L’industrie du jeu vidéo se dirige-t-elle vers une plateforme unique?

One Console Future

Exclusif

Est-ce utopique d’imaginer que les fabricants de consoles pourraient, un jour, laisser leurs utilisateurs jouer en harmonie sur une seule et même plateforme?

Depuis que l’on est enfant, on aime jouer avec ses amis. Que ce soit aux voleurs et aux policiers, à construire des châteaux de sable, des cabanes ou toutes autres projections du monde réel dans un autre virtuel, dans nos têtes ou sur nos machines numériques.

Malheureusement, le capitalisme est passé par là. En matière de jeux vidéo, nous devons désormais fatalement choisir les amis avec lesquels on veut jouer en fonction des consoles avec lesquelles ils s’amusent. Rien de plus triste que de jouer seul, non? Mais il ne faut pas désespérer, tout cela va peut-être finir un jour grâce à l’uniformisation des machines et surtout des systèmes d’exploitation qui les gèrent.

Microsoft est-elle sur la bonne voie?

La semaine dernière avait lieu une conférence de presse présentant la nouvelle approche de Microsoft concernant son nouveau système d’exploitation, Windows 10. Gratuite pour les propriétaires de Windows 7 et 8.11, la nouvelle version de l’OS sera compatible avec toutes les plateformes de Microsoft, de la tablette à la Xbox One en passant par les PC, portables ou non, et évidemment les téléphones cellulaires.

xbox

Cette uniformisation aura pour premier effet que les joueurs sur PC pourront enfin jouer contre ou avec des joueurs sur Xbox One. L’exploit avait déjà été tenté à l’époque de la Xbox 360 en 2007, avec le titre Shadowrun, qui permettait pour la première fois à des joueurs de consoles de jouer avec des joueurs sur PC.

Malheureusement, avec des prix élevés – tant pour l’abonnement que le jeu lui-même – et une expérience multijoueur déficiente, les ventes atteignirent à peine 162 000 copies, dont seulement 12 000 sur PC. Par conséquent, le projet fut rapidement mis de côté.

En plus de la possibilité de jouer ensemble, Windows 10 permettra aux joueurs de consoles et PC de diffuser leurs parties sur une autre machine compatible avec le nouveau système d’exploitation. Espérons désormais que l’offre de jeux profitant de cette nouvelle technologie sera suffisante pour la voir perdurer et s’installer définitivement comme une norme.

Des consoles qui ressemblent de plus en plus à des PC et vice-versa

Si l’on observe l’évolution des machines au travers des générations de consoles et de PC, on remarque que les deux plateformes convergent de plus en plus vers des structures similaires.

Si l’on observe l’évolution des machines au travers des générations de consoles et de PC, on remarque que les deux plateformes convergent de plus en plus vers des structures similaires. Tandis que les consoles nécessitent désormais que l’on installe et mette à jour des jeux en les authentifiant au travers de serveurs sécurisés, les PC rétrécissent et veulent se faire une place dans notre salon, notamment avec l’apparition des Steam Machines.

Complexification des consoles, simplification des PC et prédominance du fameux nuage sont autant de symptômes laissant croire que l’on se dirige inévitablement vers des machines qui ne seront plus que de simples terminaux de consommation.

Toutefois, l’objectif ici n’est malheureusement pas de permettre aux joueurs du monde entier de jouer ensemble, peu importe leur plateforme de prédilection, mais plutôt de forcer des passages obligés afin de mieux contrôler l’expérience, et surtout l’entrée de revenus.

Le nuage, passage obligé de l’industrie du jeu vidéo?

playstationnow

Comme dans n’importe quel modèle économique, plus il y a d’intermédiaires, plus il y a une perte de revenus pour le créateur d’un produit avant qu’il n’atteigne son client. Un des premiers objectifs des services infonuagiques est donc de contrôler davantage, tant la distribution d’un produit ou d’un service que l’expérience qu’il procure au consommateur final. La beauté de la chose est qu’elle pourrait voir naître une plateforme commune dématérialisée qui autoriserait enfin les joueurs, autrefois séparés par leur choix de manufacturier, à partager leurs expériences virtuelles.

C’est un peu ce que Microsoft essaie de faire avec Windows 10 et Sony de son côté avec son service PlayStation Now. Si toutes les machines d’une même entreprise peuvent déjà fonctionner de concert, c’est officiellement un pas dans la bonne direction…

Mais le chemin est encore long

Malheureusement, même si des services comme Steam permettent d’acheter un titre et d’en profiter sur différentes plateformes (Windows, Mac, Linux, PS3 et PS4), ces différentes versions ne peuvent pas encore techniquement se parler. La volonté des manufacturiers de mettre de l’avant une expérience plutôt que du matériel sera bientôt une réalité appliquée par tous. Rien de plus simple que de vendre des abonnements à vos serveurs et d’éviter ainsi tout le côté physique, lourd et coûteux.

