Windows 10 S ne permettra pas l’installation de Chrome ou Firefox

Sans Blink ni Gecko

Alors que Microsoft prête main-forte aux éditeurs d’applications pour adapter leurs logiciels afin qu’ils puissent être distribués par son Windows Store, une catégorie sera laissée derrière : les navigateurs web.

Dévoilé la semaine dernière, Windows 10 S est une déclinaison rationalisée du système d’exploitation de Microsoft conçue pour offrir une expérience rationalisée mettant l’accent sur la sécurité et les performances. On le retrouvera préinstallé cet été sur une foule d’ordinateurs portables destinés au marché de l’éducation, dont le nouveau Surface Laptop.

«Les applications qui parcourent le Web doivent utiliser les moteurs HTML et JavaScript appropriés fournis par la Plateforme Windows.»

Il se démarque toutefois par une contrainte plutôt imposante : seules les applications distribuées par Windows Store pourront y être exécutées. Si Microsoft offre des outils permettant de convertir une application conventionnelle afin qu’elle puisse être déployée par sa boutique, les critères d’exigibilité du Windows Store empêchent les navigateurs concurrents d’Edge de bénéficier de cette seule porte d’accès pour Windows 10 S, comme le soulève ce matin ZDNet.

«Votre application ne doit pas nuire ou porter préjudice à la sécurité des utilisateurs, ou à la sécurité ou aux fonctionnalités des appareils, du système ou de systèmes connexes, e ne doit pas pouvoir nuire aux utilisateurs ou à toute autre personne», mentionne Microsoft dans l’article 10.2 des Politiques du Windows Store. «Les applications qui parcourent le Web doivent utiliser les moteurs HTML et JavaScript appropriés fournis par la Plateforme Windows.»

Concrètement, cela signifie que le cœur de ce qui propulse Chrome et Firefox devra être identique à Edge si Google ou Mozilla se décident à convertir leurs navigateurs pour les distribuer via le Windows Store. En d’autres mots, dans ce contexte, Chrome et Firefox perdent leur ADN.

Un porte-parole de Microsoft a rappelé que les utilisateurs de Windows 10 S souhaitant plus de libertés dans la façon dont ils s’approvisionnent en applications pourront passer vers Windows 10 Profesionnel.

Ici comme ailleurs

Il est important de souligner que ce type de restriction n’est pas exclusif à Windows 10 S. D’autres écosystèmes d’applications, dont Chrome OS et iOS, exigent que les navigateurs exploitent le moteur de rendu et les interprètes JavaScirpt fournis par leur système d’exploitation, notamment pour des motifs de sécurité.

windows10s

C’est d’ailleurs la seule façon avec laquelle Google a pu offrir Chrome sur l’iPhone et l’iPad : l’application présente une interface familière et elle offre la synchronisation des favoris, de l’historique, des mots de passe et autres données attachées au compte Google de son utilisateur, mais sous un navigateur exploitant uniquement les composantes de WebKit, préconisées par Apple, rendant ainsi l’interprétation HTML et JavaScript par Chrome identique à Safari. Cette situation plutôt exceptionnelle est partagée par tous les navigateurs offerts sous iOS, dont Firefox et Opera.

Certes, la façon d’interpréter une page HTML en 2017 a bien changé. Les normes du W3C, l’organisme responsable de la standardisation du Web, sont mieux respectées, notamment par Microsoft avec Edge (contrairement à Internet Explorer).

Pour Microsoft, une plateforme qui restreint l’installation d’une diversité de moteurs web réduit par conséquent l’étendue de sa surface d’attaque.

Mais qui dit «moteur» dit «performances». À forces égales avec Edge, un navigateur tiers laissant derrière lui ses moteurs HTML et JavaScript pour les remplacer par EdgeHTML et Chakra devra se démarquer autrement que par sa vitesse.

Aux yeux de Microsoft, une plateforme qui restreint l’installation d’une diversité de moteurs web, des vecteurs populaires auprès des créateurs de maliciels, réduit par conséquent l’étendue de sa surface d’attaque ou son potentiel de vulnérabilité. L’argument d’une sécurité accrue n’est donc pas totalement farfelu ici.

On peut néanmoins voir la chose différemment : la découverte d’une vulnérabilité critique dans un moteur commun affectera aussitôt l’ensemble des internautes de Windows 10 S, qu’ils soient fidèles à Edge ou à n’importe quel autre navigateur.

Reste à voir maintenant si Microsoft parviendra à attirer une masse critique d’utilisateurs suffisamment importante pour que Google, Mozilla et compagnie acceptent les conditions du Windows Store.

  • Alain Roy

    Well, je trouvais leur nouveau portable intéressant mais il vient de prendre une débarque solide.

    • http://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      Il faudrait vraiment que j’écrive en caps qu’IL SERA POSSIBLE DE PASSER À WINDOWS 10 PROFESSIONNEL ET DE NE PLUS AVOIR CETTE RESTRICTION.

      • Alain Roy

        mais du coup, ils vont ralentir leur système qui sera enfirouapé de cossins ?

        • http://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

          Ils ouvrent la porte à ça, oui. J’ignore à quel point Windows 10 Professionnel vient avec un poids à cet égard, mais j’imagine qu’il y a toujours moyen de réduire l’ingérence de logiciels inutiles imposés par Microsoft.

    • DJ

      Est-ce que les ChromeBook sont aussi pire alors qu’on peut pas avoir Microsoft Edge ???

