All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

La MAJ d’iOS 9.2.1 désactive certains iPhone réparés par des techniciens non autorisés

Par Laurent LaSalle – le dans Actualités
Votre iPhone 6 ou 6s est-il devenu inopérable après avoir effectué la plus récente mise à jour d'iOS, affichant une erreur 53? Si c'est le cas, la seule solution est de communiquer avec Apple. Voici pourquoi.

Vendredi dernier, le quotidien The Guardian a révélé pourquoi des milliers d’utilisateurs d’iPhone 6 et 6s (selon ses estimations) se sont retrouvés devant un appareil complètement inutilisable. La raison est simple : à un moment ou à un autre, un réparateur non autorisé par Apple a changé l’une des composantes du téléphone problématique, le bouton Touch ID ou la carte mère par exemple, et le jumelage de celles-ci n’est plus reconnu par le système d’exploitation.

Pour une question de sécurité, Apple préfère désactiver les iPhone susceptibles d’avoir été modifiés par des réparateurs non agréés.

L’erreur 53 qui en découle, spécifiquement liée au capteur Touch ID, n’est pourtant pas nouvelle. Des personnes ont rapporté avoir été confrontées à ce problème aussi loin qu’en septembre 2014. Tout porte à croire cependant qu’Apple a modifié la méthode de détection des composantes étrangères, étant donné que le problème semble intimement lié à la plus récente mise à jour vers iOS 9.2.1.

Pourquoi Apple est-elle aussi capricieuse quand vient le moment de changer un bouton Touch ID défectueux? Selon l’entreprise, c’est une question de sécurité :

«Nous protégeons les données biométriques digitales en utilisant une enclave sécurisée, qui est associée au capteur Touch ID», a expliqué une porte-parole d’Apple à The Guardian. «Lorsqu’un iPhone est manipulé par un technicien agréé Apple ou dans un Apple Store pour des changements qui affectent le capteur Touch ID, le jumelage des composantes est validé à nouveau. Cette vérification nous permet d’assurer que les fonctions relatives à Touch ID demeurent sécurisées.»

iphone6splustouchid

«Sans ce jumelage unique, le capteur Touch ID pourrait avoir été substitué par un capteur malveillant, donnant ainsi à autrui l’accès à l’enclave sécurisée. Lorsqu’iOS détecte que cette association est invalide, le bouton Touch ID (y compris la fonction Apple Pay) est désactivé afin que les données confidentielles de l’appareil demeurent en sécurité.»

«Lorsqu’un iPhone est réparé par un technicien non agréé, des écrans ou d’autres composantes non conformes peuvent également provoquer l’échec de cette association. Lors d’une mise à jour ou d’une restauration, des contrôles de sécurité renforcés occasionnant l’affichage de l’erreur 53. Nous conseillons aux utilisateurs qui la rencontrent de contacter le soutien technique d’Apple», conclut l’entreprise.

Il est grand le mystère de la stratégie d’Apple

Devant le tollé suscité par la nouvelle, deux questions demeurent sans réponses.

D’abord, malgré qu’Apple précise que seules les fonctions du bouton Touch ID et d’Apple Pay se retrouvent désactivées, les utilisateurs rapportent plutôt que leur iPhone est devenu complètement inutilisable – on ose croire qu’ils ont tout de même tenté de déverrouiller leur téléphone à l’aide de leur code secret ou mot de passe.

Ensuite, plusieurs ont critiqué Apple pour ne pas avoir avisé ses utilisateurs à propos du renforcement de la méthode de détection de composantes étrangères intégrée à la mise à jour vers iOS 9.2.1. L’entreprise n’a toujours donné aucune explication concernant son silence à ce sujet.

Bref, si vous savez que votre iPhone 6 ou 6s a été réparé par un technicien non autorisé par Apple, vous auriez intérêt à éviter la mise à jour vers iOS 9.2.1 pour le moment.

Vidéo récente
- Actualités

Le logiciel qui permet de pirater n’importe quel smartphone

Les dernières nouvelles

iOS, Android : un outil permettrait de pirater n’importe quel smartphone

iOS, Android : un outil permettrait de pirater n’importe quel smartphone

Branchez-vous -
Game Builder : Google lance un outil de création de jeu vidéo gratuit

Game Builder : Google lance un outil de création de jeu vidéo gratuit

Branchez-vous -
Dota Underlords : Valve lance son dérivé d’Auto Chess

Dota Underlords : Valve lance son dérivé d’Auto Chess

Branchez-vous -

Plus d'actualités

Smartphone du futur : Samsung imagine un écran déroulable

Smartphone du futur : Samsung imagine un écran déroulable

Branchez-vous -
Google accusé par Genius de copier-coller ses paroles de chansons

Google accusé par Genius de copier-coller ses paroles de chansons

Matthieu Carlier -
Apple pourrait racheter une partie d’Intel

Apple pourrait racheter une partie d’Intel

Branchez-vous -

Populaires

Huawei : les smartphones définitivement privés de Facebook, Whatsapp et Instagram

Huawei : les smartphones définitivement privés de Facebook, Whatsapp et Instagram

Matthieu Carlier -
Google met fin à la synchronisation des photos sur Google Drive

Google met fin à la synchronisation des photos sur Google Drive

Branchez-vous -
Huawei persiste et déploie Android 9.0 Pie sur le P20 Lite

Huawei persiste et déploie Android 9.0 Pie sur le P20 Lite

Matthieu Carlier -

Laurent LaSalle

Depuis qu'il a tapoté sur son Commodore Vic-20 à l'âge de 3 ans, Laurent est (un peu trop) obsédé par la technologie. Passionné d'informatique et de jeux vidéo, il a notamment été blogueur pour Radio-Canada et chroniqueur techno pour MusiquePlus .