La MAJ d’iOS 9.2.1 désactive certains iPhone réparés par des techniciens non autorisés

Erreur 53

Liste de tags

Votre iPhone 6 ou 6s est-il devenu inopérable après avoir effectué la plus récente mise à jour d’iOS, affichant une erreur 53? Si c’est le cas, la seule solution est de communiquer avec Apple. Voici pourquoi.

Vendredi dernier, le quotidien The Guardian a révélé pourquoi des milliers d’utilisateurs d’iPhone 6 et 6s (selon ses estimations) se sont retrouvés devant un appareil complètement inutilisable. La raison est simple : à un moment ou à un autre, un réparateur non autorisé par Apple a changé l’une des composantes du téléphone problématique, le bouton Touch ID ou la carte mère par exemple, et le jumelage de celles-ci n’est plus reconnu par le système d’exploitation.

Pour une question de sécurité, Apple préfère désactiver les iPhone susceptibles d’avoir été modifiés par des réparateurs non agréés.

L’erreur 53 qui en découle, spécifiquement liée au capteur Touch ID, n’est pourtant pas nouvelle. Des personnes ont rapporté avoir été confrontées à ce problème aussi loin qu’en septembre 2014. Tout porte à croire cependant qu’Apple a modifié la méthode de détection des composantes étrangères, étant donné que le problème semble intimement lié à la plus récente mise à jour vers iOS 9.2.1.

Pourquoi Apple est-elle aussi capricieuse quand vient le moment de changer un bouton Touch ID défectueux? Selon l’entreprise, c’est une question de sécurité :

«Nous protégeons les données biométriques digitales en utilisant une enclave sécurisée, qui est associée au capteur Touch ID», a expliqué une porte-parole d’Apple à The Guardian. «Lorsqu’un iPhone est manipulé par un technicien agréé Apple ou dans un Apple Store pour des changements qui affectent le capteur Touch ID, le jumelage des composantes est validé à nouveau. Cette vérification nous permet d’assurer que les fonctions relatives à Touch ID demeurent sécurisées.»

iphone6splustouchid

«Sans ce jumelage unique, le capteur Touch ID pourrait avoir été substitué par un capteur malveillant, donnant ainsi à autrui l’accès à l’enclave sécurisée. Lorsqu’iOS détecte que cette association est invalide, le bouton Touch ID (y compris la fonction Apple Pay) est désactivé afin que les données confidentielles de l’appareil demeurent en sécurité.»

«Lorsqu’un iPhone est réparé par un technicien non agréé, des écrans ou d’autres composantes non conformes peuvent également provoquer l’échec de cette association. Lors d’une mise à jour ou d’une restauration, des contrôles de sécurité renforcés occasionnant l’affichage de l’erreur 53. Nous conseillons aux utilisateurs qui la rencontrent de contacter le soutien technique d’Apple», conclut l’entreprise.

Il est grand le mystère de la stratégie d’Apple

Devant le tollé suscité par la nouvelle, deux questions demeurent sans réponses.

D’abord, malgré qu’Apple précise que seules les fonctions du bouton Touch ID et d’Apple Pay se retrouvent désactivées, les utilisateurs rapportent plutôt que leur iPhone est devenu complètement inutilisable – on ose croire qu’ils ont tout de même tenté de déverrouiller leur téléphone à l’aide de leur code secret ou mot de passe.

Ensuite, plusieurs ont critiqué Apple pour ne pas avoir avisé ses utilisateurs à propos du renforcement de la méthode de détection de composantes étrangères intégrée à la mise à jour vers iOS 9.2.1. L’entreprise n’a toujours donné aucune explication concernant son silence à ce sujet.

Bref, si vous savez que votre iPhone 6 ou 6s a été réparé par un technicien non autorisé par Apple, vous auriez intérêt à éviter la mise à jour vers iOS 9.2.1 pour le moment.

  • Ferrero

    faut corriger ici  » le jumelage des composantes et validé à nouveau.  » est*

    • https://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      C’est corrigé! Merci.

  • François Lacoste

    Au début des années 90′, en tant qu’artiste, j’utilisais avec fierté mon Mac. Mais il y a belle lurette que je ne fais plus affaire avec les produits Apple. Je me sentais comme un esclave dans cette industrie qui pratique une sorte de régime totalitaire! Bien que la pomme croquée nous livre d’excellents produits et originaux (de moins en moins vrai), toutefois depuis un décennie, j’ai l’impression de survivre dans leur seule cage dorée – bien que luxueuse… il en reste quand même des barreaux. Trop pour moi!

  • Gumby

    L’obsolescence programmée est déjà scandaleux chez Apple, et ils en ajoutent une couche avec cette pseudo sécurité du Touch ID.

    • DJ

      Je comprends, mais c’est ton voisin qui le répare et qu’il met un Touch ID « modifié » pour snifer tes infos c’est pas vraiment mieux..

      • Lucky Luke

        Ok donc ca justifie de briquer sans avertissement un smartphone de 800$ ?
        (afficher un avertissement de « composant non-conforme » et briquer la fonction paiement (que presque personne n’utilise) serait suffisant.

        • DJ

          C’est sur que c’est raide comme méthode de faire..

          • Gumby

            Raide? C’est une arnaque pur et simple. Du vol sur un produit qui nous appartient. C’est comme si vous n’auriez plus le choix de faire réparer votre voiture chez le garagiste qui vous convient et encore moins de tenter de réparer quoi que ce soit vous même! Si vous le faites; Paf. La voiture doit être remorqué à son usine de fabrication afin d’apposer la même solution mais avec une belle pomme croquée dessus…