All time Branchez-vous Branche Toi BetterBe Nerds Carrières

Crash Bandicoot : 10 faits méconnus sur le marsupial star du jeu vidéo

Par Daniel Carosella – le dans Jeux vidéo

Longtemps pressenti pour être la mascotte de Sony, Crash Bandicoot aura finalement eu une vie en deux temps. Extrêmement populaire du temps de la PlayStation, le bandicoot hyperactif aura sombré dans l’oubli avant de revenir en force avec des versions remasterisées de ses premières aventures.  Or, à l’occasion de la sortie du jeu Crash Team Racing – Nitro Fueled, regardons ensemble la vie peu orthodoxe de cet animal orange virtuel à travers dix faits surprenants et méconnus ayant marqué son existence !

Crash n’était pas le Crash qu’on a toujours connu

Si Crash Bandicoot a toujours été pensé comme un marsupial, son design et même son nom ont fortement changé avant le lancement du premier jeu de la série. En effet, à l’origine, Naughty Dog a jonglé avec différentes idées, pensant en faire un bandicoot, un wombat et même un petit potorous. C’est finalement le design d’un bandicoot qui fut retenu.

Quant à son nom, Universal a voulu forcer Naughty Dog à baptiser son personnage Wuzzle the Wombat ou bien Ozzie the Otsel. Totalement mécontente, Naughty Dog a menacé Universal de laisser tomber le projet au milieu de son développement si l’un de ces deux noms et les designs s’y apparentant étaient retenus. Forcée de reculer, Universal a finalement accepté que Crash soit le nom final du héros de la série !

Un jeu inspiré par le derrière de Sonic !

L’une des principales sources d’inspiration pour Crash Bandicoot fut Sonic the Hedgehog. En fait, les développeurs de Naughty Dog étaient tellement de gros fans de la mascotte de Sega qu’ils ont commencé à imaginer ce que pourrait être un jeu Sonic en 3D. Le co-créateur de Crash Bandicoot, Andy Gavin, a un jour déclaré qu’un tel jeu aurait probablement fait en sorte qu’on aurait souvent regardé le derrière de l’hérisson. Ainsi, au départ, les développeurs de Naughty Dog appelaient leur projet Sonic’s Ass Game. Mignon !

Pourquoi Crash n’a pas de cou et est orange ?

Le design de Crash n’est pas totalement dû à des prouesses artistiques. En effet, il a aussi pour origine les limitations technologiques des années ’90.

Ainsi, en raison des gros polygones que générait la PlayStation, Naughty Dog a décidé d’étendre le visage de Crash et de ne pas lui donner de cou afin que les joueurs puissent bien voir ses expressions loufoques sur leurs vieilles télévisions cathodiques. Quant à sa couleur orange, Naughty Dog devait trouver une couleur qui ne se mélangerait pas avec celles des environnements. C’est ainsi que le orange fut retenu, expliquant du même coup pourquoi il n’y a aucun niveau comportant de la lave dans le jeu original.

Crash Bandicoot : 10 faits méconnus
Crash Bandicoot dans toute sa splendeur

L’ennemi de Crash fut inspiré par une souris au gros cerveau

Le co-créateur de Crash Bandicoot, Jason Rubin, était un grand fan de la série animée Minus et Cortex. Si vous avez connu cette dernière, vous vous rappelez probablement que Cortex était une petite souris avec un énorme crâne.

C’est ce design qui a inspiré Rubin dans la création de l’ennemi juré de Crash, le Dr. Neo Cortex.

Un lien avec un tueur en série qui ne passe pas

La version japonaise de Crash 2: Cortex Strikes Back a dû être modifiée en raison d’une allusion à un tueur en série. En effet, lorsque Crash se fait écraser dans ce jeu, ses souliers ainsi que sa tête flottent jusqu’à ce que vous ressuscitiez.

Au Japon, cette scène n’a pas passé puisqu’elle faisait référence à Tsuomu Miyazaki, un effroyable tueur en série pédophile, cannibale et nécrophile qui a notamment mangé les pieds et les mains de l’une de ses victimes.

Aku Aku est inspiré d’un restaurant !

Aimez-vous le personnage d’Aku Aku, soit le masque suivant Crash dans ses aventures ? Eh bien, les origines de ce personnage sont assez peu orthodoxes ! En effet, Aku Aku fut inspiré par les têtes géantes qu’on retrouvait dans le restaurant Aku Aku situé à proximité des studios de Naughty Dog à Boston. Or, aujourd’hui, on ne peut plus voir la source d’inspiration de cette tête flottante, le restaurant ayant fermé ses portes puisque la nourriture qui y était servie était peu ragoûtante !

La petite amie de Crash fut inspirée par Pamela Anderson

La sex-symbole Pamela Anderson fut une grande source d’inspiration pour la création de nombreux personnages aux formes voluptueuses, incluant la petite amie de Crash. En effet, dans le jeu original, Crash devait sauver sa splendide petite amie Tawna des griffes de Neo Cortex.

