque tous les jours, c’est une très grande amélioration.

Bien que l’aluminium est légèrement plus rude sur ce nouveau modèle, il est encore très facile d’échapper le téléphone. Je vous recommande d’équiper cet appareil d’un étui, préférablement un modèle mince qui offre une texture antidérapante.

La texture de la coque d’aluminium a aussi changé. L’iPhone de l’an dernier était très glissant et bon nombre de journalistes ont soulevé ce point. Mais ne vous y méprenez pas, bien que l’aluminium est légèrement plus rude sur ce nouveau modèle, il est encore très facile d’échapper le téléphone. Je vous recommande d’équiper cet appareil d’un étui, préférablement un modèle mince qui offre une texture antidérapante.

Et non, je n’ai pas essayé de plier cet iPhone en deux. Mais selon les tests de la chaîne Unbox Therapy sur YouTube, l’iPhone 6s Plus peut supporter plus de 100 lb de pression sans subir de dommage apparent. Apple aurait donc remplacé l’aluminium par une version plus résistante de grade aéronautique et renforcé les points de faiblesse dans la coque de l’appareil.

Prise en main

Passer d’un iPhone 5s à un 6 Plus était très difficile l’an dernier. Le saut d’une diagonale de 4 à 5,5 pouces était bien trop grand, car si d’une seule main je pouvais tout contrôler sur mon iPhone 5s, la moitié de l’écran n’était pas atteignable sur l’iPhone 6s Plus. Passer par l’iPhone 6 était selon moi une étape nécessaire avant de faire le saut à la version Plus. Je le pense toujours, et après un mois avec l’iPhone 6s Plus, je ne repasserais pas à un téléphone doté d’un écran de taille inférieure. Il reste difficile d’atteindre l’ensemble de l’écran, mais après un an avec un iPhone 6, on s’habitue à devoir utiliser ses deux mains.

Entre l’iPhone 6s ou l’iPhone 6s Plus, lequel choisir? L’autonomie, la caméra et ce merveilleux écran font de la version Plus le meilleur iPhone cette année. C’est donc de cela que les propriétaires d’Android parlaient depuis des années en vantant leur phablettes alors que nous avions des iPhone de 3,5 ou 4 pouces?

3D Touch

Apple a intégré une nouvelle technologie dans son écran capable de détecter différents niveaux de pression. Pratique pour accéder à une fonction spécifique dans une application sans avoir besoin de l’ouvrir, qu’elle se rafraîchisse ou de devoir naviguer ses menus. C’est une nouvelle interaction que nous devons apprendre, mais elle reste très pratique.

Un aperçu de la fonction 3D Touche (Photo : Apple).

Un aperçu de la fonction 3D Touche (Photo : Apple).

Avec la même interaction, il est possible d’avoir un aperçu d’un item sans l’ouvrir, voir le contenu d’un courriel ou les détails d’une photo sans devoir changer d’écran puis revenir à l’écran précédent. Cette gestuelle permet d’éviter de devoir taper sur le bouton de retour, généralement situé dans le coin supérieur gauche de l’écran, étant donné que nous avons déjà accès à l’information d’une pression sur l’écran.

Vous devriez quand même vous habituer à cette gestuelle, car elle n’est pas naturelle et même après un mois, je m’en sers que très rarement. Il est si facile de l’oublier.

Performance

Encore une fois cette année, Apple est parvenue à rendre son nouveau téléphone encore plus rapide que son prédécesseur. Le basculement entre les applications, les pages web de Safari toujours présentes en mémoire même lorsqu’il est en arrière-plan, et la rapidité avec laquelle les applications se chargent et rafraîchissent leurs données, ce sont toutes des actions où l’iPhone 6s Plus brille sans difficulté.

L’an dernier, j’ai fait ma critique après deux semaines d’utilisation. J’ai ensuite observé que l’iPhone 6 Plus démontrait des pertes de performance avec une utilisation intensive et constante. Certains propriétaires ont même qualifié le téléphone d’être tout juste assez puissant pour son grand écran, mais sans plus. Pour mieux mettre à l’épreuve l’iPhone 6s Plus, j’ai chargé un maximum d’applications et je l’ai utilisé comme téléphone principal durant quatre semaines. Aucun souci à rapporter en ce qui a trait à sa puissance et sa réactivité. Il est tout aussi rapide qu’au déballage, et l’ensemble des actions nommées précédemment s’exécute toujours avec la même efficacité.

L’iPhone 6s Plus possède 2 Go de mémoire vive, soit le double du modèle de l’an passé, et un processeur A9 bien plus véloce. Regardez ce graphique qui montre les bonds de performances brutes entre le nouveau téléphone et les modèles antérieurs.

evaluationmonoiphoneevaluationmultiiphone

Les performances des plus récents iPhone selon Geekbench.

Ce gain de performance s’explique facilement par la mémoire doublée et le processeur 53% plus rapide.