Alors un peu de patience. Bientôt, vous n’aurez plus à choisir quelle machine vous achetez, mais plutôt à quel service vous décidez de vous abonner. Espérons alors que ces services pourront réellement se parler et qu’enfin tous les joueurs de la planète puissent être virtuellement réunis, pour le meilleur et pour le pire.

  1. La mise à niveau de Windows 10 sera offerte gratuitement aux détenteurs d’une licence Windows 7 ou 8.1 pendant une période d’un an seulement.
  • CrazyMan5981

    Il faudrait déjà qu’ils arrêtent de penser pognon et toujours pognon quand ils créent quelque chose et qu’ils evitent les aberration du genre devoir avoir plusieurs plate forme pour avoir ses jeux et parfois même un jeu demande de lancer plusieurs plateformes en même temps pour jouer c’est vraiment du n’importe quoi et donc l’excès du délire total du capitalisme à l’extrême !

    Ensuite arrêter de prendre les cliente pour des poulets consommateurs à la c**, on est pas des machines à fric !

    Également, respecter leurs obligations pour les entreprises de fournir un système reseau sécurisé et quasi sans aucune faille surtout qu’ils on l’audace de nous faire payer le reseau alors qu’on paie déjà la connexion internet elle même !

    Ensuite, ne pas nous vendre non plus des consoles en kit (du genre c’est bridé à mort, ça peut pas lire les cd audio, etc etc ….).
    Leurs services de streaming payant on s’en balance nous ce qu’on veut c’est de la liberté d’action dans les appareils qu’on achète !
    On essaie de nous rebrider avec le mobile, les systèmes d’exploitation fermés, les appareils ultra bridés,etc… alors qu’on avait acquis une grande liberté avec l’informatique et les PC !

    Il n’y aurait pas du y avoir de la concurrence par les plates forme mais plutôt toujours entre les jeux, car actuellement ça devient vraiment du déraisonnable jusqu’à l’os !
    Entre les jeux dits « freemium » qui ne servent qu’à plumer vicieusement les consommateurs naïfs, le fait qu’on nous empêche de revendre nos jeux tellement ils auraient peur qu’on les revende au prix fort du fait qu’il n’y ait pas d’usure proprement dite, les jeux développés tous les ans qui ne valent rien du tout car trop vite fait donc pleins de bugs et pas du tout au point !

    Le jeux vidéo et son industrie ont trop basculé vers les capitalisme à outrance et le super mega profit….

    • Jonathan Caron

      Tout d’abord l’objectif premier d’une compagnie peu importe laquelle est de faire de l’argent et par le fait même créer des emplois. Si on est contre ce modèle, il vaut mieux déménager dans un endroit communiste ou ces enjeux n’ont pas lieux d’être

      Sans concurrence entre les pattes-forme ta console et tes jeux te couterait beaucoup plus cher. La concurrence c’est juste positif pour les prix, l’innovation et la diversité.

      Les consoles et les jeux coutent une fortune à développer et à publiciser alors pas surprenant que certain essai d’aller chercher des surplus ou ils peuvent. Les marges n’ont rien de scandaleuse dans cette industrie croit moi il y a d,autres domaine ou mon commentaire aurait été beaucoup plus nuancé :)

      Regarde juste le nombre d’intermédiaires entre le développeur et la boutique te vend ton jeux. Tout le monde veut sa part du gâteau….

  • Steve Rodrigue

    C’est une utopie! C’est comme de souhaiter un seul écosystème mobile. Trop d’argent et d’intérêts divergents sont en jeu.

    Chacun veut le beurre et l’argent du beurre.

    Même valve n’y arrive pas encore… Et pourtant, ils sont les mieux positionnés.

    • http://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      Personnellement, j’aime croire que ce n’est qu’une question de temps. Surtout pour Valve. Oui, Steam a un très fort soutien de sa communauté, mais c’est encore une plateforme TRÈS jeune…

  • CrazyMan5981

    Ils nous font profiter du cloud et nous bassinent de celui ci que quand ça les arrange sinon ils essaient de nous le faire oublier.
    Alors que acheter une fois le jeu pour plusieurs plate forme serait le plus judicieux pour nous !

    Le fait de devoir acheter plusieurs fois le même jeu me restera tjs en travers de la gorge ! On dirait presque qu’ils essaient de faire devenir ce phénomène une norme tout comme le dématérialisé ou le mp3.