Or, Sony n’a pas apprécié les formes avantageuses de la bandicoot si bien qu’elle a forcé Naughty Dog à complètement revoir son apparence. Toujours mécontente du travail de Naughty Dog, le studio a finalement décidé d’éliminer Tawna des autres aventures de Crash. Ainsi naquit Coco, la soeur de Crash qui est venue remplacer la bombe sexuelle qu’était la copine du bandicoot !

Les caisses de Crash Bandicoot sont dues aux limites de la PlayStation

Les caisses que détruit Crash dans ses aventures sont devenues une marque de commerce de cette dernière. Or, il n’en fut pas toujours ainsi. En effet, durant le développement du jeu, les développeurs se sont rendus compte qu’il y avait énormément d’espaces vides dans les niveaux. Pourquoi ? Parce que la PlayStation était incapable de produire un grand nombre d’ennemis à l’écran. Qui plus est, lors de tests, Naughty Dog s’est rendue compte que les casse-tête étaient beaucoup trop faciles pour les joueurs.

Faisant d’une pierre deux coups, le studio a décidé d’inclure des caisses à détruire dans les niveaux. Non seulement cela remplissait les espaces vides dans les tableaux, mais les caisses ajoutaient aussi un beau défi à l’aventure !

À noter que la première caisse du jeu original fut créée puis intégrée en janvier 1996, soit neuf mois avant le lancement du jeu final.

La bande sonore de Crash Bandicoot a failli ne jamais voir le jour

La musique du tout premier Crash Bandicoot a failli ne jamais exister. Effectivement, cette bande sonore regroupant une variété d’instruments fut créée à la toute dernière minute car Naughty Dog avait une toute autre idée pour la musique du jeu.

À l’origine, la bande sonore de Crash Bandicoot devait être une cacophonie regroupant des bruits d’oiseaux, des klaxons, des grognements et même des flatulences ! Difficile d’imaginer ce que cela aurait donné…

Crash Bandicoot est à l’origine de la difficulté dynamique

Aujourd’hui, les jeux adaptant leur difficulté aux prouesses des joueurs ne sont pas rares. Or, en 1996, ils étaient inexistants. Crash Bandicoot, reconnu pour sa difficulté, fut un pionnier en la matière en ce sens que les grands défis qu’il proposait furent atténués d’une façon jamais vue dans ses suites.

Ainsi, pour les autres jeux de la franchise, Naughty Dog a introduit un système connu sous le nom de Dynamic Difficulty Ajustment. En outre, les joueurs qui avaient plus de difficulté obtenaient plus de points de santé et davantage de points de sauvegarde. Ce concept fut repris dans une panoplie de jeux jusqu’à aujourd’hui !

Dernière mise à jour le 2019-07-24 at 02:29 / Liens affiliés / Images de l'API Amazon Partenaires

Les dernières nouvelles

Google veut acheter votre visage pour 5 $ en carte-cadeau

Google veut acheter votre visage pour 5 $ en carte-cadeau

Matthieu Carlier -
Tinder se passe de Google Play, comme Spotify et Netflix

Tinder se passe de Google Play, comme Spotify et Netflix

Branchez-vous -
Huawei aurait aidé à installer un réseau mobile en Corée du Nord

Huawei aurait aidé à installer un réseau mobile en Corée du Nord

Branchez-vous -

Plus de jeux vidéo

Des Nintendo Switch offertes aux passagers d’un avion

Des Nintendo Switch offertes aux passagers d’un avion

Branchez-vous -
10 bonnes (et moins bonnes) séries animées tirées de jeux vidéo

10 bonnes (et moins bonnes) séries animées tirées de jeux vidéo

Daniel Carosella -
FIFA 20 : la Juventus Turin absente du jeu

FIFA 20 : la Juventus Turin absente du jeu

Matthieu Carlier -

Populaires

Instagram inondé de photos d’une ado égorgée, la communauté se mobilise

Instagram inondé de photos d’une ado égorgée, la communauté se mobilise

Branchez-vous -
Bug lors de Prime Day d’Amazon : du matériel photo coûtant 13 000$ vendu 94$

Bug lors de Prime Day d’Amazon : du matériel photo coûtant 13 000$ vendu 94$

Matthieu Carlier -
SpaceX : nouvel échec, la fusée StarHopper part en fumée

SpaceX : nouvel échec, la fusée StarHopper part en fumée

Branchez-vous -

Daniel Carosella

Passionné de jeux vidéo depuis une trentaine d'années, Daniel est chroniqueur en jeux vidéo depuis plus de 21 ans. Il a commencé sur Quebec64 puis sur JeuXpress.ca avant de devenir rédacteur en chef de HardGamers.com jusqu'à la fermeture du portail. Depuis 2010, il collabore au magazine AffairesDeGars en tant que chroniqueur, en plus de participer au podcast Réalité Augmentée.Diplômé en criminologie, Daniel est aussi intervenant psychosocial dans la vie de tous les jours. S'il est conscient qu'il ne peut sauver le monde, il essaie tout de même d'aider le maximum de personnes entre deux parties de jeux vidéo !