All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Test du jeu Mario Golf : Super Rush – Parties de mini-golf

Par Daniel Carosella – le dans Jeux vidéo, Tests

S’il y a bien un sport que je déteste regarder à la télévision, c’est le golf. Ennuyeux à souhait, je n’ai jamais pu regarder une ronde au complet sans faire autre chose ou carrément m’endormir. Or, c’est tout le contraire lorsqu’il s’agit d’un jeu vidéo, spécialement ceux de la franchise Mario Golf. Ainsi, le grand fan de la série que je suis depuis Mario Golf sur la Nintendo 64 avait bien hâte de voir ce que Nintendo et le studio Camelot nous réservaient avec Mario Golf : Super Rush, un titre qui n’a malheureusement pas les bâtons dorés de certains de ses prédécesseurs.

  • Disponible sur : Nintendo Switch
  • Prix : 79,99$ + txs

Un retour dans des contrôles confortables

Le golf n’ayant aucunement changé au fil des dernières décennies, il est difficile de demander de modifier la recette de base d’un jeu inspiré de ce sport. Ainsi, si vous avez joué à un seul jeu de la franchise Mario Golf, vous replongerez immédiatement en terrain connu grâce à des contrôles ainsi que des facteurs environnementaux similaires à ceux des autres opus.

Ainsi, peu importe le terrain sur lequel vous vous trouverez, vous devrez tenir compte de plusieurs éléments afin d’amener votre balle le plus près possible du trou. En outre, vous devrez considérer la distance, la force du vent, la météo ainsi que l’inclinaison d’une pente où pourrait atterrir votre balle. Ceci dit, tout est fort bien indiqué et le jeu sélectionnera automatiquement le meilleur bâton pour votre prochain coup parmi ceux que vous posséderez. Question de faciliter davantage vos frappes, Mario Golf : Super Rush va même jusqu’à offrir un tapotage vous garantissant l’entrée de la balle dans le trou si vous vous trouvez suffisamment près de ce dernier.

Bien que vous pourrez jouer avec les boutons de votre manette, le jeu est également compatible avec les contrôles par mouvements des Joy-Con. Vous pourrez ainsi simuler chaque frappe avec une précision plutôt étonnante. Même si j’ai préféré les contrôles avec une manette standard, je dois avouer que l’exécution des mouvements de frappe avec les Joy-Con fut intéressante, surtout en multijoueur. De ce fait, même s’il arrive que le jeu simule une frappe plus fort qu’on l’a effectuée ou désirée, les contrôles avec les Joy-Con s’avèrent être surprenants et vous donneront une belle alternative si vous ne désirez pas jouer avec des contrôles plus classiques.

Un mode Histoire trop superflu

L’un des grands retours proposés par le jeu est celui d’un mode Histoire. En effet, avant la parution du titre, Camelot nous promettait le retour d’un mode dans lequel nous pourrions affronter des personnages du monde de Mario avec des éléments de jeu de rôle.

Le principe de ce mode est simple : vous prenez le contrôle de votre Mii afin d’amener ce dernier vers le sommet de la gloire du golf. Pour cela, vous devrez compléter six parcours aux difficultés variables et affronter des personnages de l’univers de Mario. Vous aurez l’occasion d’amasser des points d’expérience et des sous afin d’améliorer votre golfeur à travers un arbre de compétences plutôt simple ainsi qu’en lui achetant de l’équipement. De ce fait, non seulement pourrez-vous acquérir différents bâtons, mais vous aurez aussi l’occasion d’acheter des vêtements qui vous octroieront certains bonis.

Si cette prémisse paraît alléchante, le mode Histoire n’en demeure pas moins décevant. Rapidement, on se rend compte que les possibilités sont limitées et qu’on est loin de l’expérience RPG d’un jeu aussi vieux que Mario Golf sur Game Boy Color. En outre, malgré un nombre impressionnant de personnages auxquels on peut parler, les dialogues ne servent absolument à rien. Bien vite, on prend conscience que ce mode n’est qu’une ligne droite où il suffit d’aller d’un parcours à l’autre sans qu’aucune exploration ni aucune profondeur ne soient offertes.

