L’offre francophone de Netflix est-elle en péril?

Vidéo sur demande

Québec Exclusif

En service au Canada depuis 4 ans, Netflix ne semble pas être sur le point d’améliorer son offre de contenu francophone. La situation s’est même détériorée.

Sans contredit le joueur le plus important quand vient le moment d’aborder le sujet de la vidéo sur demande, Netflix compterait plus de 50 millions d’abonnés dans plus de 40 pays. Mais le service de télévision par contournement a beau avoir promis de développer son offre en français lors de son entrée sur le marché canadien en 2010, les francophiles au pays doivent toujours se contenter d’une centaine de films dans la langue de Molière.

«Nous allons continuer d’intégrer à notre catalogue des téléséries en anglais et en français simultanément et de fournir des sous-titres, qui ont toujours connu plus de succès sur le service.»

Sans compter que nous apprenions le mois dernier que le doublage québécois de la série House of Cards n’avait pas été renouvelé pour sa troisième saison.

«Compte tenu de la faible demande pour le doublage canadien-français de séries télévisées, nous avons pris la décision de ne pas poursuivre cette pratique», a déclaré à Branchez-vous Anne Marie Squeo, directrice des communications corporatives de Netflix. «Nous allons continuer d’intégrer à notre catalogue des téléséries en anglais et en français simultanément et de fournir des sous-titres, qui ont toujours connu plus de succès sur le service.»

Bien qu’il sera possible de regarder la version doublée en France de la télésérie, les voix de Jacques Lavallée et d’Anne Dorval n’accompagneront pas les personnages Frank et Claire Underwood à la sortie de la prochaine saison.

Devant la situation, il est important de souligner que le CRTC demeure impuissant. Comme le rappelait justement Squeo en septembre dernier, alors que Netflix refusait de remettre de l’information stratégique sur ses clients à l’agence, «les ordonnances du CRTC ne s’appliquent pas à nous en vertu des lois canadiennes sur la radiodiffusion».

Des productions québécoises désertent Netflix

En septembre dernier, Radio-Canada apprenait que l’arrivée de Netflix en France n’apporterait pas plus de contenus francophones au Québec. L’entreprise avait toutefois voulu rassurer sa clientèle.

netflix

«Netflix s’est engagé à offrir un contenu canadien aux utilisateurs. Le meilleur exemple est la belle relation qui se développe avec la CBC ainsi que l’entente avec Radio-Canada pour offrir du contenu canadien en français», avait alors déclaré un porte-parole de Netflix Canada.

Aujourd’hui, à l’exception de Laurence Anyways de Xavier Dolan (dont les sous-titres anglophones sont intégrés dans l’image), le catalogue de Netflix ne semble comprendre aucun contenu québécois.

Vous vouliez regarder Les Parent, La Galère ou Les Invincibles? Bien que ces téléséries étaient bel et bien offertes sur Netflix il y a encore quelques semaines, elles ont récemment été retirées du catalogue. Par conséquent, tout porte à croire que la «belle relation» entre Netflix et Radio-Canada ne s’est pas développée comme prévu.

Netflix n’a pas voulu commenter la question des licences d’exploitation de ces téléséries.

Deux solitudes

Tout compte fait, si vous désirez avoir accès à la fois à du contenu anglophone et francophone, vous devrez songer à payer pour deux abonnements.

Difficile de ne pas faire de lien avec ICI TOU.TV, le service de télévision par contournement de Radio-Canada, dont l’offre de contenu francophone est exponentiellement plus étoffée que celle de Netflix. D’ailleurs, rappelons que les 3 téléséries québécoises citées plus haut ont toutes été télédiffusées sur les ondes de la société d’État.

Alors que La Galère est offerte exclusivement aux abonnés payants d’ICI TOU.TV, seule la septième saison de la télésérie Les Parent est offerte sur le portail à l’heure actuelle (les saisons antérieures sont toutefois accessibles aux abonnés du Club Illico). Les Invincibles brillent par leur absence.

Tout compte fait, si vous désirez avoir accès à la fois à du contenu anglophone et francophone, vous devrez songer à payer pour deux abonnements.

  • Alexandre Rodrigue

    Rien ne nous sert mieux que le bon vieux club vidéo. Je suis peut-être extrême, mais j’invite ceux qui veulent du contenu français de se tourner vers les services qui les offrent. Une autre option serait de donner plus de pouvoir au CRTC pour obliger Netflix à se plier aux règles des radiodiffuseurs.

    Pour l’instant, je préfère passer ne pas trop les encourager. Mon bon vieux câble et mes tonnes de blu-ray me satisfait pleinement.

  • Supreme Neptune God

    Alexendre Rodrique; donnez plus de pouvoir au CRTC en la matière n’aua aucun effet. Netflix laissera tomber le marché Canadien…

    Netfrlix en n’a rien a foutre des « Franco ». Les preuves sont la, il y a des milliers de « Franco » qui sont abonnés et qui consomme des titres Anglos.

    Je terminerai en disant que des alternatives existes mais elles ne sont pas toujours « Légales »

  • Alexis Rodrigue-Lafleur

    Et c’est sans parler de la difficulté de TROUVER le contenu francophone. Impossible de faire de recherche par langue (doublé ou non).

  • x2ezx

    La question, je veux-tu vraiment voir du contenu francophone???

  • Francois

    Netflix est en train de me perdre. Je croyais que cela viendrait avec le temps pour plus de contenus francophone, mais, faut croire que non. Même les films anglais, ne sont même pas sous-titré français. Je reste en région et le club vidéo de la place, n’offre pas toujours les films que je veux. Ah misère :)

    • Gilbert

      C’est très décevant je suis abonné depuis plus de 1 an. Peut-être depuis 2 ans. Je pensais que Netflix était bien parti pour se développer en français grrrrrr.

  • LORN

    MA QUESTION EST-CE QUE ,Y A SEULEMENT LA TELE SERIES QUI SONT PAS TRADUIT. LES FILMS Y SONT IL .!!!!!!

    • Kitkat

      Peu de film sont en français …

  • Julien M

    Trop de doublages tue le doublage, pourquoi il existe plusieurs doublage Français et Français Québécois pour des séries et films, ça sature le marché et ça coûte cher. 1 doublage suffirait je pense.

  • http://www.studioc1c4.com/ StudioC1C4

    Je suis abonné à Netflix depuis 2 ans. J’aime le concept, mais je suis forcé d’avouer que ce service ne me plaît plus, à cause des ententes avec les films doublés en France qui ne sont plus accessibles ici au Québec. Et étrangement, les films d’animations pour enfants en français eux sont plus nombreux. Donc finalement, lorsque je veux écouter un film « d’adulte » je dois revenir en arrière et aller au club vidéo. Comme quoi y en aura pas de facile! Mais, je suis un peu fâché contre Netflix France et ces producteurs chauvins sans qui tout ça n’aurait pas lieu.

  • Patrick Turcot

    Arrêter de dire que le doublage coûte chère et bla,bla,bla. Il y as plusieurs film sur Netflix que j’ai déjà louer et les traductions sont déjà fait en français. Netflix n’a qu’à mettre disponible dans son serveur et nous aurons accès au français. Un point ses tout.

  • Coldragon

    Puis ajouté des sous-titre au pire ? Sa coute rien et la plupart du temps ils sont dispo par des team non pro sur internet …