La France lance SAIP, une application pour alerter la population en cas d’attentat

Sécurité civile

Suite aux attentats survenus en janvier et novembre 2015, le gouvernement français a travaillé au développement d’une application destinée à informer ses utilisateurs du risque d’une attaque terroriste à proximité.

Le lancement de l’application survient à deux jours de l’envoi de l’Euro 2016, et alors qu’un Français soupçonné de préparer 15 attentats a été arrêté en Ukraine en début de semaine.

Nommée SAIP (Système d’alerte et d’information des populations), l’application permet de recevoir des notifications en cas d’événement majeur, comme la suspicion d’attentat ou un fait exceptionnel. Ces alertes peuvent ensuite être relayé sur les réseaux sociaux par l’utilisateur, et il est aussi possible d’y lire des conseils de comportements selon le contexte.

Si elle se concentre d’abord sur le risque d’accident lié à la sécurité civile, la direction générale de la sécurité civile et de la gestion de crise a annoncé son intention de prendre en compte tous les risques majeurs naturels ou technologiques après une mise à jour qui sera déployée à l’automne.

saip

Afin de pouvoir recevoir les notifications, l’utilisateur a le choix d’activer la géolocalisation ou de s’abonner aux alertes concernant certains lieux précis (selon une liste de huit zones). Ces deux options peuvent fonctionner simultanément, et le gouvernement assure qu’aucune cueillette de données liées à la position géographique ou à l’identité de l’utilisateur n’est effectuée.

Les messages ainsi transmis ne provoquent aucune vibration ou sonnerie afin de ne pas attirer l’attention.

Les alertes transmises par SAIP sont d’abord déterminées par les préfets avant d’être relayées dans un délai de 15 minutes aux personnes situées dans la zone concernée ou ayant choisi de recevoir de l’information sur cette région.

Enfin, les messages ainsi transmis ne provoquent aucune vibration ou sonnerie afin de ne pas attirer l’attention dans le cas exceptionnel où l’utilisateur serait à proximité d’une personne sur le point de commettre un attentat.

À noter que l’application n’offre pas la possibilité pour un utilisateur de signaler lui-même ses suspicions d’un risque d’attentat ou d’événement exceptionnel.

SAIP est disponible gratuitement sur l’App Store et le Play Store.

  • Pigeon

    La France lance un mouchard volontaire pour votre téléphone, sous prétexte d’information il vous géolocalise, c’est même pas caché.

    Si vous être actif pour une cause, participé à des rassemblement politique ou des manifestation légales et légitimes, vous vous retrouverez peut-être fiché et au prochains troubles vous aurez une belle assignation à résidence.

    • Chasseur

      Si seulement il fallait obligatoirement cette application pour être déjà tracé, ton commentaire aurait été un peu moins assimilé a du troll, Mr. Pigeon.