All time Nerds BetterBe Carrières

La Galaxy Note 8.0 de Samsung

Par François Dominic Laramée – le dans Actualités
Samsung nous propose une tablette de milieu de gamme idéale pour la prise de notes. Mais saura-t-elle satisfaire tout type de clientèle?

J’ai récemment eu l’occasion de tester la tablette Galaxy Note 8.0 de Samsung, en version LTE. Un produit de bonne qualité, qui saura satisfaire une clientèle très mobile, mais peut-être un peu trop cher par rapport à ses concurrents directs pour s’attirer les faveurs du grand public.

Évitez la navigation web LTE avec un écran rétroéclairé au maximum lorsque vous êtes loin de votre câble de recharge : elle m’a coûté plus de 20% de ma capacité en une heure. Mais c’est un conseil qui s’applique à presque tous les appareils mobiles, n’est-ce pas?

Design

Ce qui distingue la Galaxy Note 8.0 des Galaxy Tab, c’est bien sûr la présence d’un stylet, qui s’insère dans une fente située dans le coin inférieur droit de la tablette. Peut-être trop bien d’ailleurs, parce qu’extraire le stylet de sa niche n’est pas toujours de tout repos; attention aux ongles retournés si vous allez trop vite. Notez aussi que la tablette s’allume automatiquement quand on sort le stylet.

Autrement, la Galaxy Note est une tablette Samsung. Si vous en avez vu une, vous les avez toutes vues. Il suffit de dire que le design est fonctionnel, avec des boutons et des fentes d’expansion bien placées, que le boîtier en plastique n’est pas très enthousiasmant, et que la caméra arrière est un peu trop protubérante pour la tranquillité d’esprit du propriétaire.

Caractéristiques techniques

  • Processeur Exynos 4412 quadricœur cadencé à 1,6 GHz
  • Écran de 8 pouces d’une résolution de 1 280 x 800 pixels (189 ppp)
  • Système d’exploitation : Android 4.1.2 (Jelly Bean)
  • Caméra principale : 5 mégapixels
  • Caméra frontale : 1,3 mégapixel
  • Mémoire vive : 2 Go
  • Capacité de stockage : 16 Go ou 32 Go, lecteur de carte Micro SD
  • Dimensions : 210,8 x 135,9 x 7,95 mm
  • Poids : 338 grammes

Matériel

Le processeur Exynos n’a pas le tonus des meilleurs Snapdragon, mais il fait amplement le boulot. Vous n’aurez pas à vous en plaindre.

Pour le reste, on peut qualifier les composantes de la Galaxy Note 8.0 de milieu de gamme, mais un milieu de gamme satisfaisant pour un appareil conçu pour une clientèle spécialisée. L’écran ne révolutionne rien, mais il est brillant et ses angles de visionnement sont plus qu’acceptables pour un utilisateur seul. Quant à la caméra, elle livre des performances correctes pour l’usage relativement limité auquel elle est destinée. Rien pour écrire à sa mère, mais qui veut vraiment utiliser une tablette comme appareil-photo ou comme caméscope principal?

Logiciels intégrés

Plusieurs solutions pour la prise de notes viennent préinstallées avec la Galaxy Note 8.0. On peut notamment configurer l’appareil pour qu’un outil de type «note autocollante» démarre automatiquement quand on retire le stylet de son socle. Il y a aussi S Note, un logiciel de Samsung, et Awesome Note, une solution tierce.

S Note est l’outil le plus performant du lot, grâce à ses fonctions de reconnaissance automatique des caractères écrits au stylet et à sa capture de notes vocales. La reconnaissance de l’écriture est imparfaite, bien sûr, mais elle a tout de même dépassé mes attentes, surtout en français. Parfait pour le travail rapide.

Awesome Note quant à lui se distingue par sa polyvalence : on peut s’en servir comme calendrier, comme liste de tâches, pour créer des notes dessinées, et cetera, le tout organisé dans un seul écran. Il faut s’habituer à certains caprices de fonctionnement qui ne sont pas particulièrement compréhensibles, mais une fois que c’est fait, tout baigne.

Seul petit problème : ces outils semblent incapables d’échanger des notes entre eux, ou du moins, s’ils peuvent le faire, je n’ai jamais trouvé comment y parvenir. L’utilisateur moyen devra donc choisir la solution qui lui convient le mieux et s’y tenir.

Performances

Je n’ai jamais senti que je poussais la tablette à ses limites pendant mon test, mais il faut dire que j’ai orienté celui-ci vers le type d’usage auquel on destine un produit comme la Galaxy Note 8.0, qui n’est pas exactement conçu pour le jeu vidéo en 3D.