Par ailleurs, vous aurez complété le mode Histoire bien plus vite que vous ne l’auriez cru de prime abord. Avec à peine six parcours et une progression de personnage extrêmement rapide, vous aurez fait le tour de ce mode en à peine quatre ou cinq heures. Une fois terminé, vous aurez certes le loisir d’y retourner pour faire progresser davantage votre Mii, mais cela ne vous servira à rien. Une fois le dernier parcours atteint, votre golfeur sera si fort qu’il n’y aura plus aucun défi justifiant davantage de temps de jeu de votre part. Qui plus est, à quoi bon accentuer la puissance d’un personnage lorsqu’on a tout fait dans le seul mode où ses compétences sont compatibles ?

En somme, le mode Histoire n’est pas le retour d’un mode RPG tant souhaité par les fans de Mario Golf. Il s’agit davantage d’un grand tutoriel qui vous initiera aux bases du jeu tout en vous familiarisant avec ses nouvelles mécaniques. Ceci dit, une fois le tout terminé, vous serez bien en selle pour jouer aux quelques modes supplémentaires proposés.

CNET.com

À peine quelques modes

Ma grande déception envers Mario Golf : Super Rush fut la pauvreté de l’offre. Si le jeu est très plaisant à jouer et qu’il est coloré à souhait, il n’en demeure pas moins que la viande autour de l’os est maigre et que vous n’aurez pas l’impression d’avoir un jeu valant 90$ entre les mains.

Outre le mode Histoire, le jeu vous permet de jouer dans trois autres modes. En mode Défis solo, vous pourrez vous aventurer sur l’un des six parcours en tentant de battre votre meilleur score avec l’un des personnages proposés. Chacun d’eux possède une technique spéciale pouvant se déclencher manuellement et vous donner un petit avantage lorsque la balle s’arrête, que ce soit en la poussant un peu plus loin ou en l’enveloppant carrément d’un écran de fumée. C’est le mode se rapprochant le plus du golf traditionnel, et ce, malgré le fait que certains parcours mettent de l’avant des obstacles aussi improbables que des roches roulantes et des tornades !

Le mode Golf rapide est quant à lui assez unique puisqu’il vous demandera de frapper votre balle puis de courir en direction de cette dernière le plus rapidement possible. Or, non seulement pourrez-vous pousser vos adversaires et même frapper les balles adverses avec vos pieds, mais chaque coup ajoutera 30 secondes à votre chronomètre. Il s’agit donc d’un mode frénétique dans lequel la vitesse et l’exécution règnent en maîtres !

Finalement, le mode Bataille vous engagera sur l’un des six parcours alors que vous devrez compétitionner pour prendre des drapeaux. Vous aurez le loisir de frapper votre balle et d’attraper les drapeaux que vous voudrez. Néanmoins, vos adversaires auront aussi cette liberté et vous ne saurez jamais qui vise quel drapeau. Ce mode peut ainsi donner droit à des parties enlevantes alors qu’on court sur le terrain et qu’on tente de rentrer notre balle dans les différents trous avant nos adversaires. Attendez-vous à être surpris et à jurer lorsqu’un joueur adverse capturera un drapeau alors que vous étiez sur le point de l’obtenir !

PCmag.com

Un 9 trous ou bien un 18 trous ?

L’offre vous paraît alléchante ? Elle semble effectivement l’être, particulièrement en multijoueur. Lorsqu’on joue à plusieurs, même à aussi peu que deux joueurs, Mario Golf : Super Rush s’avère être un jeu fort divertissant et pourrait même devenir l’un de vos favoris lors de fêtes. Le côté rassembleur du jeu est indéniable en raison de sa facilité d’approche et de sa convivialité.

Cependant, comme je l’ai mentionné, le problème réside dans l’offre globale. Avec à peine quatre modes et six parcours, ce qui est proposé est plutôt pauvre. Cette réalité est particulièrement percutante en solo alors qu’on traverse le mode Histoire en quelques heures et qu’on passe au travers du reste du jeu en à peine quelques heures de plus. Le jeu ne conserve que notre meilleur pointage à titre de statistiques et ne nous récompense aucunement pour la complétion de ses différentes options. Où sont passés les joueurs étoiles, les personnages à débloquer, voire même des modes comme le mini-golf de Mario Golf sur Nintendo 64 ou les anneaux de Mario Golf : Toadstool Tour ?

