Donald Trump demande une rencontre avec Elon Musk et Tim Cook

Pendant ce temps…

Après avoir échangé avec des leaders se la Silicon Valley aujourd’hui, le président élu Donald Trump a demandé à ce qu’Elon Musk et Tim Cook le rencontrent dans le cadre d’une réunion séparée.

En dépit d’avoir été parmi les adversaires les plus redoutables de Donald Trump au cours de la campagne électorale, certains des plus grands noms de l’industrie technologique américaine avaient aujourd’hui rendez-vous avec le président élu.

Tout indique que la création d’emploi a été au cœur des discussions.

Alors que l’objectif de cette rencontre n’a pas officiellement été dévoilé, des décisions semblent avoir été prises concernant au moins l’un des invités, Elon Musk. En effet, Business Insider nous apprenait ce matin que le PDG de Tesla et SpaceX se joindra, avec le PDG d’Uber Travis Kalanick, au conseil consultatif économique de la Maison-Blanche en 2017. Ce conseil sera notamment composé des dirigeants de Disney, Bœing, IBM, JP Morgan Chase, et Walmart.

La liste d’invités présumée, qui circule dans les médias depuis hier, est entièrement composée de PDG, à l’exception de Sheryl Sandberg, directrice de l’exploitation de Facebook, qui remplacerait ainsi Mark Zuckerberg. À noter que le PDG de Facebok a été l’un des nombreux dirigeants d’entreprises issues du secteur technologique à exprimer ses appréhensions au sujet de l’engagement de Trump de déporter des millions d’immigrants illégaux des États-Unis.

Outre Musk et Sandberg, les PDG soupçonnés de participer à cette rencontre sont Tim Cook (Apple), Larry Page (Alphabet), Jeff Bezos (Amazon), Safra Catz (Oracle), Satya Nadella (Microsoft), Brian Krzanich (Intel), Chuck Robbins (Cisco), et Ginni Rometty (IBM). Il est intéressant de souligner l’absence de Jack Dorsey, PDG de Twitter, entreprise pourtant derrière la plateforme la plus utilisée par Donald Trump.

Apple et Tesla en tête à tête avec Trump

Alors que tout indique que les sujets discutés lors de cette rencontre ont porté sur les moyens pouvant être mis en place pour augmenter les emplois et les investissements aux États-Unis, un porte-parole de l’équipe de transition du président désigné a déclaré que deux des invités, Elon Musk et Tim Cook, ont été convoqués à une réunion privée avec Donald Trump.

Une réunion pour le moins étrange, selon ce que rapporte Quartz.

Rappelons que pendant la campagne électorale, Trump a été ouvertement critique à l’endroit d’Apple en raison de ses produits fabriqués à l’étranger. Il a aussi publiquement invité la population à boycotter la marque en février dernier tant et aussi longtemps qu’Apple refusait de collaborer avec le FBI dans l’affaire de San Bernardino.

De leur côté, les chaînes de productions de Tesla et SpaceX, qui fabriquent automobiles électriques et moteurs de fusées, représentent des milliers d’emplois à l’intérieur du territoire américain, en plus des équipes de conception de ces deux entreprises, composées d’ingénieurs et techniciens.

Sans compter qu’avec la récente fusion de Tesla et Solar City, une usine de fabrication de batteries qui s’installera au Nevada a été annoncée, avec la promesse de créer 6 500 emplois d’ici 2020.

Musk et Cook auront peut-être l’occasion de mieux faire comprendre au président élu Trump leurs situations respectives, et comment le fardeau fiscal actuellement imposé à leurs entreprises les désavantage respectivement face à la concurrence internationale.