Microsoft évaluerait les prototypes d’une nouvelle Xbox One

Rumeurs

Après Nintendo et Sony, voilà que des détails concernant l’avenir de la console de Microsoft font surface sur la Toile.

Hier, nous vous dévoilions les informations obtenues par Giant Bomb concernant une PlayStation 4 évoluée, répondant au nom de code de NEO, qui vise à offrir aux consommateurs des jeux avec une plus grande fidélité visuelle et une définition 4K.

Doit-on croire que Microsoft s’apprête à lancer une Xbox One plus puissante, partageant ainsi la stratégie de son principal concurrent?

Parallèlement à cette fuite, dont les détails et les caractéristiques techniques proviennent de documents destinés aux développeurs, un utilisateur du forum de discussion NeoGAF a déterré des documents récemment déposés auprès de la Federal Communications Commission par Microsoft qui démontre que l’entreprise américaine évaluerait actuellement un nouveau module sans fil pour la Xbox One.

Rappelons que la FCC est l’autorité américaine qui approuve l’ensemble des appareils de communications devant être commercialisés sur son territoire. Bien que le site de l’agence fédérale ne propose aucune photo, l’accord de non-divulgation avec Microsoft lié à ce module doit prendre fin le 25 juin prochain, soit 12 jours après la conférence Xbox prévue dans le cadre de E3 2016.

De son côté, l’homologue de la FCC pour le Brésil, Anatel, ne semble pas être restreinte par un accord de non-divulgation, si bien que l’agence propose une photo du module en question. Il est à noter toutefois que le numéro de série affichée sur la photo ne correspond pas à celui cité sur la page d’Anatel. On ignore s’il s’agit d’une simple erreur de manipulation de fichiers, ou si le module portait un différent numéro auparavant.

untitleda8sbz

Selon des sources familières avec le dossier s’étant confiées à The Verge, Microsoft serait actuellement en train d’évaluer une variété de prototypes de Xbox One, et certains d’entre eux intégreraient des composantes améliorées permettant d’améliorer ses performances, à l’instar de ce que l’on retrouve dans le marché des jeux PC.

Doit-on croire que Microsoft s’apprête à lancer une Xbox One plus puissante, partageant ainsi la stratégie de son principal concurrent? Bien entendu, ce n’est pas parce qu’une entreprise évalue une idée qu’elle va inévitablement en tirer profit. D’autant plus qu’un tel produit irait en contradiction avec les plus récents propos de Phil Spencer, directeur de la division Xbox.

«Je ne suis pas un grand fan d’une Xbox One et demie. Si nous allons de l’avant, je veux le faire avec des chiffres importants», a-t-il affirmé lors d’une table ronde avec le magazine Game Informer. «Si nous allons de l’avant avec quoi que ce soit, comme je l’ai dit, je veux que ce soit un changement très substantiel pour les consommateurs – une vraie mise à niveau.»

Maintenant que l’Oculus Rift et le HTC Vive ont officiellement intégré le marché, et que Sony s’apprête à en faire autant avec le PlayStation VR, Microsoft doit songer à la stratégie qu’elle devra employer pour défendre la Xbox One, dont les parts de marché sont estimées à la moitié de celles de la PlayStation 4.