L’interaction entre l’écran et le stylet est absolument impeccable, et les applications auxquelles son propriétaire risque de faire appel le plus souvent fonctionnent sans anicroche.

La connectivité LTE sur le réseau de Telus, sur lequel j’ai testé l’appareil, livrait du contenu à une vitesse plus que satisfaisante.

Autonomie

On nous promet que la batterie de 4 600 mAh de la Galaxy Note 8.0 dure jusqu’à 14 heures, mais pour approcher de cette performance, vous devrez ménager votre monture. Évitez la navigation web LTE avec un écran rétroéclairé au maximum lorsque vous êtes loin de votre câble de recharge : elle m’a coûté plus de 20% de ma capacité en une heure. Mais c’est un conseil qui s’applique à presque tous les appareils mobiles, n’est-ce pas?

Avec un écran éclairé de façon plus modeste, vous n’aurez aucun mal à obtenir une journée d’utilisation normale de votre tablette. Si vous vous en servez surtout pour la prise de notes, pour prendre quelques photos et pour une consultation web occasionnelle, vous n’aurez pas besoin de la recharger plus d’une ou deux fois par semaine.

Points forts

  • Stylet très agréable à utiliser et bien intégré aux logiciels
  • Écran brillant
  • Bonnes performances

Points faibles

  • Prix élevé (579$) pour un appareil dont plusieurs composantes sont de milieu de gamme
  • Design fade

Le verdict

À 120$ de plus qu’un iPad mini de configuration similaire, et à plus du double du prix d’une Nexus 7 de seconde génération sans connectivité LTE, la Galaxy Note 8.0 constitue un produit intéressant pour les consommateurs spécialisés qui cherchent une tablette conçue pour la prise de notes et pour les déplacements fréquents. Le grand public, lui, peut obtenir un meilleur rapport qualité-prix ailleurs.

Design : 3,5
Performance : 4,5
Autonomie : 4
Prix : 2,5

Note finale : 3,5

Continuez votre lecture

Le Galaxy Note Edge de Samsung

Le Galaxy Note Edge de Samsung

Carl-Edwin Michel -
Le Galaxy Note 4 de Samsung

Le Galaxy Note 4 de Samsung

Alexis Le Marec -
Le Galaxy Note 5 de Samsung (MAJ)

Le Galaxy Note 5 de Samsung (MAJ)

Alexis Le Marec -
La Galaxy Tab S 8.4 de Samsung

La Galaxy Tab S 8.4 de Samsung

Alexis Le Marec -
Le Galaxy Note 7 de Samsung, le plus grand téléphone Android est-il le meilleur?

Le Galaxy Note 7 de Samsung, le plus grand téléphone Android est-il le meilleur?

Alexis Le Marec -
Le Galaxy Alpha de Samsung

Le Galaxy Alpha de Samsung

Carl-Edwin Michel -
Samsung dévoile la Galaxy Note 3

Samsung dévoile la Galaxy Note 3

Laurent LaSalle -
Samsung dévoile la série Galaxy Tab 3

Samsung dévoile la série Galaxy Tab 3

Laurent LaSalle -
La Galaxy Mega 6.3 de Samsung

La Galaxy Mega 6.3 de Samsung

Alexis Le Marec -
La Galaxy Tab Pro 10.1 de Samsung

La Galaxy Tab Pro 10.1 de Samsung

Alexis Le Marec -
Le Galaxy S4 de Samsung

Le Galaxy S4 de Samsung

Le Galaxy S5 de Samsung

Le Galaxy S5 de Samsung

Alexis Le Marec -
Samsung dévoile le Galaxy Note 4

Samsung dévoile le Galaxy Note 4

Laurent LaSalle -
Le Galaxy S6 de Samsung, un téléphone sans saveur

Le Galaxy S6 de Samsung, un téléphone sans saveur

Alexis Le Marec -
Déballage du Galaxy Note Edge

Déballage du Galaxy Note Edge

Laurent LaSalle -

François Dominic Laramée

Après une carrière de 15 ans en conception de jeux vidéo, François Dominic Laramée a succombé à la puissance du Côté Obscur de la Force et est devenu journaliste techno. Il a notamment été chroniqueur et scripteur à l’émission Les Nerdz de Ztélé pendant 8 saisons, a publié 4 livres dont certains ont été traduits en russe et en coréen, et a écrit pour toutes les publications dont les administrateurs ont oublié de lui interdire l'accès à leurs systèmes de gestion de contenu.