Camelot a déjà annoncé que du contenu gratuit s’en vient dans les prochains mois. On devrait au moins avoir droit à des parcours supplémentaires, dont un qui semble tout droit sorti de Super Mario Odyssey. Tant mieux, mais à l’heure actuelle, Mario Golf : Super Rush est peu garni et est privé de cette touche magique ayant enveloppé bien des jeux de Camelot par le passé.

imore.com

Devriez-vous y jouer ?

Mario Golf : Super Rush vaut-il la peine ? Éventuellement, avec l’ajout de parcours et de potentiels modes de jeu supplémentaires, peut-être. Mais à l’heure actuelle, il est difficile de le recommander à plein prix, spécialement si vous comptez y jouer en solo. Le manque de contenu vous frappera rapidement tandis que si vous êtes à la recherche d’un jeu de golf au style classique, l’accent mis sur les modes alternatifs vous ennuiera encore plus rapidement. Un jeu divertissant à plusieurs, mais qui s’apparente davantage à une offre de mini-golf qu’à celle d’un parcours de golf classique pour le moment.

Évaluation

Verdict

Si son attrait et sa convivialité sont indéniables, Mario Golf : Super Rush n'est pas le nouvel opus tant attendu par les fans de la franchise en raison d'un manque de contenu frappant.

Note finale : 3.0 sur un total de 5
Critères
Mario Golf : Super Rush
3

Points forts

  • Contrôles faciles et précis
  • Joli et coloré comme tout bon jeu de Nintendo
  • Spécialement divertissant à plusieurs, que ce soit localement ou en ligne

Points faibles

  • Manque de parcours et de modes
  • Un mode Histoire peu étoffé
  • Peu d'options en solo

Les dernières nouvelles

Test du jeu Forza Horizon 5: À pleine vitesse dans l’immense beauté du Mexique !

Test du jeu Forza Horizon 5: À pleine vitesse dans l’immense beauté du Mexique !

10 faits méconnus sur la Xbox pour souligner les 20 ans de la console !

10 faits méconnus sur la Xbox pour souligner les 20 ans de la console !

Test du jeu Mario Party Superstars: Party nostalgique !

Test du jeu Mario Party Superstars: Party nostalgique !

Plus de jeux vidéo

Test du jeu Marvel’s Guardians of the Galaxy: À se décrocher la mâchoire !

Test du jeu Marvel’s Guardians of the Galaxy: À se décrocher la mâchoire !

MEGAMIGS, Pokémon, Call of Duty et Battlefield: Un événement et 8 jeux à surveiller en novembre !

MEGAMIGS, Pokémon, Call of Duty et Battlefield: Un événement et 8 jeux à surveiller en novembre !

Test du jeu Metroid Dread: Le retour du Messie !

Test du jeu Metroid Dread: Le retour du Messie !

Populaires

5 façons de gagner de l’argent en ligne 

5 façons de gagner de l’argent en ligne 

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer

Les meilleurs et pires opérateurs mobiles du Canada selon J.D. Power

Les meilleurs et pires opérateurs mobiles du Canada selon J.D. Power

Daniel Carosella

Passionné de jeux vidéo depuis plus d'une trentaine d'années, Daniel est chroniqueur en jeux vidéo depuis plus de 23 ans. Il a commencé sur Quebec64 puis sur JeuXpress.ca avant de devenir rédacteur en chef de HardGamers.com jusqu'à la fermeture du portail. Il a également collaboré au magazine Web AffairesDeGars.com pendant une dizaine d'années avant de transporter sa passion du jeu vidéo sur Branchez-Vous. Par ailleurs, Daniel partage cette dernière par la parole grâce à d'autres projets, dont une chronique hebdomadaire sur les ondes de CHOI Radio X et la chaîne YouTube M2Gaming.Diplômé en criminologie, Daniel est aussi intervenant psychosocial dans la vie de tous les jours. S'il est conscient qu'il ne peut sauver le monde, il essaie tout de même d'aider le maximum de personnes entre deux parties de jeux vidéo !