All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Un nouvel implant traduit la pensée en parole

Par Matthieu Carlier – le dans Actualités

« Au commencement était le Verbe » (Jn 1, 1). C’est par ces mots que Jean commence son Évangile. Mais en parole comme dans le reste, on n’est pas tous égaux. Enfin, bientôt peut-être… car des chercheurs américains ont trouvé une piste pour permettre aux personnes privées de l’usage de la parole de transformer, justement, leur pensée en parole.

La technique : un réseau d’électrodes à implanter dans le cerveau des patients. Explication.

Comment passer de la pensée à la parole avec un implant

Ces scientifiques de l’Université de Californie à San Francisco ont inventé un décodeur qui pourra révolutionner à jamais la médecine. Ces derniers ont en effet réussi à traduire les signaux cérébraux en paroles synthétiques par ordinateur. Découverte dans la revue scientifique Nature, cette nouvelle invention ne traduit pas les pensées d’un individu, mais décode plutôt les signaux cérébraux de ce dernier quand il pense à certaines choses.

Aussi innovante qu’elle puisse paraître, la technologie est encore en phase de test. Sa véritable mise en application ne se fera donc pas prochainement, mais elle représente une véritable lueur d’espoir pour les « patients incapables de parler, que ce soit en raison de problèmes neurologiques comme les AVC ou les maladies comme certains cancers », peut-on lire dans l’article.

Un supplément aux systèmes déjà mis en place

Aujourd’hui, certains dispositifs permettent déjà aux patients de composer des mots, lettre par lettre, par le biais des mouvements des yeux ou de la tête. Mais ces techniques ne sont capables que de produire 10 mots par minute, contre 150 pour la parole.

Pour accélérer les choses, les chercheurs américains se sont inspirés de ces dispositifs, mais ont décidé de puiser directement les mots là où ils prennent forme : le cerveau.

Des résultats extraordinaires

Pour le moment, l’expérience des chercheurs a été menée sur cinq personnes atteintes d’épilepsie. Dans le cadre de leur traitement, des électrodes étaient placées sur le cerveau des patients qui devaient lire plusieurs phrases à haute voix. L’objectif : détecter les signaux cérébraux responsables de l’articulation des mots.

En se basant sur les mouvements des patients, les scientifiques ont trouvé le moyen de reproduire les phrases par ordinateur. Et les résultats sont étonnants. Bien que la voix synthétique ne restitue pas tous les mots, les phrases restent claires et on sait exactement ce que les patients veulent dire.

De quoi rester bouche bée.

Les dernières nouvelles

Facebook : la caméra de votre iPhone allumée à votre insu 

Facebook : la caméra de votre iPhone allumée à votre insu 

Test du jeu Mario and Sonic at the Olympic Games Tokyo 2020 : des olympiques mignonnes, mais pour qui ?

Test du jeu Mario and Sonic at the Olympic Games Tokyo 2020 : des olympiques mignonnes, mais pour qui ?

Apple : un casque de réalité augmentée en 2022, des lunettes AR en 2023 ?

Apple : un casque de réalité augmentée en 2022, des lunettes AR en 2023 ?

Plus d'actualités

Pourquoi Windows Mobile s’est incliné devant Android selon Bill Gates ?

Pourquoi Windows Mobile s’est incliné devant Android selon Bill Gates ?

Facebook : un selfie demandé pour prouver son identité ?

Facebook : un selfie demandé pour prouver son identité ?

Google s’offre Fitbit pour 2,1 milliards de dollars

Google s’offre Fitbit pour 2,1 milliards de dollars

Populaires

Avec Google Drive, regardez gratuitement des films en streaming

Avec Google Drive, regardez gratuitement des films en streaming

YggTorrent : une nouvelle adresse pour le site pirate

YggTorrent : une nouvelle adresse pour le site pirate

Facebook se met au «dark mode» sur Android

Facebook se met au «dark mode» sur Android

Matthieu Carlier

Fasciné par l'exploration des possibles et l'innovation technologique, Matthieu a prêté sa plume à plusieurs médias sur le vieux et le nouveau continent. Diplômé en Littérature, il est aussi l'auteur du roman "Le Cortège des Épileptiques".
Phrase préférée : "Meuh non elle est pas brûlée, ma quiche au saumon".