Destiny 2 Lightfall, à trop en promettre, Bungie finit par décevoir

Sorti depuis 3 semaines, Destiny 2 Lightfall est en train de diviser les joueurs et à raison. Si le jeu introduit nombre de nouveaux éléments, en avoir trop promis côté histoire a généré une attente plus que démesurée, retour de bâton pour Bungie ?

 

Cette nouvelle année de Destiny 2 semblait très bien partie avec Lightfall. Comme toujours, nous avons droit à un nouvel environnement, en l’occurrence la ville de Neomuna située sur Neptune, de nouveaux équipements, de “nouvelles” activités, une nouvelle subclass assez incroyable, mais qui divise la communauté, et bien sûr un nouveau raid est arrivé et qui a demandé son pesant de patience pour en venir à bout lors de sa mise en ligne.

Avant d’entrer dans le vif du sujet, saluons l’arrivée du système de recommandation des joueurs. Encourager à attribuer des points de récompense qui comptent dans votre renommée lorsque vous en recevez est une excellente idée! Les comportements toxiques que l’on retrouvait dans les matchmaking tels que les coups d’épaules ou d’épées pour sortir un allié de la map ont disparu. Désormais, c’est un concours de qui réanimera l’autre en premier ou l’aidera à trouver son chemin.

Une histoire qui divise

 

Je me suis plongé avec plaisir dans la campagne solo à légendaire de Destiny 2. Commençons par le meilleur, l’action est soutenue du début à la fin! Si vous vouliez de la difficulté vous allez être servis, Lightfall s’avère généreux en combats jusqu’au final. Une fois que vous l’aurez terminé, vous éprouverez un véritable sentiment de triomphe. Bien sûr, cela ne vaut que pour le niveau légendaire et de le jouer solo. À normal, vous roulerez dessus en moins de trois heures, et il est bien plus facile en coop à légendaire

Mais alors, qu’est-ce qui ne va pas dans cette campagne ? Eh bien, si la campagne a déçu, c’est parce que Bungie en avait promis beaucoup. Entre l’arrivée des pyramides dans la périphérie de la Terre et surtout le Traveller s’ouvrant pour la première fois pour tirer un rayon dans la bande-annonce, nous allions enfin avoir des révélations sur cette entité présente depuis le début de Destiny. Finalement, rien de tout ça! Presque toutes les révélations de l’histoire se trouvent dans la bande-annonce, de quoi frustrer ceux qui attendaient quelque chose. Bien sûr, celle-ci se prolonge un peu avec les missions hebdomadaires de la Reine et de grosses révélations sur Amanda Hollyday, mais c’est tout.

Il va falloir comme souvent se tourner vers le Lore de Destiny pour en apprendre plus et il est vrai que de ce côté, les scénaristes ont disséminé des révélations comme le pourquoi l’arrivée de la Hive sur la Lune. Mais voilà, lire le Lore de Destiny aussi intéressant soit il ne concerne que les plus acharnés, les autres pourront se tourner vers les sites en lignes qui expliquent le Lore à l’image de Play Box pour la communauté francophone.

 

Ce surpuissant Strand qui divise

 

La nouvelle doctrine, Strand, est vraiment surpuissante. La possibilité de s’élancer dans les airs vers des zones élevées ou contre ses ennemis est vraiment bluffante. Comme toujours, les contrôles ont été extrêmement bien pensés, tandis que les éléments permettant d’enrichir la doctrine sont nombreux. Et c’est là que le jeu divise. Divers build basés sur le strand sont tout simplement trop puissants, par exemple pour vous donner une idée. J’ai farmé cette nuit un lost sector à Master pour les nouveaux bras exotiques du Warlock avec mon build permettant de recharger très rapidement mes grenades strand. Résultat : les ennemis les plus puissants étaient suspendus en permanence, incapables de me tirer dessus. Cela peut-être certes amusant, mais pour la difficulté, on repassera. D’un autre côté, malgré la puissance du strand, réussir les activités les plus difficiles comme la mission Vexcalibur à Master demandera une grosse dose de coordination, surtout si comme moi vous le faites en coop à deux et underlevel. Donc oui, Strand est puissant, mais cela ne vous empêchera pas de mourir, dans les hautes activités, mais pour les activités normales et même difficiles, il permet de nettoyer une salle un peu trop rapidement. D’un autre côté, si vous vous équipez d’un Osteo Striga et d’une Forbearance avec explosive light, vos dégâts seront aussi dévastateurs, donc oui Strand est puissant, si l’on commence à nerfer cette doctrine, il va également falloir se préoccuper du titan feu, du hunter cryo ou du warlock Stasis dont les doctrines sont également dévastatrices.

Un endagme qui demande sa dose de farm

 

Une fois l’histoire finie, c’est le moment d’entrer réellement dans Destiny 2. Au-delà des habituelles nouvelles missions pour les quêtes exotiques, on retrouve des Battleground dans de nouveaux environnements, deux nouveaux assauts, de nouvelles missions hebdomadaires, un mode qui demande à repousser une invasion dans Neomuna, et  bien sûr le Gambit et le PVP.

