Test du jeu Xenoblade Chronicles 3 – Du Monolith Soft à son meilleur !

Par Daniel Carosella – le dans Jeux vidéo, Tests

Craignez-vous parfois les jeux de rôle, spécialement les jeux de rôle japonais ? En fait, non seulement la plupart de ces jeux demandent du temps pour être maîtrisés, mais il faut souvent compter des dizaines, si ce ne sont des centaines d’heures pour les terminer. La franchise Xenoblade Chronicles n’échappe pas à cela si bien que j’appréhendais mon plongeon dans son troisième opus. Or, force est d’admettre que Monolith Soft s’est surpassé avec ce nouveau volet éclipsant du même coup ses prédécesseurs !

  • Disponible sur: Nintendo Switch
  • Prix: 79,99$ + txs

Scénario plus réfléchi et mature

Comme on pouvait s’y attendre, Xenoblade Chronicles 3 propose une mise en scène plutôt complexe. Au cours de vos premières heures de jeu, vous risquez d’être perdu devant le flot de personnages et d’informations qui vous seront lancés à la figure. Puis, graduellement, tout se mettra en place afin de donner droit à une histoire riche ayant pour trame de fond un seul thème: le sacrifice.

Dans ce vaste monde, vous incarnerez un groupe de six personnages menés par le jeune Noah.  Ce dernier a un rôle de passeur, ce qui lui permet de libérer les âmes des défunts en jouant de la flûte. Cette fonction est primordiale puisque le monde d’Aionios est impitoyable. En effet, chacun de ses citoyens est né pour se battre. Au mieux, un être humain peut y vivre une dizaine d’années après quoi, la sinistre reine mettra fin à son existence. Ainsi, si Noah a un rôle noble, sa quête l’amènera à se libérer de ses chaînes d’esclave afin de découvrir qui est réellement responsable de cette existence aussi cruelle sur Aionios.

Comme tout bon jeu de rôle japonais, attendez-vous à accompagner Noah et son groupe à travers de nombreuses cinématiques. Parfois, ces dernières vous riveront à votre écran pendant plus d’une dizaine de minutes. Or, même si elles entrecoupent fréquemment l’aventure, elles sont nécessaires à sa progression. Plus que les autres Xenoblade Chronicles, je me suis rapidement attaché aux différents héros et le jeu n’est pas timide en matière de rebondissements. Certes, certaines intrigues sont prévisibles, mais il n’en demeure pas moins qu’on fonce dans un splendide jeu comportant une écriture beaucoup plus approfondie et mature que ses aïeuls.

Possibilités de combat bien plus élargies

Si vous avez joué aux précédents Xenoblade Chronicles, vous connaissez déjà le système de combat plutôt unique de la série. Ce nouvel opus reprend les mêmes mécaniques similaires à celles d’un jeu de rôle massivement multijoueur tout en lui apportant quelques améliorations fort appréciées.

Ainsi, une fois de plus, tous les personnages attaqueront automatiquement. L’objectif des combats est de constamment surveiller ce qui se passe à l’écran et de bien positionner son personnage afin de réaliser des Arts. Faisant office de techniques spéciales, ces derniers ne s’exécuteront de façon optimale que si vous placez votre personnage au bon endroit. Puisque chaque Art exige que vous vous placiez à un endroit par rapport à l’ennemi ou bien aux autres héros, vous devrez demeurer vigilant à chaque fois que vous croiserez le fer avec un adversaire. Aussi paradoxal que cela puisse paraître, la passivité des combats de Xenoblade Chronicles 3 exige une réactivité constante de notre part.

Or, ce troisième opus met de l’avant des affronts beaucoup plus dynamiques que ses prédécesseurs. En effet, vous pourrez enchaîner des attaques entre vos personnages afin de réaliser des techniques surpuissantes. Cependant, pour ce faire, vous devrez absolument avoir un timing parfait sans quoi, vos Arts n’auront pas la même puissance. Non seulement cela exige-t-il encore plus d’attention de notre part, mais la réalisation de techniques enchaînées surpuissantes est absolument grisante.