  • Pascal B

    Well, Google, pour ne siter que lui, fait exactement la même chose avec son ecosystème…ChromeOS se restreint aux application du Playstore Google. De même Google s’est appliqué à interdire l’utilisation de son excellent Chromecast ailleurs que sur Android (Exception faite des systèmes de table). Au final, c’est de bonne guerre, et si personne ne trouve rien à redire sur les pratiques de Google, pourquoi s’en offusquer pour Microsoft ?

    • http://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      «Il est important de souligner que ce type de restriction n’est pas exclusif à Windows 10 S. D’autres écosystèmes d’applications, dont Chrome OS et iOS, exigent que les navigateurs exploitent le moteur de rendu et les interprètes JavaScirpt fournis par leur système d’exploitation, notamment pour des motifs de sécurité.»

      • otaca

        votre propos (extrait) = « notamment pour des motifs de sécurité » laissez moi rire surtout pour prendre tout contrôle sur nos pc Firefox je l’utilise depuis la 1.0.4. (2002) 53.0.2 aujourd’hui et j’ai jamais eu de problème de sécurité ne me dites pas que vous y croyez !!! Je me roule par terre tellement c’est drôle (si je peux j’ai passé l’aspirateur hier)

        • http://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

          L’idée de réduire l’étendue de la surface d’attaque de Windows 10 S pour des motifs de sécurité est tout à fait logique. Vous confondez celle-ci avec la compétence de Microsoft de fournir des moteurs HTML et JavaScript sécuritaires, ce qui est complètement un autre débat.

    • Chris H

      Il y a des navigateurs web independents disponibles sur le Google Play Store, mais c’est forcement pas le cas avec le Windows Store. Donc il y a une difference subtile.

  • Mark LeGrand

    Qui vas perdre sont temps a utiliser Windows 10 S

    • Guillaum

      Toutes les personnes qui s’en sacrent et qui présentement utilisent encore internet Explorer avec 3 pouces de Taskbar dans le haut sans se rendre compte que c’est pas normal!
      Ceux pour qui ça compte vont toujours trouver un moyen pour utiliser leur machines d’une façon qui leur convient.

    • otaca

      personne je confirme ou alors y sont trop « c… »

  • Me

    HA ben on vas changer pour autre chose que windows
    y commence a trop
    a nous faire chier avec leur mots « SÉCURITÉ » pour son « Windows Store »
    pour encore nous faire payer toujours plus !! je roule avec firefoxe
    parceque c’est le meilleur et il veulent l’empecher sur le prochain win
    10 s tu vien de signé ton arret Microsoft !!

  • Lucky Luke

    Voilà ou Microsoft veut en venir à long terme.
    Il y aura la version S de Windows gratuite pour le grand public et la version Pro ($) pour les autres.

    • otaca

      la version s ne sera pas gratuite aucune ne l’est d’ailleurs mais à très
      bas cout (environ 2 fois moins cher) 88euros en moyenne avec le pc
      portable contre 179euros seul (DVD+ clé) et pourquoi du fait que les logiciels comme les O.S. sont des programmes sous licence et sont séparés du matos (l’ordi portable ici) notamment pour la comptabilité 607 achat de marchandises (le matos) 604 achat de prestations divers (les logiciels) rien n’est gratuit chez Microsoft sinon ça se saurait (surtout chez les pro) hormis les mises à jour de système (uniquement pour les particuliers) exemple de win7 win8.0 ou 8.1 vers 10 (la plupart en ont eu l’amère expérience alors qu’ils ne le voulaient pas)

  • Vincent

    Payer, payer et payer, pour toujours moins! C’est le sentiment que j’ai avec Microsoft, Apple et Google. Faite comme moi passée à GNU/Linux et en option l’ordinateur vieilli mieux dans le temps.

    • Gumby

      Tiens je me demandais quand est-ce que le troll de Linux laisserait un commentaire..
      Ça été long, mais on l’a eu! :D

  • http://dfstorm.tk/ Gabriel Genois

    C’est rien de différent des autres « Nouveaux » systèmes. C’est la convergence. Apple, Google.. et Maintenant Microsoft. Vive linux ;) En plus d’avoir les nouvelles fonctionnalités avant les autres, c’est gratuit et ça nous respecte (GNU) :D C’est rendu plus facile passer à Linux qu’a windows 10 quand on arrive de windows 7 :P Et steam est dispo :D (pour les gamers :D)

    Note: Ce commentaire était pour celui qui traitait de « troll » le « pro linux ». Rendu à un point, Faut bien l’admettre que pour une vaste majorité des utilisateurs qui utilisent juste un navigateur (comme google chrome), du traitement de texte pour l’école et les finances et des jeux occasionnel sous steam… c’est pas mal rendu une bonne option quand ton ordi te tanne (google l’aura compris avec chromeOS) ^^ Et même si t’aime pas, ça t’aura rien coûté l’essayer et rien changé sur ton ordi (live cd/usb).

  • Simon Dupont-Blais

    N’importe quoi. C’est tellement pas vrai.

    • http://branchez-vous.com/ Laurent LaSalle

      Avez-vous lu l’article, ou réagissez-vous simplement au titre? Tout est pourtant clairement expliqué, et la seule façon pour Google et Mozilla d’offrir leurs navigateurs dans le Windows Store est d’utiliser les moteurs EdgeHTML et Chakra. C’est écrit noir sur blanc dans les politiques de Microsoft.

  • FrankieSab

    Pas tout à fait vrai. Microsoft permet d’encapsuler des applications Win32 dans le marché, donc Google ou Modzila pourraient décidé de le faire.

  • Rene Grondin

    Et voila c,est pas pour rien qui a de plus en plus de personne sur Ubuntu.