Netflix cède un peu de place à YouTube et ses semblables aux États-Unis

Cord cutting

Alors que Netflix domine toujours le marché de la télévision par contournement, les cords cutters américains ont diversifié un peu plus leurs activités selon comScore.

Signe que le secteur de la vidéo sur demande sur la Toile est désormais plus mature aux États-Unis, les consommateurs ayant transité de la télédistribution conventionnelle à ce type de service en s’abonnant d’abord à Netflix semblent avoir adopté une nouvelle habitude : celle d’aller voir ce que l’offre de la concurrence.

De plus en plus d’internautes délaissent Netflix au profit de la concurrence.

C’est en effet ce que démontrent les plus récentes statistiques de comScore compilées en décembre dernier.

Plus de 49 millions de foyers, soit 53% des résidences américaines connectées et ayant un réseau Wi-Fi, ont accédé à au moins un service de télévision par contournement lors de cette période. Ils ont en moyenne visionné 2,2 heures de vidéo au quotidien réparties à travers 19 jours d’utilisation (sur un total de 31 jours).

En terme de taille d’audience et de fidélisation de la clientèle, Netflix demeure sans surprise roi et maître, occupant 75% des parts de marché avec un taux de fréquentation réparti sur 12 jours. YouTube de son côté se retrouve en deuxième position, occupant 53% des foyers connectés sur une moyenne de 8 jours d’utilisation. Amazon pour sa part a dû se contenter d’une audience représentant 33% du marché sur une moyenne de 6 jours de visionnement, tandis que la taille de l’audience de Hulu, significativement moindre à 17%, s’est démontrée plus fidèle, visitant le service sur une période de 9 jours – soit un niveau d’engagement plus élevé que celui de YouTube.

DEGChart1_2017_

À cela s’ajoute une troisième dimension : celle du nombre d’heures de visionnement par foyer, ce que représentent les cercles ci-dessus. En moyenne, les abonnés de Netflix ont regardé 28 heures de contenus en décembre, contre 47 heures pour ceux de Sling TV, le service de télévision par contournement dont l’offre est présentée comme un forfait télé conventionnel (mettant en vedette les plus importants réseaux) annexé à un service de vidéo sur demande. Celui-ci bénéficie d’un bassin d’utilisateurs beaucoup moins élevé, avec moins de 5% des foyers connectés, mais qui est très fidèle, ayant utilisé le service en moyenne pour une période de 11 jours.

Alors que 3 foyers sur 4 sont abonnés à Netflix, il est important de souligner que l’autre 25% ne consomme que des services concurrents. Plus de 30% de cette audience regarde YouTube et Twitch, alors qu’Amazon représente environ 23% d’entre eux, approximativement 17% en ce qui concerne Sling TV, et enfin 16% et 13% pour HBO Now et GO et Hulu respectivement.

DEGChart2_2017_

Toujours selon comScore, Amazon gagne du terrain par rapport à Netflix, notamment pas la popularité de sa plateforme Fire TV. Alors que plusieurs analystes ont évoqué une certaine saturation du marché pouvant nuire à la croissance de Netflix, on observe tout de même que 47% des foyers américains connectés à Internet ne privilégient toujours pas les services de télévision par contournement pour se divertir, et qu’il y existe par conséquent encore des opportunités pour ce secteur.

Il sera intéressant de voir comment cette tendance évoluera lors des prochains moins, compte tenu notamment du lancement de l’offre télévisuelle de YouTube TV, qui pourrait rapidement s’étendre dans la majorité des grands centres aux États-Unis.

  • Gumby

    Plus de 75% des streaming que j’écoute provient de YouTube, avec une moyenne de 1h30 par jour je dirais. Vimeo a beaucoup de contenu intéressant aussi. Un peu de replay provenant de la France via VPN et très peu pour le reste… Ça fait le tour dans mon cas. :)

    • http://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      En effet, Vimeo a beaucoup de contenus intéressants, mais je n’ai pas l’impression que la plateforme est efficace pour qu’un utilisateur y reste pendant des heures cependant.

      • Gumby

        Vrai. J’y vais tout de même aux deux ou trois jours et au bout du compte ça cumule en moyenne deux heures par semaine pour ma part. Un autre concept que j’aime bien, c’est Patreon, mais, bon, ça ne risque pas de se retrouver au top du comScore… :D