Facebook récupère vos données bancaires et de santé sans votre accord

Par Branchez-vous – le dans Actualités

Le populaire réseau social est encore dans l’eau chaude.

Décidément, Facebook n’est pas prêt à abandonner ses mauvaises habitudes en matière de collecte et d’utilisation des données personnelles. Après les divers scandales dans lesquels il a été mêlé l’année dernière, le réseau social se retrouve une nouvelle fois sur le banc des accusés pour une autre affaire de vol de données. En effet, d’après le Wall Street Journal, une dizaine d’applications aurait transmis des informations très personnelles de ses utilisateurs à Facebook, sans que ceux-ci ne le sachent.

Des applications envoient des données intimes à Facebook

Le WSJ cite 11 applications impliquées dans cette affaire. Elles envoient des données personnelles des utilisateurs vers le réseau social sans leur consentement. Et il ne s’agit pas de simples informations comme des adresses mail, des noms ou des dates de naissance. Les données en question sont plus intimes puisqu’elles concernent la santé et les informations bancaires des utilisateurs.

Parmi les applications citées, il y a Flo Period & Ovulation Tracker, une application qu’utilisent les femmes pour mesurer et suivre leurs cycles menstruels et leur grossesse. L’appli Instant Heart Rate: HR Monitor se trouve aussi dans la liste et on s’en sert pour mesurer la fréquence cardiaque. Il y avait aussi l’application de suivi du poids Lose It!, l’application immobilière Realtor et bien d’autres encore.

Toujours selon le quotidien américain, ces applications ont en commun l’intégration d’App Events, un outil d’analyses et de statistiques développé par le réseau social Facebook. Il se charge d’envoyer les informations collectées vers la firme de Mark Zuckerberg, et ce, sans l’accord des utilisateurs. D’ailleurs, les données concernaient aussi bien les membres et non membres du réseau social. Apparemment, cet aspect n’avait pas réellement d’importance.

Bref, par rapport à cette affaire, les sociétés concernées n’ont pas tardé à réagir. Un tiers des 11 applications citées ont cessé de partager les informations avec Facebook. Flo Health a quant à lui choisi de réduire considérablement la quantité de données collectées. Pour sa part, le réseau social se détache de toute responsabilité et rappelle que sa politique interdit aux développeurs d’applications de lui transmettre les données de nature médicale et financière.

Facebook va-t-il encore réussir à se sortir de cette situation précaire dans laquelle il est impliqué?

Les dernières nouvelles

OnePlus 11 et Buds Pro 2: au tour d’Android adopter l’audio spatial

OnePlus 11 et Buds Pro 2: au tour d’Android adopter l’audio spatial

Un «dictionnaire de l’IA» en français voit le jour

Un «dictionnaire de l’IA» en français voit le jour

Retour de Serguei Brin et Larry Page, pourquoi Google est terrifié par ChatGPT 3 ?

Retour de Serguei Brin et Larry Page, pourquoi Google est terrifié par ChatGPT 3 ?

Plus d'actualités

Prise en mains : le M2 Max remet le «Pro» dans le MacBook Pro

Prise en mains : le M2 Max remet le «Pro» dans le MacBook Pro

Windows 10 passe en mode maintenance uniquement, un pas de plus vers la fin de son support

Windows 10 passe en mode maintenance uniquement, un pas de plus vers la fin de son support

Google développerait sa propre version de l’Apple AirTag

Google développerait sa propre version de l’Apple AirTag

Populaires

Yarbo : cette souffleuse autonome se transforme en tondeuse l’été

Yarbo : cette souffleuse autonome se transforme en tondeuse l’été

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

Brazzers : Près de 800 000 mots de passe compromis

Avec Google Drive, regardez gratuitement des films en streaming

Avec Google Drive, regardez gratuitement des films en streaming

Branchez-vous

Branchez-vous diffuse l'actualité techno, des bancs d'essai de divers appareils et gadgets, et des chroniques spécialisées.