Par ailleurs, le nombre de classes de personnages est beaucoup plus élevé au sein de ce nouveau chapitre. Au total, Xenoblade Chronicles 3 offre 23 classes que vous débloquerez progressivement tout au long de votre aventure. La beauté est que vous pourrez alterner entre ces classes et expérimenter un nombre dément de combinaisons avec vos six personnages. Bien que ce puisse être intimidant, Xenoblade Chronicles 3 offre cette liberté de choix et d’expérimentation comme peu de jeux de rôle se permettent de le faire.

Mieux encore, non seulement vous débloquerez des Arts en améliorant vos personnages, mais vous accéderez aussi à des Arts de maître à force de jouer avec les différentes classes. Lorsqu’ils seront débloqués, ces Arts pourront être équipés par un personnage peu importe la classe que vous lui aurez choisie. De ce fait, cela laisse encore plus de place pour améliorer notre groupe et exploiter chacune des classes offertes. En terme de profondeur, aucun des autres Xenoblade Chronicles n’a offert ce niveau.

Xenoblade Chronicles 3
GodisaGeek.com

Encore plus vaste que les autres Xenoblade Chronicles

Comme je vous le mentionnais en introduction, les JRPGs peuvent être rebutants en raison de leur longévité. Xenoblade Chronicles 3 fait partie de ces jeux qui ont une durée de vie de plusieurs dizaines d’heures. Cependant, l’aventure de base est moins longue que celles des autres opus. Attendez-vous à investir entre 70 et 80 heures pour la terminer, ce qui est tout de même considérable.

Or, vous pourriez très bien demeurer actif beaucoup plus longtemps dans cette nouvelle aventure de Monolith Soft. En effet, les environnements du jeu sont beaucoup plus massifs que ceux des deux premiers Xenoblade Chronicles. Au sein de ces derniers, non seulement croiserez-vous une panoplie de créatures à combattre, mais vous découvrirez aussi une tonne d’âmes à libérer, de conteneurs avec des objets à ouvrir, de ressources à amasser, etc. Mieux encore, vous débloquerez des actions qui vous donneront accès à des zones inaccessibles auparavant. Cela vous encouragera donc à revenir au sein de décors déjà explorés afin d’affronter des monstres plus puissants et découvrir de nouveaux secrets.

D’autre part, le jeu contient une quantité conséquente de quêtes à accomplir. En plus de requêtes, vous débloquerez des quêtes de héros fort intéressantes. Elles vous permettront de connaître davantage certains personnages du jeu à travers des séquences narratives fort bien écrites. De plus, en accomplissant des quêtes ainsi qu’en parlant avec certains personnages, vous améliorerez votre affinité avec les nombreuses colonies d’Aionios et accéderez à des récompenses alléchantes.

Or, ce n’est pas tout. Amasser des ressources et obtenir des pièces d’équipement vous prendra aussi beaucoup de temps et d’investissement, surtout si vous désirez maximiser chaque personnage. Qui plus est, les Arts maîtrisés sont très nombreux. Même après 100 heures, il est tout à fait possible que vous continuiez à en débloquer et que vous ayez encore bien des quêtes à accomplir et des zones à explorer.

En somme, jouer à Xenoblade Chronicles 3, c’est s’investir dans un jeu de rôle massif malgré une campagne techniquement moins longue que les deux autres de la série.

Xenoblade Chronicles 3
TomsGuide.com

Les limites de la Nintendo Switch

Autant il est impressionnant de voir des jeux aussi imposants débarquer sur Nintendo Switch, autant les limitations techniques de la console y paraissent encore plus évidentes.

Xenoblade Chronicles 3 n’est pas laid, mais la console de Nintendo a de la difficulté à certains moments de cette grande aventure. Le design plus anime des personnages leur sied parfaitement, mais les environnements sont quelque peu répétitifs tout en ayant des textures plus ou moins polies. De plus, la vue en profondeur n’est pas optimale de sorte que bien des éléments se chargent à mesure qu’on les parcoure. Le taux de rafraîchissement peut aussi fléchir de façon importante, spécialement dans les décors comportant beaucoup d’ennemis.

