All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Avant-première – Aperçu du jeu Immortals: Fenyx Rising

Par Daniel Carosella – le dans Jeux vidéo

Ubisoft est bien connue pour de grosses franchises telles que Far Cry, Assassin’s Creed, Ghost Recon ou Prince of Persia. Or, le 3 décembre prochain, la firme française pourrait bien ajouter une nouvelle propriété à sa liste de séries à succès. En effet, après la période folle de parutions du mois de novembre, le jeu Immortals: Fenyx Rising risque d’en surprendre plus un. Ayant eu la chance d’en faire l’essai en avant-première, voici pourquoi ce jeu fait désormais partie de ceux que j’attends le plus d’ici la fin de l’année !

Un ton humoristique sur fond de chaos

Alors que les dieux grecs dominent depuis des lustres, le titan Typhon a miraculeusement surgi des profondeurs afin de répandre le chaos. Se tournant vers Prométhée qu’il a enchaîné pour l’éternité, Zeus demande conseil à son condamné afin de savoir comment les dieux olympiens pourront survivre à la corruption de Typhon. Prométhée raconte à son bourreau qu’une guerrière (ou un guerrier, selon ce que vous choisirez en début d’aventure) est présentement en route pour affronter Typhon. Son nom: Fenyx.

Bien que le scénario puisse sembler sérieux, ce n’est pas réellement le cas. En fait, les développeurs d’Ubisoft Québec se sont inspirés d’une facette de la mythologie grecque peu exploitée à travers les siècles. Ainsi, plutôt que de mettre de l’avant des dieux et titans solennels, on a plutôt voulu faire ressortir leur côté enfantin et naïf. De ce fait, Prométhée et Zeus auront des discussions loufoques à mesure que vous progresserez, le premier mentionnant notamment au dieu de se trouver une chambre lorsqu’il explosera de joie en voyant Hadès. Les autres dieux et héros que vous rencontrerez auront aussi des répliques ainsi que des actions qui vous feront sourire, dont Hermès qui s’assoira sur Fenyx lorsqu’elle s’entraînera.

Ceci dit, cela ne signifie pas que le jeu sera uniquement humoristique. Durant ma séance d’essai de quatre heures, j’ai pu voir certaines séquences beaucoup plus sérieuses au sein desquelles la rigolade n’était pas de mise. Par exemple, il sera difficile de rire lorsqu’Aphrodite partagera le désespoir et la faiblesse l’ayant amené à être corrompue si facilement par Typhon. Néanmoins, le mélange des tons donnera droit à des personnages hauts en couleur ainsi qu’à un récit qui s’annonce passionnant !

À noter que contrairement à Assassin’s Creed: Odyssey, le choix du sexe du personnage n’aura aucun impact sur l’histoire. Ubisoft Québec m’a mentionné qu’on offre des choix d’apparence ainsi que la possibilité de choisir le sexe de Fenyx en début d’aventure à titre de personnalisation et non dans un but narratif. De ce fait, que vous décidiez d’incarner Fenyx en tant qu’homme ou femme, ce sera la même histoire qui vous sera proposée.

Immortals: Fenyx Rising
Voideogameschronicle.com

Un air d’un certain Zelda

Dès les premiers instants, ceux ayant joué à The Legend of Zelda: Breath of the Wild verront énormément de similitudes entre ce dernier et Immortals: Fenyx Rising. Celui-ci n’est ni plus ni moins qu’un immense monde ouvert possédant un design ainsi que des mécaniques rappelant ceux du jeu à succès de Nintendo.

En outre, Fenyx pourra parcourir d’immenses territoires divisés selon les dieux dominants. Chaque région aura donc son propre thème ainsi qu’une multitude d’activités à compléter. Tout comme dans Breath of the Wild, vous pourrez observer vos alentours depuis un point situé en hauteur afin de repérer des endroits d’intérêt. Ces derniers comprendront notamment des missions annexes ainsi que des voûtes où vous aurez des casse-tête à résoudre. À cet effet, leur structure fait énormément penser à l’aventure de Nintendo puisqu’une série d’obstacles vous amènera à trouver une amélioration pour Fenyx.

Bien plus qu’une simple copie

Bien que ce puisse sembler être le cas, Immortals n’est pas qu’une copie de Breath of the Wild. En fait, même si je n’ai pu observer le jeu que pendant quelques heures, cet essai m’a amené à croire qu’Ubisoft Québec a corrigé plusieurs lacunes du dernier jeu de la franchise The Legend of Zelda.

En outre, les environnements ne sont pas aussi vides que dans le jeu paru sur Nintendo Switch. Il y aura toujours des ennemis à vaincre, des casse-tête à résoudre, des endroits à explorer, etc. De plus, vous aurez l’occasion d’amasser une variété de ressources afin d’améliorer les caractéristiques ainsi que l’équipement de Fenyx. Que ce soit en éliminant des monstres, en ouvrant des coffres ou bien en coupant des buissons, vous mettrez la main sur des éléments qui peaufineront l’équipement de Fenyx et viendront par le fait même augmenter sa force globale.