Autonomie

L’iPhone 6 Plus avait déjà une très bonne autonomie et en reprenant le même scénario que l’an passé, soit la lecture vidéo dans le transport en commun, la perte qui était de 15 à 20% passe maintenant de 10 à 15%. Je peux même traverser un aller et retour avec divertissement vidéo, une journée complète a utilisé mon téléphone à de multiples reprises et ce avec une Apple Watch connectée et un casque d’écoute Bluetooth sans avoir besoin d’une prise de courant. À mon coucher, il me reste encore entre 25 et 35% d’autonomie.

Les seules fois que je branche l’iPhone 6s Plus, c’est lorsque j’aurai besoin du GPS en soirée ou si je sais que la soirée sera longue.

Caméra

Avec la génération S, Apple a toujours intégré soit un nouveau capteur, soit un ensemble comprenant un nouveau capteur et un nouvel objectif. Cette année, nous avons un nouveau capteur 12 mégapixels, la capture vidéo 4K, les Live Photos et la stabilisation en mode vidéo.

iphone6spluscamera

Comme vous pouvez le voir plus bas, le nouveau capteur demeure l’un des meilleurs sur le marché et dans une situation idéale, c’est à dire avec une excellente luminosité, la caméra bat bien des appareils dédiés.

Je préfère encore le contrôle et la clarté d’image de mon Sony α7 II, mais plus que jamais l’iPhone ne peut habilement se débrouiller dans bien des situations. Qu’en est-il de la capture vidéo 4K? En comparaison avec le Sony α7R II (dont le boîtier coûte 4 000$), l’iPhone 6s Plus se débrouille vraiment très bien. Un œil expérimenté verra une différence, mais une fois le contenu exporté en 1080p, celle-ci est négligeable.

Si vous êtes sérieux avec la photographie, l’objectif stabilisé de l’iPhone 6s Plus vaut vraiment la peine en mode photo, et il est absolument nécessaire en mode vidéo. Vous pouvez toujours vous en sortir en postproduction, en retirant les secousses et en faisant passer la vidéo de 4K à 1080p, mais pourquoi pas tout simplement vous éviter le travail et choisir l’iPhone 6s Plus au lieu d’un 6s.

Photo prise par l'iPhone 6s Plus (voir le fichier original).

Photo prise par l’iPhone 6s Plus (voir le fichier original).

Photo prise par l'iPhone 6s Plus (voir le fichier original).

Photo prise par l’iPhone 6s Plus (voir le fichier original).

Finalement, les Live Photos, ces photographies qui captent aussi un court vidéo que l’on active avec une pression 3D Touch sur l’écran, sont un bel ajout, mais nécessite un peu de pratique pour être bien maîtrisée. En réalité, la plupart du temps ce sera par pur accident que les plus belles Live Photos seront captées. Le fichier JPEG de la photo intègre un court vidéo d’environ 2 secondes, que vous pouvez aussi voir dans le logiciel Photos sous OS X. Si vous voulez extraire ces vidéos, de nombreuses applications le font sur l’App Store. Je vous recommande LiveToGIF qui permet l’exportation au format GIF ou MP4.

Conclusion

L’iPhone 6s Plus est selon moi le téléphone à choisir cette année. Certes, bon nombre de téléphones Android sont aussi excellents, mais si vous préférez demeurer ou passer sous iOS (je ne cherche pas à déclencher une guerre de feu dans les commentaires), je vous recommande le 6s Plus, particulièrement si vous êtes déjà passé par un appareil avec une taille d’écran de 4,7 pouces ou plus. Si ce n’est pas le cas, il serait préférable d’opter pour l’iPhone 6s, car le saut de l’iPhone 5s à 6 Plus ou 6s Plus est bien trop radical.

iphone6splusfin

Outre la taille de l’appareil qui ne permet pas de bien rejoindre la totalité de l’écran sans perdre confiance en sa prise en main, l’iPhone 6s Plus est plus qu’excellent. D’ailleurs, l’étui Loopy sur Kickstarter tente de régler le problème d’une façon très originale. Les performances étant au rendez-vous, la qualité de construction et la caméra place ce téléphone en tête de liste selon moi.

Malheureusement, le prix gonflé dû à un dollar canadien très faible ne nous aide pas au Canada. De 1 029$ à 1 289$, l’iPhone 6s Plus est très, très dispendieux. Je vous souhaite donc d’être arrivé au point où vous pouvez renégocier le contrat avec votre fournisseur de services cellulaires et profiter d’un prix entre 300$ et 800$ selon les modèles.

Évaluation

Verdict

L'iPhone 6s Plus propose une pile de longue durée, une caméra incroyable et une performance en tout point améliorée, mais pour beaucoup de dollars.

Note finale : 4.0
Critères
Design
5
Performance
5
Autonomie
5
Écran
4
Prix
3

Points forts

  • Touch ID ultra rapide
  • Autonomie généreuse
  • Performance globale améliorée
  • Caméra stabilisée et vidéo 4K

Points faibles

  • Très dispendieux
  • Prise en main glissante
  • Écran difficile d'accès
  • Serge

    1289$ pour un … TÉLÉPHONE!!!!!

    pour faire quoi, appeler, texter, prendre ses mails et jaser sur facebook?

    c’est un peu beaucoup exagéré là… dommage pour les personnes qui sont « pognés » dans l’écosystème Apple. Maintenant vous n’avez plus le choix de vous faire arnaquer.

