Google fait l’acquisition du studio derrière Job Simulator

Surprise!

Owlchemy Labs, le jeune studio américain qui s’est démarqué avec ses jeux conçus pour la réalité virtuelle, a officiellement rejoint aujourd’hui la grande famille de Google.

Par cette transaction, dont les détails n’ont pas été révélés publiquement, Google renforcit ainsi sa présence plutôt modeste dans le secteur du jeu vidéo.

Bien qu’il y a fort à parier que le savoir-faire d’Owlchemy Labs, fort des succès de Job Simulator et Rick and Morty : Virtual Rick-ality, pourra bénéficier à l’équipe derrière la plateforme Daydream, le studio d’Austin au Texas insiste sur le fait que cette nouvelle ne signale aucunement le retrait de ses projets destinés aux autres plateformes.

«Owlchemy continuera de créer du contenu VR de haute qualité pour des plateformes telles que le HTC Vive, l’Oculus Touch [les manettes de l'Oculus Rift] et le PlayStation VR», précise Owlchemy sur le blogue de son entreprise. «Cela signifie que nous continuerons à concentrer nos efforts sur l’interaction avec les mains et des expériences utilisateurs de haut calibre, comme l’a démontré Job Simulator

La reconnaissance et l’interaction avec les mains sont d’ailleurs au centre des mécaniques de jeux d’Owlchemy. Tandis que le casque de réalité virtuelle de Google soutenu par les téléphones Android s’est démarqué de la concurrence en incluant une manette pointeur, sur cette plateforme, l’autre main manque toujours à l’appel. Il sera alors intéressant de voir comment les choses évolueront à ce niveau si jamais Google invite sa nouvelle filiale à adapter ses créations à sa plateforme.

Cela dit, il ne faut pas non plus perdre de vu que Google est loin d’être une entreprise qui réserve sa gamme d’expériences liées à la réalité virtuelle à ses propres produits. YouTube VR se retrouve presque partout, tout comme des déclinaisons de Google Earth et son application artistique Tilt Brush.

En ce sens, c’est un peu comme si Google venait d’acquérir l’équivalent, à beaucoup plus petite échelle, de Mojang, le studio suédois derrière le phénomène qu’est Minecraft, devenu propriété de Microsoft en 2014. Et cette filiale du fabricant de la Xbox One travaille pourtant à adapter Minecraft pour la Nintendo Switch.

On imagine que Google mentionnera quelque chose au sujet d’Owlchemy la semaine prochaine dans le cadre de Google I/O, le rendez-vous annuel de sa communauté de développeurs.