Heureusement, le jeu s’en tire mieux au niveau sonore. La bande musicale orchestrale est magnifique et est digne d’un grand JRPG. Le doublage de la majorité des personnages est également excellent, bien qu’on sente une certaine monotonie chez quelques-uns d’entre eux. En fait, comme dans certaines productions, cela est simplement dû au fait que certains acteurs sont plus doués en doublage que d’autres. Il n’en demeure pas moins que l’ensemble de l’oeuvre est impressionnant, particulièrement sur une console ne débordant pas de puissance.

Xenoblade Chronicles 3
SEA.IGN.com

Devriez-vous y jouer ?

Selon les informations ayant véhiculé, Xenoblade Chronicles 3 a été réfléchi et développé pendant une dizaine d’années. Le produit final nous le prouve. Certes, il peut être intimidant et n’est pas sans failles, mais il n’en demeure pas moins un magnifique JRPG qui comblera les fans de la franchise. L’expérience de Monolith Soft s’est concrétisée dans le meilleur jeu du studio jusqu’à présent et il sera intéressant de voir ce que ses développeurs nous offriront pour le futur déjà confirmé de cette série !

 

 

Évaluation

Verdict

Encore plus massif que ses prédécesseurs, Xenoblade Chronicles 3 représente la meilleure production de Monolith Soft à ce jour en étant un JRPG incontournable sur Nintendo Switch.

Note finale : 4.5 sur un total de 5
Critères
Xenoblade Chronicles 3
4.5

Points forts

  • Scénario prenant et plus mature que les autres opus de la série
  • Multiples possibilités et nombreuses expérimentations au sein des combats
  • Jeu massif qui vous occupera facilement des dizaines et des dizaines d'heures

Points faibles

  • Performances limitées par l'architecture de la Nintendo Switch
  • Déroutant à certains moments, spécialement en début d'aventure

Les dernières nouvelles

Pourquoi le numérique a-t-il été complètement absent de la campagne électorale?

Pourquoi le numérique a-t-il été complètement absent de la campagne électorale?

On en sait déjà beaucoup sur les nouveaux Pixel 7 de Google

On en sait déjà beaucoup sur les nouveaux Pixel 7 de Google

Les batteries gonflables reviennent hanter les appareils Samsung

Les batteries gonflables reviennent hanter les appareils Samsung

Plus de jeux vidéo

Test du jeu Splatoon 3 – Revoir une panoplie d’éclaboussures

Test du jeu Splatoon 3 – Revoir une panoplie d’éclaboussures

Après deux ans de pandémie, le MEGAMIGS de Montréal revient dans une édition plus rassembleuse

Après deux ans de pandémie, le MEGAMIGS de Montréal revient dans une édition plus rassembleuse

Le studio québécois Lucid Dreams rejoint Indie Asylum en vue du lancement du jeu Biomorph

Le studio québécois Lucid Dreams rejoint Indie Asylum en vue du lancement du jeu Biomorph

Populaires

Gagnez un iPhone 14 grâce à PlanHub

Gagnez un iPhone 14 grâce à PlanHub

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer

Comment devenir plus intelligent en deux minutes sans même vous forcer

Jeux en ligne : 8 façons de passer le temps sur internet

Jeux en ligne : 8 façons de passer le temps sur internet

Daniel Carosella

Passionné de jeux vidéo depuis plus d'une trentaine d'années, Daniel est chroniqueur en jeux vidéo depuis plus de 23 ans. Il a commencé sur Quebec64 puis sur JeuXpress.ca avant de devenir rédacteur en chef de HardGamers.com jusqu'à la fermeture du portail. Il a également collaboré au magazine Web AffairesDeGars.com pendant une dizaine d'années avant de transporter sa passion du jeu vidéo sur Branchez-Vous. Par ailleurs, Daniel partage cette dernière par la parole grâce à d'autres projets, dont une chronique hebdomadaire sur les ondes de CHOI Radio X et la chaîne YouTube M2Gaming.Diplômé en criminologie, Daniel est aussi intervenant psychosocial dans la vie de tous les jours. S'il est conscient qu'il ne peut sauver le monde, il essaie tout de même d'aider le maximum de personnes entre deux parties de jeux vidéo !