Uber sera mise en demeure par Juripop aujourd’hui

Justice

Québec

En raison des tarifs excessifs imposés aux utilisateurs d’Uber le soir du Nouvel An, la clinique Juripop annoncera aujourd’hui qu’elle met en demeure le service de transport de personnes nouveau genre.

LIRE ÉGALEMENT : Uber sera mise en demeure par Juripop aujourd’hui

Selon le quotidien Le Devoir, le président de Juripop et associé du cabinet Deveau Avocats, Marc-Antoine Cloutier, en fera l’annonce aujourd’hui en compagnie de Catherine Papillon, une utilisatrice d’Uber qui a été surprise par le montant de sa facture après avoir bénéficié du service dans la nuit du 1er janvier.

Il est possible d’afficher une estimation du coût d’un parcours à même l’application mobile.

Rappelons que les prix d’Uber fluctuent en fonction de l’offre et de la demande, et que sans surprise, les chauffeurs disponibles pour raccompagner ses utilisateurs le soir du Nouvel An étaient rares. Ainsi, le tarif imposé lors de cette période d’achalandage extrême était 7,5 supérieures à la moyenne. Cette information est d’ailleurs accessible par l’application mobile, qui peut estimer le coût d’un parcours avant d’effectuer toute demande de transport.

Pour Catherine Papillon, le trajet depuis le Vieux-Port de Montréal jusqu’à l’arrondissement Rosemont – La-Petite-Patrie lui aurait coûté près de 100$. Des cas semblables ont également beaucoup circulé sur les réseaux sociaux ces derniers jours, notamment l’histoire d’un groupe de Montréalaises dont le voyage du centre-ville vers l’arrondissement L’Île-Bizard – Sainte-Geneviève auraient été facturé à plus de 300$.

Juripop profitera de l’occasion pour expliquer les procédures judiciaires que sa clinique a l’intention d’entreprendre contre Uber Canada.

En réaction aux nombreuses plaintes, le ministre des Transports, Robert Poëti, a invité les citoyens à tourner le dos aux services d’Uber, dont la légalité est toujours contestée au Canada comme ailleurs dans le monde.

Victoire d’Uber contre Revenu Québec

Parallèlement à cette nouvelle, Uber Canada a remporté jeudi une victoire en Cour d’appel contre Revenu Québec, qui alléguait que l’entreprise ne respectait pas certaines lois fiscales.

En mai dernier, l’Agence du revenu avait effectué des perquisitions dans les bureaux d’Uber à Montréal, saisissant une dizaine d’ordinateurs, 74 téléphones cellulaires et des documents.

Le service de transport a ainsi réussi à faire casser les autorisations judiciaires de perquisitions obtenues par Revenu Québec. Les documents saisis ne seront donc pas rendus publics jusqu’au jugement final de cette requête, toujours en délibéré.

  • Jean Racine

    Ce qui est ironique, c’est que les gens qui ont été surfacturés n’auraient probablement pas eu de taxi sans ces tarifs prohibitifs. L’appât du gain a amené les chauffeurs d’Uber à travailler la nuit du 31 décembre. Mais bon, en même temps, 10x à 15x le tarif normal est clairement abusif, même si l’application te prévient à l’avance que ça va te coûter cher!

    • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      Qui a parlé de 10 à 15 fois le tarif normal? o_O