 

Le farm a été allégé en ce qui concerne les assauts et les nightfall. On regrette cependant qu’un niveau de difficulté ait disparu dans les nightfall, et qu’il ne soit pas possible d’avoir du matchmaking dans les activités élevées. S’il est normal de devoir communiquer à GrandMaster ou dans un raid, une nightfall d’un niveau inférieur, même à Master, n’est pas si compliquée et peut se faire sans micro. C’est un gros problème, car si vous n’avez pas de clan ou un LFG, ces activités sont fermées pour les joueurs solo.

Autrement, développer le strand et aller acheter tous les fragments va vous demander une grosse dose de farm. C’est un peu dommage de côté, on aurait aimé quelque chose de plus équilibré.

 

Le PVP a enfin reçu sa mise à jour mettant en relation les joueurs selon leur niveau et c’est très bien. L’ancien matchmaking était devenu abusif et complètement inintéressant avec des niveaux bien trop disparates. Plus équilibré ce PVP risque de plaire, d’autant plus que ce principe a été poussé jusqu’en Osiris. On ne tombe plus face à une équipe en y allant solo, le jeu vous matche contre des équipes où les joueurs sont également solo, ce qui vous permettra d’aller chercher bien plus facilement le flawless.

 

Un raid superbe, mais facile

 

Comme chaque année, le raid a été le moment pour les meilleures équipes de le réussir lors de son lancement en étant underlevel. Si l’on a pu voir des voix s’élever sur le fait que la période de 24 heures a été portée à 48, les journalistes et streamer qui se plaignent oublient qu’ils sont payés à jouer et que de nombreux joueurs de Destiny ne peuvent pas prendre off leur vendredi. Donner deux jours permet enfin de ne pas pénaliser les personnes qui devaient jusque-là faire un choix entre leur travail/famille et Destiny.

Du côté du raid, je me suis occupé du gros démobage et quelques mécaniques lors du day one et je dois vous avouer que le démobage m’a semblé facile. Il est vrai que j’avais fait la mission Vexcalibur à Master la veille pour me préparer, mais à titre d’exemple les 3e niveau du Vow of the Disciple day one était bien plus difficile. En retournant dans le raid à normal, celui-ci en devient très facile. En tout cas, il oblige à apprendre de nouvelles mécaniques, et je suis impatient de le jouer à Master avec les challenges.

 

 

 

Il reste le roi, mais pour combien de temps ?

 

Si Lightfall apporte son lot de nouveautés, avoir axé la présentation du jeu sur la promesse de révélations a été une mauvaise idée de la part de Bungie, surtout que le scénario de la campagne ne nous apprend pas grand-chose. Pire, alors que celui-ci aurait pu s’attarder sur l’histoire et la création des Cloud Striker, le jeu nous ballote d’une place à une autre durant les 10-12 heures que prend cette campagne en prenant son temps.

D’un autre côté le endgame offre toujours de nombreuses activités, tandis que le strand est parfois vraiment grisant à jouer. Le raid est bien sûr toujours aussi fun et surtout incroyablement magnifique. Les nouvelles mécaniques vont demander de s’y habituer, et les armes sont puissantes. Au final, Distiny 2 Lightfall apporte des nouveaux éléments, mais le scénario de l’histoire principale est assez décevant. Les nouveaux joueurs qui ont du mal à comprendre cet univers qui regorge de richesse vont être encore plus perdus, tandis que les vétérans qui attendaient plus de révélations sont déçus. Cependant, l’arrivée du Témoin et ce qui se passe actuellement pourrait nous faire croire que nous sommes proches du dénouement de ce combat entre la Lumière et les Ténèbres et que Bungie a tout simplement fait durer le plaisir. C’est un peu dommage, car en axant le scénario sur des révélations comme nous en avions eu dans l’excellent Witch Queen, Bungie aurait pu bien mieux s’en tirer.

 

En termes de contenu, Destiny 2 Lightfall reste un jeu énorme. Comme toujours, ses contrôles parfaits et sa jouabilité mélangeant armes et pouvoir écrasent des concurrents comme Warframe et lui assurent une avance confortable, mais pour combien de temps encore ?

 

Plus 

Beaucoup d’activités

Strand

Jouabilité toujours aussi unique

Le système de recommandation

PVP plus équilibré

 

Moins

Scénario bancale qui nous en apprend peu

Pas assez de matchmaking pour les activités comportant un tantinet de difficulté et pour les quêtes

Répétitif à la longue, mais c’est le principe

Manque d’explication et de mise en situation pour les nouveaux venus

 

4/5

 

 

 

 

 

Subscribe To Our Newsletter

Get updates and learn from the best

Articles Récents

Dragon Age 4
Jeux vidéo

Dragon Age 4: Une sortie anticipée?

Les passionnés de Dragon Age retiennent leur souffle. Dragon Age 4, alias Dreadwolf, pourrait bien pointer le bout de son nez plus rapidement que prévu

Hogwarts Legacy 2
Jeux vidéo

Un Hogwarts Legacy 2 en préparation?

Avalanche Software, le studio derrière le succès de Hogwarts Legacy en 2023, semble se pencher sur son prochain grand projet. En effet, une récente offre

Branchez-Vous

Restez informé sur toute L’actualité techno.

Branchez-vous est un producteur québécois de contenu portant sur tout ce qui se rapporte à la technologie, mettant l’accent sur l’actualité, les chroniques d’opinions, les bancs d’essai de produits et des sujets destinés tant aux technophiles qu’au grand public.