D’autre part, les armes friables de Breath of the Wild ne sont pas présentes. Le jeu mettra à votre disposition des armes légendaires améliorables qui ne se briseront pas, incluant un immense marteau ainsi qu’un arc. Fenyx trouvera aussi des pièces d’armure un peu partout, ce qui plaira aux amateurs de jeux avec butin. Même si on ne parle pas d’un jeu mettant l’accent sur le loot, les pièces d’armure à dénicher encourageront l’exploration afin de mettre la main sur de l’équipement plus puissant.

Par ailleurs, Fenyx pourra améliorer sa vitalité ainsi que son endurance. Néanmoins, les développeurs m’ont confié que ce ne sera pas aussi limité que dans Breath of the Wild. En effet, dans ce dernier, on ne pouvait améliorer à la fois la vitalité et l’endurance de Link au maximum. Ce sera le contraire au sein d’Immortals puisque la santé et l’endurance de Fenyx s’amélioreront indépendamment afin d’en faire une héroïne complète.

Finalement, bien que je n’aie rien à reprocher à Breath of the Wild au niveau de la rapidité d’exécution, j’ai davantage apprécié les mouvements de Fenyx. Non seulement celle-ci bouge-t-elle rapidement à l’intérieur comme à l’extérieur des combats, mais les ailes magiques dont elle dispose lui permettent de se mouvoir aisément dans les airs. D’ailleurs, ne vous surprenez pas si vous avez l’impression de jouer à Kid Icarus par moments puisqu’il s’agit fort probablement d’une autre inspiration des concepteurs d’Ubisoft Québec.

Immortals: Fenyx Rising
press-start.com.au

Techniquement magique

En terminant, le niveau technique du jeu m’a grandement surpris. Visuellement, j’ai eu l’impression de me voir plonger dans un univers fantastique avec des décors et personnages similaires à ceux de la franchise Fable. Les environnements sont riches, colorés et détaillés tandis que la modélisation rondelette des personnages est splendide. La créativité des développeurs afin de matérialiser des monstres et héros à partir de la mythologie grecque m’a également jeté par terre à certains moments.

Quant à la piste sonore, tout est de très grande qualité. De la musique avec des tonalités graves accentuant l’impression de participer à une quête épique aux performances d’acteurs ayant su capter la personnalité de chaque personnage, le jeu charmera vos oreilles dès son ouverture.

Immortals: Fenyx Rising
PCgamesn.com

Retenez la date du 3 décembre

Immortals: Fenyx Rising ne sera pas qu’un pastiche de The Legend of Zelda: Breath of the Wild. Le jeu est en bonne voie pour être un mélange des meilleurs éléments du jeu de Nintendo, mais aussi de séries telles que Fable et Assassin’s Creed. Immense, truffé d’activités et de haut niveau sur les plans techniques, le jeu d’Ubisoft Québec a tous les atouts pour être un grand succès, et surtout, une grande surprise de 2020 pour bien des joueurs. Personnellement, je n’avais qu’un intérêt mitigé envers ce titre. Or, avec cet essai de quelques heures, il fait désormais partie de ceux que j’attends avec le plus d’impatience d’ici la fin de l’année !

 

Immortals: Fenyx Rising sera lancé le 3 décembre prochain sur Xbox Series, PlayStation 5, Xbox One, PlayStation 4, Nintendo Switch, Google Stadia et PC. Un démo est disponible dès maintenant en exclusivité sur Google Stadia.

Les dernières nouvelles

Test du jeu Hyrule Warriors: Age of Calamity – Bataille endiablée pour Hyrule !

Test du jeu Hyrule Warriors: Age of Calamity – Bataille endiablée pour Hyrule !

Essai de la PlayStation 5 : l’éléphant de Sony prêt à écraser la compétition !

Essai de la PlayStation 5 : l’éléphant de Sony prêt à écraser la compétition !

Test du jeu Assassin’s Creed Valhalla: la magie scandinave

Test du jeu Assassin’s Creed Valhalla: la magie scandinave

Plus de jeux vidéo

Essai des Xbox Series S/X: une transition tranquille

Essai des Xbox Series S/X: une transition tranquille

Deux consoles et bien des jeux pour combattre la grisaille de novembre !

Deux consoles et bien des jeux pour combattre la grisaille de novembre !

Test du jeu Watch Dogs: Legion – Rébellion connectée

Test du jeu Watch Dogs: Legion – Rébellion connectée

Populaires

Comment payer son accès Netflix (vraiment) moins cher

Comment payer son accès Netflix (vraiment) moins cher

Facebook déploie les conversations secrètes à Messenger

Facebook déploie les conversations secrètes à Messenger

5 façons de gagner de l’argent en ligne 

5 façons de gagner de l’argent en ligne 

Daniel Carosella

Passionné de jeux vidéo depuis une trentaine d'années, Daniel est chroniqueur en jeux vidéo depuis plus de 21 ans. Il a commencé sur Quebec64 puis sur JeuXpress.ca avant de devenir rédacteur en chef de HardGamers.com jusqu'à la fermeture du portail. Depuis 2010, il collabore au magazine AffairesDeGars en tant que chroniqueur, en plus de participer au podcast Réalité Augmentée.Diplômé en criminologie, Daniel est aussi intervenant psychosocial dans la vie de tous les jours. S'il est conscient qu'il ne peut sauver le monde, il essaie tout de même d'aider le maximum de personnes entre deux parties de jeux vidéo !