    • JonnyBravo

      Beaucoup ne paierons pas autant en optant pour un contrat… et se sont des petits ordis tres performant. Il faut pas oublier que se sont aussi des cameras performantes et le choix du telephone reste personel, les Samsungs sont pas si loin derriere en prix et sont « pognés » dans le monde android. C’est pas tous le monde qui y vois une anarque…

      • Serge

        En fait… la différence principale entre les « samsung qui sont pas si loin derrière et son pognés dans le monde android », c’est que dans le monde android, si un téléphone est trop cher ou t’aime pas une compagnie, tu peux switcher… y’a des 10aines et des 10aines de téléphones. (et je ne cherche pas à prendre la défense d’android et partir un débat là dessus, je suis sur windows phone). Mon point c’est que lorsque je dit « pogné » dans l’éco-système Apple, c’est que t’as juste aucun choix. S’ils augmentent leur prix à 2000 pour un téléphone du jour au lendemain (et fie toi sur moi, à la vitesse où leurs prix augmentent, encore 4 versions et ont va atteindre ce plateau), t’as pas le choix que de continuer d’acheter leur bidule car t’es compatible avec rien d’autre.

        • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

          Sauf que ce n’est pas parce qu’un nouveau téléphone voit le jour qu’il faut nécessairement se mettre à niveau. Un iPhone d’une ou deux générations derrière peut facilement se défendre, et si Apple décide d’introduire un appareil encore au prix absurde de 2000$, une bonne portion des utilisateurs n’auront pas les moyens de suivre et les ventes en souffriront. Ce serait une stratégie absurde, même pour Apple…

          Enfin, le changement d’écosystème est pénible, mais pas impossible.

    • Denis

      le problème c’est la subvention caché dans les forfaits de cellulaire que les gens ne vois pas, le CRTC devrait forcer les fournisseurs de service à séparer le forfait de la subventions de l’appareil sur la facture. Les gens changeraient moins souvent d’appareils et verraient la facture baisser une fois l’appareil complètement payer. Koodo et Fido on un peu plus de transparence à ce niveau

      • http://popitre.com Pierre-Olivier Pitre

        C’est faux, du moins pour les entreprises. Je vous mets au défi de me démontrer la profitabilité d’acheter un cellulaire à plein prix avec un forfait « BYOD » (Bring your own device) versus avec une subvention.

        • Steve Rodrigue

          C’est faux dans le contexte actuel. Tant que les compagnies vont subventionner les appareils, c’est tout les abonnés qui paient pour subventionner les appareils des autres!

          Un opérateur doit acheter à l’avance les appareils au gros prix de Apple (ou Samsung, etc.). Ils doivent avancer de l’argent, entreposer les appareils, absorber leur dévaluation, faire le support niveau 1 pendant 2 ans, etc.

          Tout ça coûte de l’argent. Si le CRTC et les organismes de protection des consommateurs avaient des culottes ils interdiraient ces pratiques. On s’est battu pendant des années contres les constructeurs automobiles et leurs frais cachés, on devrait faire de même en télécommunications.

          Une facture pour le service et une autre facture pour l’appareil! Les consommateurs auraient l’heure juste et les appareils à 1200$ resteraient sur les tablettes et ramasseraient la poussière. Et ça, c’est la dernière chose que Apple, Samsung et les autres veulent. En plus, les opérateurs sont contents d’engager des clients pour 2 ans. ;)

          • Denis

            Exactement, le CRTC devrait corriger cette situation, en Europe je crois que c’est déjà comme ça et c’est certainement une des raisons pourquoi il y a autant de modèles déverrouillés à des pris raisonnable sur les tablettes des magasins.

        • DJ

          Forfait avec un cell a « rabais », c’est quoi minimum 75-80$ par mois ?
          Forfait sans cell, tu peux avoir quelque chose à ±50$. Si tu prévois le garder longtemps ca peut falloir la peine.

    • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      Encore faut-il opter pour le modèle surdimensionné, et (comme le souligne Denis et JonnyBravo) l’acheter à plein prix déverrouillé. C’est surtout une question de faiblesse du dollar canadien : le même modèle est affiché à 749$ US aux États-Unis. Ça demeure cher, mais fidèle à la tranche de prix des produits Apple.

      Je me fais l’avocat du diable, mais je suis d’accord avec vous. Je ne recommanderais pas l’achat à une personne qui a difficilement les moyens.

  • Fabrice

    Je possède un Iphone 6S Plus 128 gb, J’abais un Sony Xperia Z1. Bon c’est sûr que le prix d’achat est une catastrophe pour plusieurs personnes, mais, en somme c’est un téléphone très stable et performant. Un seul hic qui est, selon moi, inamissible il fonctionne très mal avec le Bluetooth des véhicules Nissan et les concessionnaire ne peuvent rien y faire c’est, selon eux, Apple le problème. Aucunes réponses de Apple à ce sujet.