Motorola Razr+ 2023: l’«autre» téléphone repliable

Un peu moins cher que le Galaxy Z Flip 5 qui est mis en marché ces jours-ci par Samsung, le Raxr+ est l’offrande du groupe Lenovo-Motorola dans le marché encore tout naissant des téléphones à écran repliables. Une réplique intéressante au leader coréen.

Le Canada n’est pas toujours un marché particulièrement convoité des grands fabricants d’appareils électroniques. Si bien qu’on ne peut pas opposer le duo Google-Motorola à la gamme des téléphones pliables de Samsung, ce qu’il est possible de faire aux États-Unis. Les gens à la recherche d’un produit concurrent aux Galaxy Z Flip 5 et Galaxy Z Fold 5 chez nos voisins du sud ont l’option du Pixel Fold de Google, en plus du Razr+ de Motorola.

Razr+ 2023

Chez nous, on peut uniquement se rabattre – jeu de mots y compris – sur le Razr+, qui vient d’être revu pour 2023 pour être à la fois plus agréable à manipuler et plus abordable, par rapport au Razr de la génération précédente.

Sous le capot se trouve un processeur Snapdragon 8+ Gen 1, selon la nouvelle terminologie pas particulièrement claire de Qualcomm. Le processeur date de 2022, mais il n’est pas particulièrement sous-performant. Notons tout de même qu’il n’aide en rien à prolonger l’autonomie de 14 heures de ce téléphone pliable, qu’on aurait voulue plus longue.

Snapdragon 8+ Gen 1

Le processeur anime les applications sur deux écrans : l’écran principal est celui qu’on déploie en ouvrant le téléphone. Il fait 6,9 pouces de diagonale, dans un format plutôt étroit, et présente 2640 x 1080 pixels. Il est lumineux et très détaillé.

Refermé, le Razr+ affiche une partie de son contenu sur un écran externe de 3,6 pouces. Toutes les applications ne sont pas conçues pour s’y afficher. Motorola réserve d’ailleurs son usage à certaines des applis qu’on trouve sur l’appareil seulement. On peut prendre des photos, évidemment, contrôler la lecture musicale, prendre ses messages, et plusieurs autres tâches. Mais pas toutes.

Deux écrans

Cet écran externe se trouve sous une double caméra numérique dont les capteurs font 12 et 13 mégapixels. On peut prendre des égoportraits en rabattant partiellement l’écran. La base permet d’appuyer l’appareil sur n’importe quelle surface. Une autre caméra est logée à l’intérieur, au haut de l’écran.

Les deux écrans sont tactiles. Il faut allumer le téléphone à partir de la touche d’alimentation latérale qui est aussi un lecteur d’empreintes pour y parvenir, mais on le fait souvent par inadvertance quand le téléphone est dans nos poches. L’écran externe devient alors très sensible. Il n’est certes pas à l’épreuve des fameux «pocket calls».

Interface Moto

Côté interface, Lenovo garde l’approche simpliste et gestuelle de Motorola, qui semble moins lourde que l’interface imposée par Samsung sur ses propres téléphones Android. Parions que les mises à jour d’Android débarquent plus tôt du côté des Moto que des Galaxy…

Bref, le Razr+ n’est pas un joueur d’arrière-banc. L’appareil mérite un coup d’œil si un téléphone repliable est ce qu’il vous faut. Évidemment, son prix de 1200$ va en refroidir plus d’un, même si c’est 100$ de moins que le Galaxy Z Flip 5 (1300$). 

Motorola Razr+ 2023
Android 13
Écran de 6,9 pouces (2640 x 1080 px)
Écran externe de 3,6 pouces
Caméras de 12 et 13 MP + 32 mp (frontale)
256 go de stockage interne
Qualcomm Snapdragon 8+ Gen 1
14h d’autonomie

+ Deux écrans bien calibrés
+ Très portatif
+ Interface Moto ingénieuse

– IP52 seulement
– Processeur de l’an dernier
– Écran externe très sensible

Subscribe To Our Newsletter

Get updates and learn from the best

Articles Récents

GTA 5
Jeux vidéo

GTA 5: Un DLC avec Trévor annulé !

Grand Theft Auto V (GTA 5) a été un véritable phénomène depuis sa sortie en 2013, devenant l’un des jeux les plus vendus de tous

Branchez-Vous

Restez informé sur toute L’actualité techno.

Branchez-vous est un producteur québécois de contenu portant sur tout ce qui se rapporte à la technologie, mettant l’accent sur l’actualité, les chroniques d’opinions, les bancs d’essai de produits et des sujets destinés tant aux technophiles qu’au grand public.